France : Dix individus liées à l'extrême droite arrêtées pour projet d'attentats contre des mosquées     Arabie Saoudite : Le TGV Haramain arrive enfin à Makkah     France : Une chroniqueuse britannique critiquée pour son tweet anti-musulmans dans le sillage du scandale Weinstein     Lausanne : 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulman     Canada : un lycée autorise le port du hijab pour la fine fleur de ses athlètes musulmanes
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Dans le couple

L'équité entre les enfants: un devoir religieux et une obligation morale

Le message de l'Islam

Le manque d'équité est l'un des plus graves préjudices que les enfants puissent subir des parents, tant sur le plan matériel qu'affectif. Ce type de comportement suscite en effet la rancœur envers les parents et entre les frères et sœurs, de sorte que la famille finit par se disloquer. C'est ainsi, que les parents perdent les efforts accumulés pendant de longues années à éduquer et s'occuper de leurs enfants, à cause de cette regrettable discrimination.

Or une telle pratique n'a pas été approuvée par le Messager (prière et salut sur lui), loin de là. An-Nou'man ibn Bachlr (un compagnon du prophète) rapporte : «Mon père me fit un présent et je vins trouve le Prophète (prière et salut sur lu) pour le prendre à témoin. Alors, il dit: « je ne témoigne pas, je ne témoigne que pour la justice.) Rapporté par Muslim

Telle était donc l'attitude de nos pieux prédécesseurs car ils connaissaient les conséquences de toute exagération dans ce domaine. Omar ibn Abdul Aziz étreignit un jour l'un de ses fils qu'il aimait particulièrement et dit : « Ô untel, j'en jure par Allah que je t'aime, mais je ne peux pas te préférer à ton frère, ne serait-ce par une bouchée. ».

Il existe un autre groupe de parents qui font preuve de partialité sur le plan affectif. Certes, cela relève du cœur, et l'on ne peut pas le maitriser facilement. Si les parents ne peuvent pas se départir de leur préférence marquée pour l'un de leurs enfants, il ne faut pas qu'ils la manifestent, car c'est une rude épreuve pour les enfants. Or on a vu certains parents aller jusqu'à déclarer publiquement, sans aucune pudeur, leur préférence pour l'un de leurs enfants, si bien qu'elle est ensuite connue de tous, sans se rendre compte que c'est un mal.

Le Prophète (prière et salut sur lui) a mis en garde les croyants contre ces excès et en a expliqué les conséquences qui se manifestent lorsque les parents prennent de l'âge. Il a dit en effet: «Pratiquez l'équité entre vos enfants dans les dons, de la même manière que vous aimez qu'ils pratiquent l'équité entre· vous concernant la bienfaisance et la politesse.).Rapporté par Muslim

Il faut traiter les enfants en suivant l'exemple de ce bédouin, à qui l'on avait demandé: « Lequel de tes enfants aimes-tu le plus?» il répondit: « Le plus jeune jusqu'à ce qu'il devienne grand, le malade jusqu'à ce qu'il recouvre sa santé et l'absent jusqu'à ce qu'il revienne. »

Peu de témoignages sont aussi beaux et éloquents que ces propos de AI Ahnaf ibn Qals au sujet de ses fils : « IIs sont les fruits de nos cœurs et nos colonnes vertébrales, et nous sommes pour eux une terre humble et un ciel ombreux. C'est par eux que nous avons le dessus sur toute chose éminente. S'ils se fâchent, contente-Ies ; et s'ils te demandent, donne-leur; ils te voueront un amour sincère, et adouciront pour toi leur tempérament. Ne sois pas pour eux un fardeau qui ne leur offre presque rien, sinon ils seront lassés par ta vie et détesteront ta compagnie. » Al Iyale 1/308.

Les rapports mère-enfants en Islam Ecrit par: Oummou Soufyan 

Notez  




Autres articles
Quel rôle pour la femme musulmane dans la protection de son foyer conjugal ?
Le droit de la femme à l'égard de son époux après le divorce
Les moyens remédiant aux divergences conjugales
L'islam préfère la durabilité du mariage à la répudiation
L'équité envers ses épouses est une obligation religieuse et un devoir social.
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com