Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Autre

Birmanie : les organisations humanitaires bloquées par le gouvernement

12/09/2017

Le gouvernement birman refuse une trêve qui permettrait aux organisations humanitaires de venir en aide à des Rohingya affamés et souvent déplacés.

Le gouvernement birman est dans le collimateur de l’Organisation des Nations Unies. Zeid Ra’ad al Hussein, Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, vient de demander au gouvernement birman de « cesser de prétendre » que les Rohingya sont des terroristes, indique Reuters. Devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève, Zeid Ra’ad al Hussein a appelé les autorités birmanes à « mettre fin à l’opération militaire cruelle en cours, avec l’obligation de rendre compte de toutes les violations qui se sont produites, et à renverser le schéma de discrimination grave et généralisée contre la population Rohingya. » Une prise de position claire pour le Haut Commissaire aux droits de l’homme qui indique que « la situation ressemble à un cas d’école de nettoyage ethnique. » Le diplomate dénonce enfin le « déni total de la réalité » de la part des autorités locales qui, selon lui, « affecte grandement la réputation internationale du gouvernement. »

Le gouvernement refuse d’appliquer un cessez-le-feu

Mais du côté de la Birmanie, les exactions se poursuivent, alors que l’ONU estime à 300 000 le nombre de Rohingya qui ont fui les violences. La situation appelle à une réponse humanitaire urgente, qui nécessiterait 77 millions de dollars. Alors, pour que l’aide humanitaire puisse arriver à bon port, l’Armée du Salut des Rohingya de l’Arakan vient de proclamer un cessez-le-feu unilatéral d’un mois. La réponse d’Aung San Suu Kyi est claire et nette : « Notre politique n’est pas de négocier avec les terroristes. » Le gouvernement birman veut donc continuer à viser les Rohingyas, alors que l’armée a saccagé des dizaines de villages et brûlé des centaines d’habitations. « Les villages sont brûlés les uns après les autres. Je pense que les Rohingya ont déjà été complètement chassés de Rathedaung », à l’ouest de la Birmanie, indique à Reuters Chris Liwa, de l’Arakan Project. Amnesty International tire la sonnette d’alarme et indique que « rien ne saurait justifier de priver d’une aide vitale ceux qui en ont besoin. » « En bloquant l’accès des organisations humanitaires, les autorités mettent la vie de dizaines de milliers de personnes en danger et font preuve d’un mépris terrible pour la vie humaine », estime Tirana Hassan, directrice du programme Réaction aux crises à Amnesty International.

 

https://lemuslimpost.com

Notez  




Autres articles
Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie
France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après
Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures
Achoura 2017 : date officielle
Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com