Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les piliers de la foi

Les attributs d’Allah

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

De la part de Abdelaziz ibn Abdillah ibn Baz à notre cher frère questionneur qu’Allah l’épargne de tout mal
Assalam ‘aleykoum wa rahamatoullahi wa barakatouh
 
En réponse à votre lettre dans laquelle vous sollicitiez de ma part un éclaircissement concernant le sens de certains versets, notamment : « Et Lui, Il est Allah dans les cieux et sur la terre. Il connaît ce que vous cachez en vous et ce que vous divulguez et Il sait ce que vous acquérez »[1], « Son «Koursiy[2]» déborde les cieux et la terre dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand »[3], « C’est Lui qui est Divinité dans le ciel et Divinité sur terre; et c’est Lui le Sage, l’Omniscient »[4], « Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il n’y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de la Résurrection, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient »[5] ; ainsi que du hadith de la servante rapporté par Mouslim lorsqu’elle fut interrogée par le Messager d’ Allah r : « Ou est Allah ? Et la servante de répondre : au ciel ! Il poursuivit lui demandant : Qui suis-je ? Elle répondit alors : tu es le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui). Le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit à l’homme : affranchi-là, c’est une croyante »[6] :
 
Je tiens à vous indiquer dans un premier temps que le sens général des nobles versets cités précédemment et du hadith, est la mise en évidence de la grandeur d’Allah, Son élévation au-dessus de Sa création, qu’Il est le Seul en droit d’être adoré, que Sa science cerne toute chose, grande, petite, apparente ou cachée, de manière absolu sans que rien ne Lui échappe. Ces textes prouvent également Son omnipotence et que pour Lui rien n’est impossible d’accomplir.
 
Quant au sens particulier de ces versets, concernant la parole d’Allah : « Son «Koursiy» déborde les cieux et la terre », c’est la mise en évidence de la grandeur de Son Koursiy et de son immensité, ce qui montre d’autant plus, la grandeur de Celui qui l’a créé et Son omnipotence. Sa parole : « dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand », c'est-à-dire que la garde des cieux et de la Terre avec tout ce qui s’y trouve ne lui coute aucune peine, tout cela est très facile pour Lui. Il se charge de toutes les âmes (malgré leur nombre incommensurable) et les rétribuera en fonction de ce que chacune d’elle a acquis. Il observe parfaitement toute chose sans que rien ne Lui échappe, et tout devient insignifiant devant Sa grandeur, méprisable et minuscule comparé à Lui. Toutes Ses créatures dépendent de Lui alors qu’Il est Celui qui se passe de tout, le Digne de louanges, Il réalise parfaitement tout ce qu’Il veut, Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre compte (de leurs actes), Il domine toute chose et demandera compte à toutes Ses créatures. Il est Celui qui observe,l’Immense, nul divinité en droit d’être adoré en dehors de Lui, et nul Seigneur à part Lui.
 
Sa parole : « Et Lui, Il est Allah dans les cieux et sur la terre. Il connaît ce que vous cachez en vous et ce que vous divulguez et Il sait ce que vous acquérez » signifie qu’Il est Celui qui est invoqué dans les cieux et sur la Terre. Tous ceux qui se trouvent dans les cieux et sur la Terre L’adorent, L’unifient et reconnaissent qu’Il est le seul en droit d’être adoré, L’appellent par Son nom Allah et, que tous, L’invoquent par crainte et espérance, à l’exception de ceux qui ont mécru parmi les djinns et les hommes. De plus, ce verset met en évidence le caractère illimité de Sa science, qu’Il a entièrement connaissance des œuvres de Ses serviteurs, qu’elles soient apparentes ou cachées, ceci ne fait aucune différence à Ses yeux. Il dénombrera la totalité de leurs œuvres, bonnes et mauvaises.
 
Sa parole : « C’est Lui qui est Divinité dans le ciel et Divinité sur terre; et c’est Lui le Sage, l’Omniscient » signifie qu’Il est la divinité de tous ceux qui se trouvent dans le ciel et tous ceux qui se trouvent sur Terre, tous L’adorent et tous sont humbles et font preuve d’humilité devant Sa grandeur, sauf celui qui aura été vaincu par son propre malheur et aura fini par mécroire. Il est le Sage dans ce qu’Il légifère et ce qu’Il décrète, Il est l’Omniscient qui a parfaitement connaissance de ce que font tous Ses serviteurs.
 
