Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Histoire et Géographie de l'islam

Quelques traits du comportement de notre prophète avec les gens

Le message de l'Islam

Le caractère du prophète- prière et salut sur lui- était conforme aux valeurs instituées par le Coran, il ne vengeait jamais sa personne, ni ne se mettait en colère pour elle, sauf si les injonctions sacrées d'Allah avaient été bafouées. il était le plus véridique d'entre les gens dans ses paroles; le plus fidèle dans ses engagements ; le plus généreux dans sa cohabitation ; plus pudique que la jeune fille vierge dans son gynécée ; il ne fixait pas les gens du regard ; il méditait souvent ; il n'était ni grossier ni enclin à maudire les gens; il ne répondait pas au mal par le mal, mais pardonnait et effaçait ; jamais il ne refusait de donner ce qu'on lui demandait, si ce n'était pas possible il congédiait le demandeur par une belle parole; il n'était ni rude ni dur ; il n'interrompait la parole de quelqu'un que s'il dépassait les limites du convenable, alors il l'interrompait par un bon conseil ou en se levant.

Il veillait au bien être de son voisin et honorait son hôte ; il ne se passait pas de temps sans qu'il n'en profite pour œuvrer pour Allah ou faire ce que la situation rendait nécessaire ; il aimait le bon présage et détestait le pessimisme ; entre deux situations il choisissait la plus simple tant qu'elle ne comportait pas un péché ; il aimait sauver les âmes en détresse et soutenir le lésé.

Il aimait ses compagnons et les consultait, il s'enquérait de leurs nouvelles : celui qui tombait malade, il lui rendait visite ; celui qui s'absentait, il le convoquait ; celui qui mourrait, il invoquait Allah pour lui. II acceptait les excuses. A ses yeux, le fort et le faible, s'agissant de la vérité, étaient égaux. Lors de ses discours l'auditeur pouvait compter ses mots, et ne trouverait pas de difficulté à le faire (en raison de son éloquence, de sa clarté et de sa lenteur). II plaisantait parfois, mais ne disait que la vérité.

Notez  




Autres articles
La modestie du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui)
Histoire d'Oumar avec le Nil d'Egypte
L'histoire des premières heures de la révélation du Coran
Salâhuddîn Al-Ayyûbî, le sauveur de Palestine
Le mariage et l’âge adulte de notre prophète Mohammad
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com