Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prédication

Quel est l'avis de l'Islam sur la célébration de la naissance du Prophète Mohammad- priere et paix sur lui-?

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Il est interdit de célébrer la naissance du Prophète (priere et paix sur lui), ou de toute autre personne car ceci fait partie des innovations dans la religion. En effet, le Prophète (priere et paix sur lui), ne l'a jamais fait et n'a pas donné l'ordre de le faire ni pour lui ni pour l'un des Prophètes qui le précédaient, ni pour ses filles ou ses femmes, ni pour l'un de ses proches ou de ses Compagnons. De même, les Califes bien guidés, les autres Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, ou ceux qui les ont convenablement suivis, et les Oulémas de la Charia et de la Sunna de Mohammad dans les meilleures générations, aucun d'entre eux n'a célébré cette occasion. Alors que ce sont eux les mieux informés en matière de Sunna et ce sont les plus attachés au Prophète (priere et paix sur lui), et à sa loi, que ceux qui les ont succédés. Donc, si cette célébration était considérée comme du bien, ils l'auraient fait avant nous. Le Prophète (priere et paix sur lui) nous a donné l'ordre de suivre sa Sunna et nous a interdit d'introduire des nouveautés, car la religion islamique a été parachevée. On doit se contenter de la législation d'Allah, qu'Il soit Exalté, et de Son Prophète (priere et paix sur lui), qui a été acceptée par les gens de la sunna et du consensus, parmi les compagnons du Prophète et les adeptes qui les ont suivis avec bienveillance.

Il est établi comme authentique que le Prophète (priere et paix sur lui) a dit : « Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n'en font pas partie, qu'on le lui rejette » hadith jugé authentique par les deux Imams Al-Boukhârî et Mouslim. Dans une autre narration par Mouslim « Tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter ». Ces Hadiths avertissent contre l'introduction des innovations dans la religion, et préviennent que c'est une sorte d'égarement, afin que la communauté prenne garde de leurs grands dangers et se détourne de les inventer ou de les appliquer. Nombreux sont les Hadiths qui véhiculent ce même sens. Et Allah, qu'Il soit Exalté, dit : {Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en}[1], Allah dit, Exalté soit-Il : {En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment}[2], et dit : {Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès!}[3]. Allah, qu'Il soit Exalté, dit : {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous}[4]. Ce dernier verset montre clairement qu'Allah, Gloire et Pureté à Lui, a parachevé la religion pour cette communauté, a accompli Son bienfait sur elle et n'a prédestiné la mort à Son Prophète (priere et paix sur lui), qu'après avoir transmis explicitement son message, expliqué à la communauté les actes et les paroles qu'Allah leur a légiférés, et après avoir montré que toutes les paroles et les actes nouveaux que les gens introduiront à la religion et les attribueront à l'Islam après lui, ne seront, en fait, que des innovations dans la religion qui seront rejetées à celui qui les aura introduites même si son intention est bonne.

Ainsi, fêter de tels anniversaires, que ce soit la naissance du Prophète ou autre signifie : qu'Allah, Gloire et Pureté à Lui, n'a pas parachevé la religion de cette communauté, et que le Prophète (priere et paix sur lui) n'a pas transmis à la communauté ce qu’elle aurait dû accomplir. Peu après, des gens sont venus introduire dans la religion d'Allah ce qu'Il n'a pas permis, prétendant que cela leur permet de s'approcher davantage de l'agrément d'Allah. Certes, ceci comporte une sérieuse menace et une opposition à Allah, Gloire et Pureté à Lui, et à son Prophète (priere et paix sur lui), puisque Allah, qu'Il soit Exalté, a parachevé la religion pour Ses serviteurs, et a accompli Son bienfait sur eux. Aussi, le Prophète d'Allah (priere et paix sur lui), a transmis clairement son message, ne ménageant aucune voie menant au paradis, et éloignant de l'enfer, sans qu’il ne l’ait indiquée à sa communauté, comme le montre le Hadith rapporté dans le Sahîh d'après `Abd-Allah ibn 'Amr ibn Al-`Ass , qu'Allah soit satisfait d'eux , le Prophète (priere et paix sur lui) a dit : « Chacun des prophètes qui m'ont précédé, avait pour charge de guider sa communauté vers ce qu'il savait être son Bien, et l'avertir de ce qu'il savait être son Mal » rapporté par Mouslim dans son Sahîh.

Il est évident que notre Prophète (priere et paix sur lui), est le meilleur et le dernier Prophète, mais aussi celui qui a le mieux transmis le message et qui a le mieux conseillé sa communauté. Dès lors, si la Célébration des anniversaires faisaient partie de la religion qu'Allah, Gloire et Pureté à Lui, a agréé pour Ses serviteurs, le Prophète (priere et paix sur lui) l’aurait montré à la communauté ou l'aurait célébré, à la rigueur ses compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux. Mais de telles célébrations n'ont jamais eu lieu. Il est donc évident qu'elles n'ont rien à voir avec l'Islam. De telles célébrations sont, plutôt, une innovation contre laquelle le Prophète d'Allah (priere et paix sur lui), a mis sa communauté en garde, comme il a été démontré dans les hadiths précités.

Qu'Allah nous garde d'innovation dans sa religion. Amen



[1] L'exode (Al-Hachr) 59: Verset 7

[2] Les coalisés (Al-‘Ahzâb) 33: Verset 21

[3] Le repentir (Al-Tawba) 9: Verset 100

[4] La table servie (Al Mâ’ida) 5: Verset 3

 

 

Notez  




Autres articles
Les effets louables de la charité contre la tristesse et l'angoisse
N'enterrez pas vos morts en ces moments sauf en cas de nécessité !
La médisance… le péché ignoble et répandu
La Polémique et la dispute sont défendues en Islam
La célébration de Mawlid fait-t-elle partie de notre religion?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com