UK : Londres lance une grande campagne contre l’islamophobie     Kenya : un prêtre embrasse l’islam et transforme son église en mosquée     Somalie : au moins 276 morts et 300 blessés dans le terrible attentat survenu samedi à Mogadiscio     France : Le halal, entre normalisation et marchandisation     France : Retour sur la fermeture de la mosquée de Sartrouville
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Fatawa

Réponse à un Chrétien

Le message de l'Islam

Un Chrétien demande: Comment puis-je être sûr que Muhammad –paix et salut sur lui- est le dernier des prophètes, et que ce qu'il a amené  est la religion de la vérité de la part de Dieu?

Réponse:

Il existe beaucoup de preuves concluantes qui confirment cela, d'abord le prophète lui-même a annoncé qu'il est le dernier des prophètes, mais avant, Dieu- le très haut- dans son grand livre a dit : (( Muhammad na jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient.)) {Surat Al-Ahzab, 40}. Donc quiconque croit en sa prophétie, en la véracité du Coran doit être aussi certain qu'il est le dernier des prophètes; car le Coran l'a énoncé ainsi .

En outre, il a été fréquemment rapporté que le prophète-paix et salut sur lui- a dit:  ((Je suis le dernier des prophètes, pas de prophète après après moi)) . À cela s'ajoutent des nombreux miracles qui se produisaient sur sa main, dont entre autres: le Saint Coran qui fut et demeure à nos jours le plus immense de ses miracles ayant authentifié sa sincérité; car un homme illettré qui ne savait ni lire ni écrire ne pouvait point être derrière la révélation d'un livre aussi sacré et noble que le  Coran qui -non seulement- qui a défié les plus éloquents des Arabes par le plus bref de ses versets, mais aussi qui a offert à l'humanité les meilleures législations jamais connues dans son histoire, en plus de nombreuses nouvelles concernant le monde occulte, le jour de la résurrection, l'au-delà, et bien d'autres.

D'autres miracles qui n'en demeurent pas moins importants sont survenus à l'époque prophétique, tels que :

1- la Scission de la lune qui reste l'un des plus typiques des miracles du prophète Mohammad, Allah- Exalté soit il- dit dans son livre pour en témoigner: (( L'Heure approche et la lune s'est fendue. Et s'ils voient un prodige, il s'en détournent et disent: "Une magie persistante" )). {surat Al-qamar 1,2}

2- le Jaillissement de l'eau entre ses doigts, Al-Bukhârî rapporte qu’Anas b. Mâlik a dit : « J’étais avec l’Envoyé d’Allah quand vint l’heure de la prière de l’après-midi -`asr-. Les gens cherchèrent de l’eau pour leurs ablutions, mais n’en trouvèrent pas. Alors on apporta à l’Envoyé d’Allah  juste de quoi faire ses ablutions. Il mit sa main dans le vase et demanda aux gens de faire leurs ablutions. J’ai vu jaillir l’eau sous ses doigts. Tout le monde fit ses ablutions jusqu’au dernier».

3- la Multiplication de la nourriture par sa bénédiction D’après Al-Bukhâri et Muslim et d’autres livres de tradition, Jâbir Ibn `Abdillâh - que Dieu l’agrée - dit : "Le jour du Fossé, pendant que nous creusions, nous rencontrâmes un rocher extrêmement dur. Alors nous allâmes voir le Prophète - que les salutations de Dieu et Ses bénédictions soient sur lui - et lui dîmes : ’Il y a un rocher qui entrave notre travail dans le fossé.’ - J’y descends, dit-il. Puis, il se leva. Il avait une pierre serrée sur son ventre tant il avait faim car nous n’avions pas mangé depuis trois jours [pour creuser le fossé]. Le Prophète prit la massue et frappa un coup qui réduisit le rocher en miettes. Alors, je pris la permission du Prophète pour rentrer chez moi. J’allai voir mon épouse et lui dis : ’J’ai constaté que le Prophète a très faim. As-tu quelque chose à manger’. Elle me répondit : ’Nous avons de l’orge et une petite chèvre.’ Alors, j’ai égorgé la chèvre et ma femme a moulu l’orge et nous avons mis la viande dans le pot.

Puis, quand la pâte eut levé et que la viande fut presque cuite, je partis voir le Prophète et lui dit en aparté : ’Nous avons égorgé une bête et moulu un peu d’orge. Viens donc manger avec un ou deux hommes’ - alors qu’en mon for intérieur, je souhaitais qu’il vienne tout seul à cause du peu de nourriture que nous avions. Mais, quand je lui décrivis ce que nous avions préparé, il me répondit : ’Tu as préparé beaucoup de nourriture. Dis à ta femme de ne pas toucher à la nourriture jusqu’à ce que j’arrive.’ Puis, le Prophète - que les salutations de Dieu et Ses bénédictions soient sur lui - annonça : ’Ô vous qui creusez, Jâbir a préparé à manger. Dépêchez-vous de venir manger !’ Alors, les Mohâjirins (les émigrés de Qoraïsh) se levèrent et les Ansârs se levèrent aussi. Quand Jâbir rentra chez lui, il dit à sa femme : ’Pauvres de nous ! Le Prophète a invité à manger tous les Mohâjirins et les Ansârs qui creusaient avec nous.’ Elle lui demanda : ’Le Prophète t’a-t-il préalablement demandé ce que nous avons préparé.’ Il répondit que oui. Alors elle dit : ’Dieu et son Prophète savent bien ce qu’ils font. Nous lui avons dit ce que nous avions.’

Le Prophète vint à la tête du groupe. L’épouse de Jâbir, Sohaylah Bint Mu`awwidh Al-Ansâriyyah, lui sortit la pâte sur laquelle il souffla et demanda [à Dieu] la bénédiction, puis il alla vers le pot de viande et de même, il souffla et procéda à la bénédiction. Ensuite, il dit à Jâbir :’Fais venir une boulangère pour faire cuire le pain avec ta femme’. Et, il dit à sa femme : ’Servez du pot et laissez le sur le feu.’ Les gens, accompagnant le Prophète, étaient environ mille. Il les fit asseoir à table dix par dix. Et, je jure par Dieu qu’ils mangèrent à satiété et qu’à la fin, il resta de la nourriture. Notre pot, quant à lui, continuait à bouillir et déborder comme si de rien n’était et notre pâte alimentait la table sans tarir. C’est l’un des miracles du Prophète - que les salutations de Dieu et Ses bénédictions soient sur lui."

Alors, tous ces miracles divins mentionnés ci-dessus et bien d'autres ne pouvaient se produire que sur la main d'un homme sincère, honnête et guidé par Dieu, et prouvent suffisamment en outre que Mohamed –paix et salut sur lui- fut le dernier messager envoyé par Allah- le tout puissant-.

 

 

 

Notez  




Autres articles
Quel est l'avis religieux sur le port de la croix?
La circoncision n'est pas obligatoire dans ce cas-ci !
La conversion en Islam annule t-elle les dettes envers les non musulmans?
Il s'est converti à l’islam, que faire de ses dettes ?
Le certificat de conversion : une innovation ?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com