Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Le monde invisible

Les clés de l'inconnaissable

Cheykh Al ‘Otheymine

Louange à Allah, Seigneur de l'univers.

Je prie sur notre Prophète Muhammad ainsi que sur sa famille et tous es compagnons, et je les salue.

 

(traduction rapprochée)

 

{C'est Lui qui détient les clés de l’Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît} Coran, al-An'âm:59

 

Le Prophète aleyhi salat wa salam les a définies en récitant le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

{La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah, c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice et Il sait ce qu’il y a dans les matrice. Personne ne sait ce qu’il acquerra demain et personne ne sait dans qu'elle terre il mourra} Coran, Luqmân :34

 

Telles sont les clefs de l’Inconnaissable...

 

Elles ont cette appellation parce que chacune d’entre elles est une ouverture pour une chose qui doit suivre (traductions rapprochées) :

 

-{La connaissance de l’heure est auprès d’Allah}.

L'Heure est donc une ouverture sur l'au-delà, qui est la fin.

 

-{...…c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice…}.

La pluie initie la vie des plantes.

 

-{…et Il sait ce qu’il y a dans les matrices} est l'accès à la vie de toute chose.

 

-{Personne ne sait ce qu'il acquerra demain} est l'ouverture vers l'avenir

 

-{...et personne ne sait dans quelle terre il mourra} donnant accès à l'Heure de chacun, car celui qui décède, son heure est venue.

fdg

Allah détient la connaissance de l'heure

 

Personne ne peut détenir la connaissance de l'Heure hormis le Seigneur عز و جل.

Le meilleur des Envoyés parmi les Anges, Jibrîl عليه السلام questionna le meilleur des Envoyés parmi les hommes, Muhammad aleyhi salat wa salam en disant :

 

"Informe-moi au sujet de l’Heure".

 

Et le Prophète Aleyhi salat wa salam de répondre :

 

"L’interrogé à son sujet n’en sait pas plus que le questionneur ".

 

C'est-à-dire: mon savoir et le tien à ce sujet sont équivalents, de même que tu ne l'as connais pas, je ne la connais pas non plus.

 

Ainsi, quiconque prétend connaître l'Heure dément le Coran et la Sunna et le consensus des Musulmans, il ne fait dès lors plus partie des Musulmans.

 

Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

{Ils t’interrogent sur l’Heure : " Quand arrivera-t-elle ? " Dis : " Seul mon Seigneur en a connaissance. Lui seul la manifestera en son temps. Lourde elle sera dans les cieux et (sur) la terre et elle ne viendra à vous que soudainement ". Ils t’interrogent comme si tu en étais averti. Dis : " Seul Allah en a connaissance ". Mais beaucoup de gens ne savent pas}. Coran,  al-A'râf :187

 

L’Exalté dit également :

 

{Il détient la science de l’Heure. Et c’est vers Lui que vous serez ramenées} Coran, al-Zukhruf : 85

 

Aussi, quiconque croit en celui qui prétend détenir la connaissance de l’Heure sera mécréant, car quiconque donne raison à celui qui dément le Coran ou la Sunna aura lui-même démenti le Coran et Sunna.

 

Sur ce, on ne peut croire une personne qui prétend savoir quand aura lieu l’Heure.

 

Celui qui croit en cette personne sera mécréant, car il aura démenti le Coran, la Sunna et le consensus des Musulmans.

 

Toutefois, y a-t-il des signes annonciateurs de l’Heure ? Oui, l’Exalté عز و جل dit :

 

{Qu’est-ce qu’ils attendent sinon que l’Heure leur vienne à l’improviste ? Or ses signes avant-coureurs sont certes déjà venus. Et comment pourront-ils se rappeler quand elle leur viendra (à l’improviste) ?} Coran, Muhammad : 18

fdg

C'est Lui qui fait descendre la pluie salvatrice

 

(traduction rapprochée) :

 

{…c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice…}

 

Ici par contre, Il ne dit pas qu'Il sait quand la pluie va tomber, Il dit plutôt (traduction rapprochée) :

 

{…c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice…}

 

Donc, la pluie n'est le résultat de l'acte de personne en dehors d'Allah, la connaissance de son arrivée n'appartient à personne en dehors d'Allah.

 

Cependant quelqu'un pourrait dire :

 

"Pourquoi Allah dit au sujet de l'Heure {La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah} et au sujet de la pluie : { …c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice…} sans dire qu'Il sait quand la pluie va tomber?

Dire que personne ne sait quand la pluie va tomber est déductible du fait que celui qui fait tomber la pluie est Allah uniquement.

Si celui qui fait tomber la pluie est Allah Seul, cela implique que personne ne sait quand la pluie va tomber, sinon Celui qui l'a fait tomber".

 

La raison – et Allah sait mieux – est que ce qui est utile et bénéfique pour les gens ainsi que ce qu’ils perçoivent est la pluie, c’est elle en outre qui permet la vie de la terre.

 

Ainsi, nul ne sait quand la pluie va tomber si ce n’est Allah, car celui qui fait tomber la pluie est Allah.

