Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Autre

L'OCI appelle l'UE, le HCDH et le HCR à prendre des mesures décisives pour mettre fin à la crise des Rohingyas

11/09/2017

Le Secrétaire général de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), Dr. Yousef A. Al-Othaimeen, a exhorté l'Union européenne (UE) et les organismes des Nations Unies à prendre des mesures décisives pour atténuer les souffrances des Rohingyas du Myanmar. Dr. Al-Othaimeen a, à cet égard adressé, des lettres séparées à Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, à M. Zeid Ra'ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), et à M. Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), leur demandant de prendre des mesures décisives pour mettre fin à la crise actuelle dans l'État de Rakhine.
Le Secrétaire général a rappelé que l'OCI s'est certes jointe à la communauté internationale pour exiger que les recommandations de la Commission d'Etat de Rakhine soient mises en œuvre, mais il a ajouté que ce sont là des objectifs à long terme et qu’une intervention urgente et immédiate reste nécessaire pour sauver les Rohingyas.
Il a souligné que l'OCI est prête à fournir une aide humanitaire, tout en réitérant son appel au gouvernement du Myanmar pour mettre fin au cycle de la violence et aux traitements inhumains dont les Rohingyas sont victimes et apporter une solution durable à la question de leur statut juridique.
Depuis 2014, l'OCI a prévenu que si le gouvernement du Myanmar devait continuer de détruire les maisons, de tuer des civils innocents et d'humilier toute une population dans l’incapacité notoire de recourir à la justice, cela pourrait créer un terrain propice au recrutement par des éléments extrémistes.
Le Secrétaire général de l'OCI exhorte la communauté internationale à agir pour empêcher la poursuite du génocide des musulmans Rohingyas.

 

http://www.iinanews.com

Notez  




Autres articles
Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie
France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après
Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures
Achoura 2017 : date officielle
Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com