Sa parole : « Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il n’y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de la Résurrection, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient » signifie qu’Allah a entièrement connaissance de ce que réalisent tous Ses serviteurs, où qu’ils soient Il entend leurs paroles, leurs secrets, et leur conversations secrètes, et même s’Il sait parfaitement ce que Ses anges messagers nobles scribes écrivent, ils inscrivent toutes les conversations secrètes qui ont lieu entre les serviteurs (afin que Sa justice soit apparente pour tous le jour du jugement). Quant à la « présence d’Allah » (al-Ma’iyyah) cité dans ce verset, elle signifie selon la croyance des gens de la Sounnah et du groupe (Ahlou-sounna wa-l-djama’a) qu’Il est avec Ses créatures de par Sa science, Il les cerne de par Son ouïe, et Sa vue, Il a pleinement connaissance de Ses créatures. Il n’y ait absolument rien qui les concerne qui puisse Lui échapper, bien que cela ne signifie pas qu’Il est avec nous en tout endroit, où que nous soyons, car certes Allah est au-dessus de la création. Il s’est élevé au-dessus de Son trône d’une manière qui sied à Son caractère majestueux et à Sa grandeur, et ce, car Il ne ressemble en rien à Ses créatures, ni à leurs attributs, comme Il dit : « Et rien ne Lui ressemble, et c’est Lui l’Audient le Clairvoyant »[7]. Ensuite Il les informera le jour du jugement de toutes les œuvres qu’ils auront accomplies durant leur vie, car Il cerne toute chose et en a parfaitement connaissance, Il est le Connaisseur de l’Invisible. Rien ne Lui échappe fût-il du poids d’un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n’existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite.
 
Quant au hadith de la servante, son maitre voulut l’affranchir en expiation pour l’avoir frappée, et lorsqu’il vint avec elle rencontrer le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), celui-ci l’interrogea : « Où est Allah ? Elle dit : au ciel. Il (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) lui dit alors : qui suis-je ? Elle répondit : tu es le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui). Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit à l’homme : affranchi-la, c’est une croyante », il met en évidence l’élévation d’Allah au-dessus de Sa création et que reconnaitre cela constitue une preuve de la foi.
 
Voici en bref la réponse à vos questions, et sachez qu’il est de l’obligation pour le musulman, concernant ces versets et leur sens, ainsi que tous les hadiths affirmant les noms et attributs d’Allah, d’emprunter la voie des gens de la Sounnah et du groupe, qui consiste à croire en ces noms et attributs et leurs sens véritables, en les attribuant à Allah d’une manière qui Lui sied, sans en faire dévier le sens (tahrif), sans les nier (ta’til), sans assimiler Ses attributs à ceux de Ses créatures (tamthil), ni chercher à en connaître le « comment » (takyif). Telle est la voie authentique empruntée par les pieux prédécesseurs, et au sujet de laquelle ils sont unanimes.
 
De même, il incombe au musulman qui cherche à préserver son âme de s’écarter de tout ce qui pourrait engendrer la colère d’Allah, de s’éloigner du sentier des égarés qui a pour nature de dévier le sens des attributs d’Allah ou de les nier, gloire à Lui ! Il est bien au-dessus de ce que disent les injustes. Nous allons nous charger par la même occasion de vous envoyer un exemplaire d’une fatwa qui a été émise par le comité permanent de recherche scientifique et de la fatwa concernant l’affirmation de l’élévation d’Allah au-dessus de Sa création, afin que vous puissiez profiter de sa lecture, nous vous envoyons également un exemplaire du livre : « la croyance Wassite » (el ‘aqida el wassitiyya) de l’auteur Cheykh El Islam ibn Taymiyya avec son commentaire de Cheykh Khalil Harrasse, dans lequel se trouve une recherche approfondie du sujet en question.
 
Nous implorons Allahde nous accorder la science bénéfique et l’œuvre pieuse et d’accorder à tous Son agrément, Il est Celui qui entend et répond à l’invocation.
 
 
Que les éloges et le salut soient sur notre Messager Mohammed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), sur sa famille ainsi que sur ses compagnons, et la louange appartient à Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui).


[1] Sourate 6 les bestiaux verset 3
[2] Koursiy : c’est le repose-pied et non le Trône d’Allah, il est mentionné dans le hadith : « Par Celui qui détient mon âme entre Ses mains, les sept cieux et les sept terres par rapport au Koursiy, sont comme un anneau jeté dans une vaste étendue désertique, et la supériorité de la taille du Trône (al-‘Arch) par rapport au Koursiy est comme celle de cette étendue désertique par rapport à cet anneau ». Cité par al-Hâfidh Ibn Kathîr dans son exégèse (Tafsîr) et authentifié par Cheikh al- Albani dans « Silsila as-Sahîha » - n°109
[3] Sourate 2 la vache verset 255
[4] Sourate 43 l’ornement verset 84
[5] Sourate 58 verset 7
[6] Rapporté par Mouslim dans son authentique n.537
[7] Sourate 42 la consultation verset 11

Notez  




Autres articles
Allah est-Il un Etre différent de Dieu ?
Qui sont les 70 milles personnes qui entreront au Paradis sans rendre compte?
En quoi consiste la foi en Noms et Attributs d'Allah?
Le polythéisme caché, ce que notre prophète craignait le plus pour nous
Le polythéisme majeur ou le péché impardonnable
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com