Kenya : un prêtre embrasse l’islam et transforme son église en mosquée     Somalie : au moins 276 morts et 300 blessés dans le terrible attentat survenu samedi à Mogadiscio     France : Le halal, entre normalisation et marchandisation     France : Retour sur la fermeture de la mosquée de Sartrouville     Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Autre

Suisse : Un tiers des Suisses sont défiants envers l'Islam

11/10/2017

Une étude de l'Office fédéral de la statistique (OFS) souligne que la population suisse montre plus au moins d'ouverture. Les tensions se cristallisent plus autour des musulmans.

Les Suisses sont globalement tolérants, mais un bon tiers d'entre eux dit pouvoir être dérangé par la présence de personnes perçues comme différentes. L'enquête publiée mardi par l'OFS précise que les tensions se cristallisent plus autour des musulmans.

Selon les groupes auxquels elle est confrontée, la population suisse montre plus au moins d'ouverture, écrit l'Office fédéral de la statistique (OFS). Parmi les trois groupes étudiés dans l'enquête, lorsque des caractéristiques négatives sont présentées, 17% estiment que celles-ci s'appliquent aux musulmans.

Ce taux chute à 12% chez les juifs et 4% chez les Noirs, précise l'OFS. Les taux d'hostilité sont à 14% vis-à-vis des musulmans, 10% pour les Noirs et 8% pour les juifs. Dans le cas des musulmans, l'hostilité envers ce groupe est toutefois moins forte que la défiance envers l'islam qui s'élève, en 2016, à 33%.

Des Suisses plutôt tolérants

En 2016, 36% de la population indiquait pouvoir être dérangée par la présence de personnes perçues comme différentes. L'intensité de ce sentiment varie selon l'origine du dérangement, relève l'OFS. 6% de la population se déclare dérangée au quotidien par une personne ayant une couleur de peau ou une nationalité différente, 10% par une religion différente et 12% par des langues différentes.

Malgré les sentiments évoqués, la population résidente fait preuve de tolérance vis-à-vis des étrangers, ajoute l'OFS. En témoigne par exemple le fait que 64% des personnes sont contre le renvoi des ressortissants étrangers en cas de raréfaction des emplois, que 60% sont favorables au regroupement familial ou encore que 56% acceptent l'idée d'une naturalisation automatique de la 2e génération.

Deux tiers des Suisses ne pensent pas que les étrangers créent un climat d'insécurité dans la rue et quasi autant réfutent l'idée qu'ils seraient responsables de potentielles hausses du chômage. Seuls 16% des personnes se sentent menacées par les étrangers et 4% par les Suisses.

 

http://www.20min.ch

Notez  




Autres articles
Kenya : un prêtre embrasse l’islam et transforme son église en mosquée
Somalie : au moins 276 morts et 300 blessés dans le terrible attentat survenu samedi à Mogadiscio
France : Le halal, entre normalisation et marchandisation
France : Retour sur la fermeture de la mosquée de Sartrouville
Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com