 

Cependant, nous entendons à la télévision que la pluie tombera le lendemain à tel endroit.

 

Ceci contredit-il le fait que seul Allah  sait quand la pluie tombera ?

 

La réponse : cela pose problème à bon nombre de personnes qui croient que ces prévisions météorologiques vont à l’encontre de la parole d’Allah : {c’est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable}.

 

En réalité, il n’y a aucune contradiction, car les prévisions météorologiques sont une connaissance puisée de faits tangibles et non de ce qui est inconnaissable.

 

Ces faits tangibles sont qu’Allah est Sage et que toute chose qui arrive a une cause.

 

Les évènements sont liés à leurs causes.

 

Ainsi, ces causes peuvent être connues de tout un chacun ou de certaines personnes ou encore connues de personne.

 

Nous ne connaissons pas la cause de chaque chose ni la sagesse de toute chose.

 

Quand Allah veut faire tomber la pluie, le climat change de manière spécifique, les nuages apparaissent puis la pluie tombe.

 

De même, quand Allah désire donner naissance à l’enfant que porte la femme enceinte, le fœtus grandit dans son ventre par étapes jusqu’à son terme.

 

Les météorologues ont des outils d’observation précis permettant de mesurer le climat et d’en connaître la nature.

 

C’est ainsi qu’ils peuvent dire s’il y aura de la pluie.

 

De plus, leur connaissance se limite à un rayon de quarante-huit heures, selon ce que j’ai entendu dire.

 

Même s’il est dit que leur connaissance s’étale sur trois jours, leur connaissance est de toute façon limitée, car elle s’appuie sur des faits concrets ne pouvant être perçus qu’avec des outils.

 

Même nous, avec notre perception limitée, en voyant le ciel plein de nuages et chargé d’éclairs, nous nous attendons à ce que la pluie tombe.

 

Ils font de même en voyant le climat changer d’une manière précise propice aux précipitations de pluie.

 

Dès lors, il n’y a aucune contradiction entre le verset et la réalité, à savoir que des prévisions sont faites mais les météorologues peuvent avoir raison comme ils peuvent se tromper.

fdg

Allah sait ce qu'il y a dans les matrices

 

(traduction rapprochée) :

 

{...…et Il sait ce qu’il y a dans les matrices}

 

Il s’agit d’une connaissance globale ne se limitant pas uniquement à savoir si l’enfant sera une fille ou un garçon, s’il y en a un ou plusieurs...

 

Cela est en fait beaucoup plus vaste.

 

Cela englobe le fait qu’il soit de sexe masculin ou féminin, qu’il y en ait un ou plusieurs, qu’il sortira en vie ou mort-né, qu’il vivra une longue ou une courte période sur terre, qu’il sera riche ou pauvre, qu’il sera savant ou ignorant...

 

Tout ce qui concerne cet embryon entre dans le cadre du verset (traduction rapprochée) :

 

{…et Il sait ce qu’il y a dans les matrices}.

 

Il s’agit donc d’un savoir global et général spécifique à Allah.

 

Ce qui pose cependant problème, c’est qu’à notre époque, la médecine est telle qu’elle peut savoir ce qu’il y a dans le ventre de la femme : un garçon ou une fille.

 

Cela est-il alors en contradiction avec le verset ?

 

La réponse est qu’il n’y a aucune contradiction avec le verset, car les médecins ne savent effectivement si l’enfant sera de sexe masculin ou féminin qu’après qu’il le soit déjà.

 

Avant cela, ils ne peuvent savoir s’il s’agira d’un garçon ou une fille.

 

Si l’enfant est de sexe masculin ou féminin et qu’il naît garçon ou qu’il naît fille, cela reste de l’ordre de l’Inconnaissable pour la plupart des gens et de l’ordre de Visible [connu] pour celui qui en aura connaissance.

 

Par exemple, l’Ange qu’Allah envoie à la matrice : Allah lui apprend que l’enfant sera de sexe masculin ou féminin, c’est pourquoi il demande : "Ô Seigneur, un garçon ou une fille ?".

 

C’est alors qu’Allah lui ordonne ce qu’il désire.

 

Ceci devient donc de l’ordre de la connaissance du Visible en ce qui concerne l’Ange.

 

Mais avant que l’enfant ne soit de sexe masculin ou féminin, cela est de l’ordre de l’inconnaissable même pour les Anges.

 

Ainsi, le fait que cela figure parmi la connaissance du Visible grâce à l’évolution de la médecine ne contredit en rien le saint verset.

 

Je profite de cette occasion pour dire que tout ce qui est rapporté dans le Coran et est authentique dans la Sunna ne peut en aucun cas contredire la réalité.

Personne ne sait ce qu'il acquerra demain

 

On peut être capable de savoir ce que l'on fera demain sans toutefois être sûr de réaliser cet acte.

 

On peut prévoir toute sorte de chose mais on ne sait pas si cette chose aura lieu ou pas.

 

On peur prévoir de faire telle chose le lendemain, mais ce n'est pas chose acquise.

