Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les groupes

Les chiites

Cheykh Salih El Fawzan

 

Sens du mot « chiite »

Ils sont les partisans de la famille du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) (ahlu al-bayt). Le chiisme veut dire littéralement : suivre et porter secours. [Le même terme est utilisé dans le verset suivant]

« Du nombre de ses coreligionnaires, certes, fut Abraham. » (Sourate as-Sâfât, V.83)

C'est-à-dire qu’Abraham était de ceux qui ont suivi Noé et qui ont secouru sa religion, car lorsqu’Allah a mentionné l’histoire de Noé, Il a dit : « Du nombre de ses coreligionnaires, certes, fut Abraham ». Donc l’origine du mot « chiisme », signifie : suivre et secourir. Puis, il fut utilisé pour nommer cette secte qui se targue d’être attachée à la famille du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), qui est représentée par ‘Ali ibn abi Tâlib et sa progéniture.

 

Leur courant à l'égard des compagnons

Ils prétendent que ‘Ali fut l’héritier du califat après le Messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) et que Abu Bakr, ‘Umar, ‘Uthmân et les compagnons l’opprimèrent et lui usurpèrent le califat. Tels sont leurs propos.

Ils ont assurément menti sur ce sujet, car les compagnons furent unanimes pour faire allégeance à Abu Bakr, et parmi eux ‘Ali, puisqu’il prêta serment à Abu Bakr, ‘Umar, et ‘Uthmân. Ce qui signifie qu’ils ont dupé ‘Ali.

Ils ont en effet déclaré mécréants les compagnons, sauf une infime partie, et se sont mis à maudire Abu Bakr, et ‘Umar, et les ont appelés : les deux idoles de Quraych. Leur courant est constitué de fanatisme à l’égard des Imams (descendants) de la famille du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), jusqu’à leur accorder un droit de décret et d’abrogation des lois.

 

Leur courant à l'égard du Coran et de leurs imams

Ils prétendent que le Coran fut falsifié et dépouillé (d’une partie), les choses se sont poursuivies jusqu’à diviniser les imams en dehors d’Allah. Ils ont édifié des mausolées à leur effigie, et ont dressé au dessus d’eux des coupoles ; puis, ils se sont mis à tourner autour (yatûfûn), à y faire des sacrifices d’animaux et des vœux (yandhurun).

 

Les subdivisions du chiisme

Les chiites se sont ensuite divisés en plusieurs factions, certaines étant moins graves que les autres, ou pires. Parmi elles il y a : la zaydiya (zaïdisme), les chiites duodécimains[1], la isma‘iliya (l'ismaélisme), la fatimiya, la qarâmita, etc. Leur nombre est considérable, et leurs factions indénombrables. Il en est ainsi de tous ceux qui délaissent la vérité, ils ne cessent de se diviser. Allah dit :

« Alors, s'ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme ! Alors, Allah te suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient. » (Sourate al-Baqara, V.137)

Par conséquent, celui qui délaisse la vérité sera éprouvé par la fausseté, la déviance, et la désunion, et cela n’aboutira à aucun avantage, mais à la perdition ; qu’Allah nous en préserve.

Les chiites se sont divisés en un nombre considérable de sectes. Il en est de même de la qadariya. Les khawârij se sont aussi beaucoup émiettés (parmi elles) : la azâriqa (azraqisme), la haruriya, la safariya, et la ibâdiya (ibadisme). Certains ont exagéré et d’autres non.

 

Extrait tiré du livre : Précis sur les factions égarées, de Cheikh Sâleh al-Fawzân.

 


[1] NDT : En référence à leurs douze imams infaillibles, comme ils le prétendent, qui ont un droit de décret et d’abrogation en plus du Coran

 

Notez  




Autres articles
La position juste des savants à l'égard des pécheurs dans la religion
Les Chiites et la croyance de dissimulation "Toqya"
On ne peut adorer notre Seigneur qu'avec ce qu'il a permis!!
Les dérives des chiites à l'encontre des compagnons des prophètes Mohammad
La déviance des Ash’arites
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com