Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les piliers de la foi

Renier les noms d’Allah

Cheykh Salih El Fawzan

 

Question : Quel est le sens de la profanation des noms d’Allah mentionnée dans le verset : « Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms »[1] ?

 

Réponse : Le terme « ilhâd » employé dans ce verset désigne en langue arabe l’action de se détourner d’une chose et de s’en écarter. Dans la terminologie islamique, la profanation des noms et des versets d’Allah désigne le fait de se détourner de leur essence, et leur sens réel pour leur attribuer un sens erroné et infondé, à l’instar des djahmites, des mou’tazilites et ceux qui ont emprunté leur voie et disent que les noms d’Allah sont de simples mots dépourvus de sens desquels aucun attribut ne découle. Selon leur raisonnement, le nom « l’Audient » n’indique pas l’attribut de l’ouïe, « le Clairvoyant » n’indique pas l’attribut de la vue, etc.

Or, Allah a prononcé une menace à l’encontre de ceux qui profanent Ses noms et Ses versets en ces termes : « …laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait »[2], et Sa parole : « Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas »[3].

De même, les ach’arites ont emprunté un raisonnement semblable lorsqu’ils disent que le sens de la main d’Allah est Son bienfait, et que le sens de son visage est Son essence, et bien d’autres fausses interprétations qui ne sont en réalité qu’une profanation des noms d’Allah.

Le devoir qu’il incombe au croyant est donc d’attribuer ses noms et attributs comme ils ont été rapporté avec la conviction ferme du sens réel qu’ils indiquent [tout en reniant toute ressemblance aux créatures car « rien ne lui ressemble et Il est l’Audient et le Clairvoyant »[4]].

 


[1] Sourate 7 Al A’râf verset 180

[2] Sourate 7 Al A’râf verset 180

[3] Sourate 41 Les versets détaillés verset 40

[4] Sourate 42 La consultation verset 11

 

Notez  




Autres articles
Allah est-Il un Etre différent de Dieu ?
Qui sont les 70 milles personnes qui entreront au Paradis sans rendre compte?
En quoi consiste la foi en Noms et Attributs d'Allah?
Le polythéisme caché, ce que notre prophète craignait le plus pour nous
Le polythéisme majeur ou le péché impardonnable
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com