France : Dix individus liées à l'extrême droite arrêtées pour projet d'attentats contre des mosquées     Arabie Saoudite : Le TGV Haramain arrive enfin à Makkah     France : Une chroniqueuse britannique critiquée pour son tweet anti-musulmans dans le sillage du scandale Weinstein     Lausanne : 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulman     Canada : un lycée autorise le port du hijab pour la fine fleur de ses athlètes musulmanes
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Habillement et nourriture

Précision intéressante sur le sujet du visage de la femme en Islam

Cheykh Al ‘Otheymine

La question du visage de la femme: «est-il une partie du corps qu'il est légalement indécent de voir -'awra- ou non? Est-il obligatoire de le couvrir ou juste souhaitable ? », est un sujet de discussion entre les savants.

Dans cet article il n'y a pas lieu d'étaler les arguments de chaque groupe de savants, mais pour une raison d'équité, nous tenons à informer qu'un nombre considérable de savants ne considère pas que le visage est une partie du corps qu'est légalement indécent de voir -'awra-, notamment: Ibn 'Abbas et Ibn 'Umar (parmi les compagnons), AbU Hanifa, Malik, Ash-Shafn et Ahmad dans une de ses versions, citée dans l'ouvrage: «al majmu' »3/169-(imams des quatre écoles jurisprudentielles islamiques), Ibn Jarir at-labari, Ibn Kathir, AIQurtubi, Ibn 'Atiyya (exégètes du Coran).

Seulement, cette question ne doit pas faire l'objet de division dans la communauté musulmane, chaque groupe se rangeant aveuglement sous la bannière d'un savant, comme si l'infaillibilité n'appartenait pas exclusivement au Prophète- prière et salut sur lui-, pire encore quand les partisans de l'obligation de couvrir le visage, accusent ceux qui ne sont pas d' accord avec eux d'être laxistes et de propager la débauche, et que ces derniers répliquent en les accusant de rigorisme et de fanatisme, tombant ainsi dans ce contre quoi Allah a mis en garde dans Ses paroles : ( Ceux qui ont divisé leur religion et forme des sectes, tu n'es ( O Mohammad) des leurs en rien ) [ an-nisa'a (SA): 159 ] et Ses paroles: (Ne sois pas d'entre les associateurs: de ceux qui rompent leur religion en appartenances, chaque parti se réjouissant de ce qu'il détenait ) [Ar-Rum (S.30) : 32 ].

Le musulman doit en effet faire preuve de tolérance à l'égard des divergences de doctrines et respecter les opinions des savants qui sont différentes des siennes, surtout quand ces doctrines et ces opinions sont le résultat de recherches et d'efforts d'initiative "Alj-ijtihiid" de savants qui sont connus pour leur savoir, leur piété et leur conformité au Coran et à la Sunna. 

Notez  




Autres articles
Des règles islamiques concernant le repas du Musulman
Quel est l’âge auquel le hijab(le voile) devient obligatoire pour la jeune fille?
Les Vêtements de l' homme en l'Islam
La couverture des parties intimes pendant la prière
La propreté en Islam
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com