Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Qu'est-ce que l'Islam

Le Musulman doit croire en tous les messagers, Jésus compris

Abdou Rahman ibn Abdoul Karim Al Sheha

L’islam déclare qu’il n’existe qu’une seule religion. En effet, la religion venant d’Allah est unique dans ses fondements généraux, depuis Adam jusqu'au dernier des prophètes et des messagers, Muhammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui). La religion prêchée par tous les prophètes est unique, et c’est la reconnaissance de l’unicité d’Allah, qui consiste à adorer Allah Seul, conformément à ce qu’Il a légiféré. Les livres célestes sont tous des révélations venant d’Allah. C’est ainsi qu’Allah dit dans le Noble Qur’an : « Il vous a légiféré en religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : «Etablissez la religion, et n’en faites pas un sujet de division »… »[1].

« Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le Zabour à David. Et il y a des messagers dont Nous t’avons raconté l’histoire précédemment, et des messagers dont Nous ne t’avons point raconté l’histoire – et Allah a effectivement parlé à Moïse -. En tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n’y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage »[2].

Chaque prophète fut envoyé à son époque et exclusivement pour son peuple, contrairement à Muhammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) qui, lui, fut envoyé à l’humanité toute entière, pour toutes les époques et tous les lieux. Allah dit : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité ; mais la plupart des gens ne savent pas »[3].

La loi islamique a emprunté un chemin mettant fin au racisme et à l’esprit de coterie, elle rejette les dissensions, la haine et l’inimité entre les êtres humains en faisant de la croyance en les messagers passés ainsi qu’en leurs livres révélés l’un des piliers de la foi. Allah dit : « Dites : « Nous croyons en Allah et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on a fait descendre vers Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux ; et à Lui nous sommes soumis »[4].

De fait, le Qur’an considère Moïse comme étant un homme remarquable et proche d’Allah. Allah dit : « Ô vous qui avez cru ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moïse. Allah l’a déclaré innocent de leurs accusations, car il était honorable auprès d’Allah »[5].

De même, il considère la Thora[6] qui a été révélée à Moïse comme un guide et une lumière. Allah dit : « Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du livre d'Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi, et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, voila qui sont les mécréants »[7].

Les enfants d’Israël à qui Moïse fut envoyé étaient à cette époque-là un peuple noble et préféré à tous les autres. Allah dit : « Ô enfants d’Israël ! Rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, et (rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les autres peuples (de l'époque) »[8].

Le Qur’an considère également Jésus comme un noble prophète, une parole d’Allah qu’Il envoya à Marie et un souffle (de vie) venant de Lui. Allah dit : « (Rappelle-toi) quand ils dirent : « Ô Marie, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part : son nom sera «al-Masîh» «‘Issâ», fils de marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah. Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien »[9].

De même que le Qur’an considère la mère de Jésus, la Vierge Marie –que la paix soit sur elle- comme étant une véridique. Allah dit : « Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un Messager. Des messagers sont passés avant lui, et sa mère était une véridique ; et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent »[10].

Le Qur’an considère l’Évangile[11] de la même manière qu’il considère la Thora, comme un guide et une lumière. Allah dit : « Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui. Puis Nous lui avons donné l’Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui, et afin qu’il soit un guide et une exhortation pour les pieux »[12].

Le Qur’an estime que ceux qui avaient cru et suivi Jésus sont des gens cléments et pleins de bonté. Allah dit : « Ensuite, sur leurs traces, Nous avons fait suivre Nos [autres] messagers. Et Nous les avons fait suivre de Jésus fils de Marie, et lui avons apporté l’Évangile, et mis dans les cœurs de ceux qui le suivirent douceur et mansuétude. Le monachisme qu’ils inventèrent, Nous ne le leur avons nullement prescrit. [Ils devaient] seulement rechercher l’agrément d’Allah, mais ils ne l’observèrent pas (ce monachisme) comme il se devait. Nous avons récompensé ceux d’entre eux qui crurent, mais beaucoup d'entre eux furent des pervers »[13].

A Suivre...


[1]- Ach-Choura : 13.

[2]- An-Nissâ : 163-165.

[3]- Saba’ : 28.

[4]- Al Baqarah : 136.

[5]- Al Ahzâb : 69.

[6] - C'est-à-dire la Thora originale non falsifiée, ni en terme d’ajout, ni en terme de diminution.

[7]- Al Mâidah : 44.

[8]- Al Baqarah : 47.

[9]- Al Imrân : 45-46.

[10]- Al Mâidah : 75.

[11]- L'Évangile original non falsifié, ni en terme d’ajout, ni en terme de diminution.

[12] -Al Mâidah : 46.

[13]- Al Hadîd : 27.

 

Notez  




Autres articles
Bref aperçu des relations humaines en Islam
Les principes de l'alliance et le désaveu en islam
Le caractère facile des lois islamiques
Le prophète Abraham, le père de l’Islam et le symbole de la soumission à Allah
Qui devons-nous suivre dans la religion ?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com