Side Links

  |      |   

 

6 – Les actions qui annulent les ablutions

Tout ce qui sort par les voies naturelles qu'il s'agisse d'urine, de selles, de sperme, de liquide séminal, de sang métrorragique, ou de gaz, que ce soit en petite ou en grande quantité en vertu de la parole d'Allah : " …ou si l’un de vous revient de la selle "[1], et du hadith : " Allah n'accepte pas la prière de celui qui a perdu son état de pureté jusqu'à ce qu'il accomplisse ses ablutions ", ainsi que du hadith de Safwân Ibn 'Assal en ces termes : " Le prophète nous recommandait de ne pas enlever nos chaussons lorsque nous étions en voyage et ce durant trois jours et trois nuits, sauf en cas d'impureté majeure. En revanche ce n 'était pas le cas concernant les  selles, l'urine ou le sommeil [où nous pouvions les garder et pratiquer l'essuyage] "[2], et du hadith au sujet de celui qui doute et ne sait pas si un gaz est sortit de lui : " Qu'il ne quitte pas la prière jusqu'à ce qu'il entende un bruit ou sente une odeur "[3].

Les impuretés sortant du reste du corps. S'il s'agit de l'urine ou des selles, les ablutions sont annulées de manière absolue en raison des textes précédemment cités qui englobent ces cas de figure. S'il s'agit d'autres impuretés tel que le sang ou le vomi, s'il s'agit de quantité importante il est alors préférable de recommencer les ablutions par principe de précaution, mais s'il s'agit d'une petite quantité, il n'est alors pas nécessaire de les recommencer selon l'avis unanime des gens de science.

La perte de conscience, par évanouissement ou sommeil en vertu de la parole du Prophète : " …en revanche ce n 'était pas le cas concernant les  selles, l'urine ou le sommeil [où nous pouvions les garder et pratiquer l'essuyage] ". Ainsi, l'état de folie, d'évanouissement, d'ivresse, annule les ablutions selon l'avis unanime. Quant au sommeil qui annule les ablutions, il s'agit du sommeil profond au point de ne plus cerner ce qui nous entoure, quelque soit la position. En revanche, le sommeil léger n'annule pas les ablutions, car les compagnons étaient pris de somnolence alors qu'ils attendaient la prière après quoi ils se levaient, priaient et ne recommençaient pas leurs ablutions[4].

Toucher ses parties intimes sans obstacle, en vertu du hadith de Basra bint Safwân qui rapporte les propos du Messager d'Allah en ces termes : " Quiconque touche son pénis qu'il recommence ses ablutions "[5], et du hadith de Abou Ayoûb et Oum Habîba : " Quiconque touche son sexe, qu'il recommence ses ablutions ".

Manger de la viande de chameau, conformément au hadith de Djâbir ibn Samourah selon lequel un homme interrogea le Messager d'Allah en ces termes : " Doit-on refaire les ablutions après avoir manger la viande d'agneau ?". Le Prophète de répondre : " Si tu veux, tu peux les refaire, si tu ne veux pas, rien ne t'oblige à les refaire ". Puis il poursuivit en disant : " Doit-on refaire les ablutions après avoir manger de la viande de chameau ? ". Le Prophète répondit alors : " Oui, recommence tes ablutions "[6].

L'apostasie en vertu de la parole d'Allah : " Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action "[7].

 

7 – Les œuvres qui nécessitent les ablutions

Il est obligatoire au musulman de faire ses ablutions pour les œuvres suivantes :

La prière, comme l'indique le hadith d'Ibn 'Omar : " Allah n'accepte pas une prière accomplie sans purification, ni l'aumône faite d'un argent sale ".

La circumambulation autour de la Ka'ba (at-tawâf), qu'il s'agisse d'une circumambulation obligatoire ou surérogatoire, conformément à la pratique du Messager d'Allah : " Le Messager d'Allah accomplit ses ablutions puis tourna autour de la Maison Sacrée "[8], et au hadith : " La circumambulation autour de la Ka'ba est considérée comme une prière sauf qu'Allah y a permis de parler "[9]. L'interdiction à la femme en état de menstrues jusqu'à ce qu'elle se purifie est également un argument qui indique cette obligation[10].

Toucher le Coran sans qu'il n'y ait rien entre la main et le Coran en vertu de la parole d'Allah : " seuls les purifiés le touchent "[11], et du hadith : " Ne peut toucher le Coran que celui qui s'est purifié "[12].

 

8 – Les cas où les ablutions sont recommandées

Il est recommandé d'accomplir les ablutions dans les cas suivants :

Lorsque l’on veut évoquer Allah ( adh-dhikr) et lire le Coran.

Il est recommandé de renouveler les ablutions à chaque prière, comme c'était l'habitude du Messager d'Allah rapporté dans le hadith d'Anas : " Le Messager accomplissait ses ablutions à chaque prière ".

Lorsque l'on est en état d'impureté majeure et que l'on désire avoir un nouveau rapport, manger ou boire, en vertu du hadith d'Abou Sa'îd Al Khoudri selon lequel le Messager d'Allah  a dit : " Lorsque l'un d'entre vous a un rapport avec sa femme puis désire recommencer, qu'il fasse ses ablutions "[13], et du hadith de 'Aicha en ces termes: " Quand le Prophète voulait dormir et qu'il était en état d'impureté majeure, il faisait ses ablutions comme pour la prière avant de dormir "[14], et dans une autre version : " et qu'il voulait manger ou dormir "[15].

Avant d'accomplir le grand lavage rituel (al ghousl) comme l'indique le hadith de 'Aicha en ces termes : " Lorsque le Messager d'Allah procédait au grand lavage rituel pour ôter son état d'impureté majeure, il commençait par laver les mains, puis se versiat de l'eau sur la main gauche avec la main droite et lavait ses parties intimes. Ensuite il faisait ses ablutions comme pour la prière… "[16].

Avant de dormir, conformément au hadith d'Al Bara' ibn 'Azib selon lequel le Prophète a dit : " Lorsque tu veux dormir, fais tes ablutions comme pour la prière, puis couches-toi sur le côté droit… "[17].

 



[1] Sourate 4 Les femmes verset 43

[2] Rapporté par Ahmed (4/239), An-Nassâ'i (1/83) et At-Tirmidhi (96)

[3]  Rapporté par Al Boukhâri (137) et Mouslim (361)

[4] Rapporté par Mouslim (376)

[5] Rapporté par Abou Daoud (181), An-Nassâ'i (163), At-Tirmidhi (82) et Ibn Mâjah (4479)

[6] Rapporté par Mouslim (360)

[7] Sourate 5 La table servie verset 5

[8] Rapporté par Al Boukhâri (1614) et Mouslim (1235)

[9] Rapporté par Ibn Hibbân (3836), Al Bayhaqi (5/87), et Al Hâkam (1/359)

[10] Rapporté par Al Boukhâri (305) et Mouslim (1211)

[11] Sourate 56 L'évènement verset 79

[12] Rapporté par Mâlik (1/199), Ad-Dâraqoutni (1/121), Al-Bayhaqi (1/87) et Al-Hâkam (1/395)

[13] Rapporté par Mouslim (308)

 Rapporté par Mouslim (305) [14]

[15] Rapporté par Mouslim (305)

[16] Rapporté par Mouslim (316)

[17] Rapporté par Al Boukhâri (247)

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message