 

Il peut y avoir un empêchement tel que la mort, la maladie, une autre préoccupation qui devient prioritaire et autres.

Personne ne sait où il mourra

 

Allah dit vrai, personne n’est capable d’attester qu’il mourra dans telle partie de la terre.

 

L'homme peut se jurer de ne jamais quitter le pays et d’y mourir, mais il peut en être autrement.

 

En effet, parfois la personne qui demeure dans son pays sans jamais en sortir peut tomber malade puis se résoudre et décider fermement de voyager pour se soigner.

 

Mais en arrivant au pays où la personne souhaitait se guérir, elle meurt à peine arrivée.

 

Cela existe et se produit.

 

Ainsi, l’homme ne sait pas dans quelle terre il mourra ; à fortiori, il ne sait pas à quel moment il mourra, car on agit là où l’on se trouve.

 

On pourrait suggérer que dès qu’il sent la mort approcher et qu’il voit qu’il n’y a plus aucun remède, il peut partir pour tel endroit et y mourir.

 

Mais s’il ne sait pas cela, que dire de l’instant (de sa mort) impossible à prévoir.

 

Celui qui ne connait pas le lieu ne connait pas l’instant à plus forte raison.

 

Il y a deux histoires que je vais vous raconter, j’ai été témoin de l’une et l’autre m’a été relatée par quelqu’un de confiance.

 

-La première :

 

Il y avait deux personnes sur une moto roulant sur une rue perpendiculaire et il y avait une voiture qui roulait sur la chaussée principale.

 

Lorsque le conducteur de la voiture vit la moto, il s’arrêta afin que la moto passe.

 

Mais les deux personnes sur la moto, ayant vu la voiture, s’arrêtèrent aussi afin de laisser la voiture passer.

 

C’est une bonne attitude mais après une minute ou deux la voiture avança de même que la moto, il y eut collision.

 

L’une des personnes sur la moto mourut.

 

Comment peut-on expliquer cet évènement ?

 

Nous l’expliquons en disant que la personne qui est morte n’avait plus qu’une ou deux minutes à vivre, si Allah عز و جل l’avait voulu, la voiture comme la moto auraient continué sans problème, ou bien elles se seraient percutées à grande vitesse dès la première fois.

 

Quoi qu’il en soit, il y eut arrêt durant une minute ou deux de sorte que la durée de vie de celui qui est mort s’achève.

 

C’est l’un des signes d’Allah.

 

Le Prophète Aleyhi salat wa salam a dit:

 

"Aucune âme ne mourra jusqu’à ce qu’elle ait épuisé sa subsistance et sa durée de vie".

 

-La deuxième histoire est la suivante :

 

C’est une personne en qui j’ai confiance qui me la racontée.

 

Les gens dans le passé se rendaient à la Mecque par voie terrestre, à dos de chameau.

 

À cette époque, les gens s’arrêtaient ensemble et reprenaient la route ensemble, car les contrées n’étaient pas vraiment sûres.

 

Donc, les pèlerins partaient en direction de la Mecque et passaient par les montagnes et les vallées aux frontières du Hedjaz.

 

Il y avait parmi eux quelqu’un dont la mère était malade et dont il s’occupait.

 

Les gens quittèrent le lieu où ils s’étaient reposés de nuit tandis que lui resta à soigner sa mère.

 

Il lui prépara un lit afin qu’elle dorme de manière stable sur la monture.

 

Ayant fini de préparer la place sur la monture pour sa mère, il se mit en marche mais ne rattrapa pas les autres, car ils avaient pris de l’avance.

 

Il emprunta alors un chemin étroit en passant par l’un des cols, tout en pensant qu’il suivait les autres, jusqu’au lever du soleil.

 

Il eut peur de ne pouvoir étancher leur soif quand il aperçut une petite tente.

 

Il s’y dirigea et y arriva, il demanda : "Où est la route des pèlerins ?"

 

Des gens lui répondirent : "La route des pèlerins est derrière toi, mais arrête-toi ainsi que la femme qui est avec toi afin que tu te reposes puis nous te dirigerons".

 

Il s’arrêta alors avec sa mère, mais à peine l’avait-il posée à terre que son âme quitta son corps.

 

Qu’Allah le Très-Haut soit glorifié !

 

Qui aurait pu dire que cette femme de Qasîm se rendrait jusqu’au Hedjaz, cette région qu’on ne peut espérer atteindre, pour mourir à cet endroit ?

 

(traduction rapprochée) :

 

{…et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes, Allah est Omniscient et parfaitement Connaisseur}

 

Telles sont les clés de l’Inconnaissable que seul Allah détient.

 

Puisse Allah prier sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons, et les saluer.

Notez  




Autres articles
Des Houris au Paradis…parlons-en!
Quelle est l'unique voie au Paradis?
Les 7 personnes qui seront couvertes par l'Ombre d'Allah le jour du jugement
Que sont les œuvres des Anges?
Le Paradis dans les paroles du prophète Mohammad
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com