Kenya : un prêtre embrasse l’islam et transforme son église en mosquée     Somalie : au moins 276 morts et 300 blessés dans le terrible attentat survenu samedi à Mogadiscio     France : Le halal, entre normalisation et marchandisation     France : Retour sur la fermeture de la mosquée de Sartrouville     Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Autre

Canada : L’attentat contre la mosquée de Québec ne sera pas qualifié d’acte terroriste

11/10/2017

En janvier, le centre islamique de Québec avait été victime d’un attentat terroriste. Ce terme ne sera pas retenu par la justice qui parle de meurtres.

L’attentat contre la mosquée de Québec qui avait fait six morts dans le Centre Culturel Islamique de Québec ne sera finalement pas qualifié d’attentat terroriste. Le procureur de la Couronne de Québec a refusé de qualifier l’attaque d’attentat terroriste. Clamant la complexité d’interpréter les intentions du militant d’extrême droite David Bissonnette, elle a opté pour six chefs d’accusation de « meurtre au premier degré » et six chefs de « tentative de meurtre avec usage d’une arme à autorisation restreinte. » Le Premier ministre Justin Trudeau avait lui même qualifié l’attaque d’attentat terroriste, déclaration rarissime lorsque les musulmans sont victimes dans les pays occidentaux.

« Seuls les musulmans sont capables d’actes terroristes pour les autorités canadiennes »

Mais cela ne sera pas suffisant. Pourtant, le code criminel québécois ne manque pas d’être explicite sur la définition du terrorisme qui inclut les actes commis « au nom d’une cause de nature politique, religieuse ou idéologique » en vue de « causer des blessures graves à une personne ou la mort de celle-ci, par l’usage de la violence… » Pour Mohamed Boudjenan, président sortant de la Fédération canado-arabe, qui a perdu un ami avec lequel il avait étudié, l’argutie judiciaire ne tient pas. Selon lui, cette nouvelle a provoqué un « choc » et un « sentiment d’insécurité totale », il indique clairement que « seuls les musulmans sont capables d’actes terroristes pour les autorités. Lorsque d’autres les commettent, on les humanise, on leur cherche des excuses et on parle de déséquilibrés ou de malades. »

Le procès aura lieu le 11 décembre et l’auteur risque de passer le reste de sa vie en prison. En vertu de loi protégeant les Canadiens entrée en vigueur en 2011, David Bissonnette pourrait finir sa vie en prison en raison de l’addition des peines en cas de meurtres multiples. Avec six chefs d’inculpation pour meurtres, il pourrait avoir à purger six fois 25 années de prison s’il venait à être reconnu coupable. 

 

https://lemuslimpost.com

Notez  




Autres articles
Kenya : un prêtre embrasse l’islam et transforme son église en mosquée
Somalie : au moins 276 morts et 300 blessés dans le terrible attentat survenu samedi à Mogadiscio
France : Le halal, entre normalisation et marchandisation
France : Retour sur la fermeture de la mosquée de Sartrouville
Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com