Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Conseils et Points importants à savoir

L’anniversaire du prophète ou mawlid an-nabawî

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Question : Est-il permis aux musulmans d’organiser un fête dans la mosquée afin de se rappeler de la biographie prophétique la nuit du 12 Rabid El Awwal à l’occasion de la noble naissance du Prophète (Paix et Bénédictions d’Allah sur lui) sans pour autant rendre fériée sa journée comme lors du Aid ? Et nous avons divergé à ce sujet. Certains d’entre nous ont dit : c’est une bonne innovation. D’autres ont dit : c’est une mauvaise innovation.

 

Réponse du Shaykh Ibn Bâz :

Les musulmans n'ont pas à organiser une fête à l'occasion de l'anniversaire du Prophète (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui), que ce soit la nuit du 12 Rabîd Al-Awwalou une autre nuit. De la même façon, ils n'ont pas à fêter l'anniversaire de toute autre personne, parce que la célébration des anniversaires fait partie des innovations inventées dans la religion. Mais aussi en raison du fait que le Prophète (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui) n'a jamais célébré son anniversaire durant sa vie, alors qu'il est le transmetteur de la religion et le législateur des lois issues de son Seigneur-Exalté soit-Il. Or il n'y a aucun ordre à ce sujet. De même, aucun de ses califes bien guidés ne l'a fait, ni aucun compagnon, ni aucun de ceux qui les ont suivis (Tâbidin) avec perfection parmi les générations préférées d'Allah. Nous en déduisons donc que c'est une innovation. Or le Prophète (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui) a dit: (Quiconque innove dans notre affaire (la religion) une chose qui n’en fait pas partie) cette chose sera rejetée)[1]. Et dans la version de Muslim, que Bukhârî a cité sans chaîne de transmission  mais de façon catégorique : (Quiconque commet un acte pour lequel un ordre de notre part n’a pas été donné) verra son acte rejeté)[2].

 

En outre, la célébration des anniversaires est un acte pour lequel aucun ordre n'a été donné de la part du Prophète (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui). Cela fait plutôt partie de ce que les gens ont inventé dans sa religion durant les siècles derniers. C'est donc une chose à rejeter. Et le Prophète (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui) avait l'habitude de dire durant le prêche du Vendredi : En outre: la meilleure des paroles est le livre d’Allah et la meilleure des voies est la voie de Muhammad (Paix et Bénédictions d’Allah sur lui) et les pires choses sont celles nouvellement inventées et toute innovation est un égarement[3]. An-Nassâ'î a rajouté selon une chaîne de transmission jugée bonne : Et tout égarement est dans le Feu[4].

 

D'ailleurs, on peut se passer de la célébration de l'anniversaire du Prophète (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui) en enseignant les récits de sa naissance lors des cours concernant sa biographie (Paix et Bénédictions d'Allah sur lui). On peut aussi enseigner l'histoire de sa vie durant la période anté-islamique (Djâhiliah) et islamique, dans les écoles, les mosquées et autres, sans avoir besoin d'inventer une célébration que ni Allah, ni Son Prophète n'ont instituée, et à propos de laquelle aucune preuve religieuse n'existe. Et c'est d'Allah que nous demandons l'aide.

 

Nous invoquons Allah pour qu'Il guide tous les musulmans, les aides à se limiter à la Sunnah et à faire attention aux innovations[5].

 

 


[1] Rapporté par Bukhârî Chapitre Es-Sulh n02697 et Muslim Chapitre El-Eqd ahn01718

[2] Rapporté par Bukhâri avec une chaîne de transmission coupée à la base (Mudallaq) Chapitres El-Buûd et El-Idtissâm. rapporté aussi par Muslim avec la chaîne de transmission intégrale Chapitre El-Eqd ahn01718-18

[3] Rapporté par Muslim Chapitre El Djumudah n0867

[4] Rapporté par An-Nassâ'î Chapitre El Ida n v.3 n0188-189

[5] Cheikh Ibn Bâz, Kitâbu-t-Tahdhîr min el bidad pp.58-59

 

Notez  




Autres articles
Les premières choses à faire après avoir embarrassé l'Islam?
Evitez cette pratique qui annule vos bonnes œuvres!!
La sagesse du Prophète Mohammad dans l'appel à l'Islam.
Les moyens de raffermissement du musulman sur sa religion.
Quel est l'impact de la sincérité sur la validité des bonnes œuvres du croyant?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com