Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Le pèlerinage

Questions sur le pèlerinage concernant les femmes

Le message de l'Islam

A l'origine, les hommes et les femmes partagent avec égalité les mêmes dispositions relatives au pèlerinage, de l'entrée en état de sacralité jusqu'à la procession d'adieu, les musulmans pèlerins sans aucune exception s'appliquent ensemble pour répondre à l'appel divin, cependant, au cours du pèlerinage, il y'a des questions spécifiques à la gent féminine compte tenu de sa particularité physique et organique.

Voici donc une série de réponses à quelques questions importantes qui pourraient se poser lors de l'accomplissement du Hajj par la femme:  

Q1: Est-ce que toutes les femmes rentrent dans la catégorie des faibles qui jouissent de la permission du Prophète – que la prière et la paix soient sur lui- de quitter Muzdalifa le matin très tôt?

R 1: Non, les femmes ne font pas toutes partie des faibles. La faiblesse est un état qui peut affecter aussi bien les hommes que les femmes. De même la force ou la puissance est un état qui s'applique à l'homme et à la femme, c'est pour cela que 'A'isha a regretté de ne pas avoir demandé au Prophète la permission de quitter Muzdalifa comme avait fait Sawda. Cela dépend de la force, qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme.

A vrai dire, le pèlerin qui a la permission de quitter Muzdalifa avant l'aube, jouit également de la permission de jeter les pierres au moment où il arrive sur place, et il n'est pas obligé d'attendre le lever du soleil. S'il attend jusqu'au lever du soleil, tant mieux, sinon il n'est pas obligé de le faire, car le but de la sortie tôt de Muzdalifa est d'éviter la foule qui mettrait la personne faible en difficulté.

Quant à la personne forte et capable, elle ne quitte Muzdalifa qu'après y avoir fait la prière de l'aube conformément à ce qu'avait fait le Prophète.

Q2: Si la femme a eu ses regles Ie jour de 'Arafa, qu'est ce qu'elle fait?

R 2: La femme qui a eu ses règles, le jour de 'Arafa, peut continuer son pèlerinage et faire ce que font les pèlerins,sauf qu'elle ne fera le tawâf autour de la Maison qu'une fois purifiée.

Q 3: Une femme a eu ses règles après la lapidation de la jamrat al 'aqaba et avant les tournées de la visite -lawâf al ifâda-, mais ils sont pressés, elle et son mari, par

l'emploi du temps de tout un groupe de pèlerins. Quedoit-elle faire, sachant qu'elle ne peut pas revenir après ce voyage?

R3: Si elle ne peut pas revenir, elle n'a qu'à s'appliquer une protection pour empêcher l'écoulement du sang, et faire le tawâf, en raison de la nécessité, sans être tenue de quelque obligation, et elle accomplit ce qu'il reste comme rites.

Q4: Si la femme qui relève de couches est purifiée avant quarante jours, son pèlerinage est-il valable? Si par contre elle n'a pas constaté l'arrêt des lochies, que fera-t-elle, sachant qu'elle a l'intention de faire le pèlerinage?

R4 : Si la femme qui relève de couches est purifiée avant quarante jours, elle pratiquera les grandes ablutions, priera et fera tout ce que font les femmes en état de pureté rituelle y compris le tawâf, car la durée minimale des lochies n'est pas fixée.

Si elle ne constate pas la cessation des lochies, son pèlerinage est valable aussi, mais elle ne fait le tawâf qu'après s'être purifiée, car le Prophète a empêché la femme en état menstruel de faire le tawâf autour de la Maison. Or les lochies sont juridiquement pareilles aux menstrues.

Qu'Allah – l'Exalté- facilite a nos mamans, femmes et sœurs l'accomplissement du Hajj

Notez  




Autres articles
Des célébrations organisées avant le départ ou au retour du Hadj?
Le mérite de la visite rituelle de Médine
Le sacrifice rituel est surérogatoire et non obligatoire
Les mérites des 10 premiers jours de Dhoul Hija
Les trois types de sacralisation
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com