France : La mosquée de Jarny en Meurthe-et-Moselle profané     Europe : musulmans et migrants subissent des discriminations de la police     Liban : Le premier ministre exhorte la présidente du Front National à éviter tout amalgame entre Islam et terrorisme     Turquie : L'Etat autorise le port du voile dans l'armée     Chine : Les musulman du Xinjiang forcés de s'équiper de GPS pour être surveillés
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>L'attestation de foi

Les droits du prophète Mohammed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) sur sa communauté (1)

Le message de l'Islam

 

Le noble prophète – Qu'Allah fasse ses éloges aux anges rapprochés- a certes des droits sur sa communauté, et ils sont très nombreux… Dans ce qui suit, la citation des plus importants de tous ces droits accompagnés de quelques explications :

 

Premièrement : la foi sincère en lui (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), la confirmation et l'adoption de tout ce qu'il a amené

Le Très Haut dit : (Croyez donc en Allah et en son messager, ainsi qu'en la lumière que Nous avons fait descendre. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites.) 64/8 et Il dit : (Croyez donc en Allah, en son messager, le prophète illettré qui croit en Allah et en ses paroles. Et suivez le afin que vous soyez bien guidés) 7/158 et Il dit aussi (O vous qui avez cru ! Craignez Allah et croyez en son messager pour qu'Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu'Il vous assigne une lumière à l'aide de laquelle vous marcherez, et qu'Il vous pardonne, car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux) 57/28 Et Il dit encore : (Et quiconque ne croit pas en Allah et en son messager… Alors, pour les mécréants, Nous avons préparé une fournaise ardente) 48/13 et dans le récit prophétique authentique transmis par Mouslim : "J'ai reçu l'ordre de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent que Seul Allah mérite l'adoration et qu'ils croient en Moi et en ce que j'ai amené !".

Et la foi en lui (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : C'est de confirmer sa prophétie, et croire qu'Allah l'a envoyé pour les humains mais aussi pour les djinns, et d'ajouter foi à tout ce qu'il a dit et tout ce qu'il a enseigné. Et il doit y avoir une parfaite concordance entre cette foi située dans le cœur et ce que l'individu laisse apparaître… Et il doit l'exprimer par la langue, au moyen du témoignage de foi, selon lequel : "Mohammad est le messager d'Allah". Si donc, la confirmation du cœur et le témoignage par la langue sont réunis, et qu'on y ajoute la phase pratique et l'application de ses enseignements, alors cette foi au prophète est parachevée.

 

Deuxièmement : l'obligation de lui obéir et la mise en garde contre sa désobéissance (Paix et bénédiction d’Allah sur lui)

S'il est obligatoire de croire en lui et en tout ce qu'il a amené, il est aussi un devoir de lui obéir, car cela s'inscrit dans le cadre de ce qu'il a amené. Le Très Haut de dire : (O vous qui croyez ! Obéissez à Allah et à son messager et ne vous détournez pas de lui quand vous l'entendez (parler)) 8/20. Et Il dit (Et ce que le messager vous apporte, prenez le; et ce qu'il vous interdit, abstenez vous en, et craignez Allah, Allah est dur en punition !) 59/7. Et sa noble parole : (Que ceux donc qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux.) 24/63. Et sa grandiose parole : (Et quiconque obéit à Allah et à son messager, alors Il le fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et c'est là l'immense succès. Et quiconque désobéit à Allah et à son messager, et qui dépasse ses limites fixées (et transgresse ses ordres), alors Il le fera entrer au feu pour y demeurer éternellement, et il aura un châtiment avilissant.) 4/13-14

Et Abou Houreyra rapporte que le messager d'Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: "Celui qui m'obéit aura obéi à Allah, et celui qui me désobéit aura désobéi à Allah" rapporté par Al Boukhari et Mouslim. Et toujours selon Abou Houreyra, le messager d'Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : "Toute ma communauté entre au paradis, sauf celui qui s'y refuse !" ils dirent : "et comment s'y refuserait-il ? O messager d'Allah ?" il dit : "Celui qui m'obéit entre au paradis et celui qui me désobéit s'y sera certes refusé !" (Rapporté par Al Boukhari).

 

Troisièmement : le suivi du prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) et le fait de le prendre pour modèle de droiture, de l'imiter en toute chose

Le Très Haut dit : (Dis : si vous aimez véritablement Allah, suivez moi donc, Allah vous aimera alors, vous pardonnera vos péchés et Allah est grand pardonneur et très miséricordieux) 3/31 et Il dit aussi (et suivez le, afin que vous soyez bien guidés) 7/158… il est donc obligatoire pour nous de marcher sur ses traces, de pratiquer sa tradition et d'y être fermement attachés, et il faut bien prendre garde de ne pas le contrarier. Le messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) disait: "Quiconque s'écarte de ma tradition, n'est pas des miens !" (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim).

 

Quatrièmement : de vouer au prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) un amour plus grand que celui que l'on réserve aux parents, aux enfants, et à tous les gens réunis

Le Très Haut dit : (Dis : "si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, son messager et la lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers.) 9/24 et selon Anas, le messager d'Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit: "L'un d'entre vous ne sera pas (véritablement) croyant, jusqu'à ce que je sois plus aimé de lui que ses parents, ses enfants et tous les gens réunis!" (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim)…

Et il est confirmé dans le récit, que le salaire de cet amour sincère du messager d'Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) sera d'être rassemblé avec lui dans le paradis. Et ce, lorsque un homme le questionna au sujet de l'Heure (dernière), le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) lui dit : "Qu'as-tu préparé pour elle ?" il dit : "O messager d'Allah ! Je n'ai pas apprêté pour elle beaucoup de prières, de jeunes, ou d'aumônes, cependant j'aime Allah et son messager !" Il dit : "Tu seras donc avec ceux que tu aimes" (rapporté par Al Boukhari et Mouslim) ainsi, celui qui aime le Prophète se verra gratifié d’être en sa compagnie dans le paradis.

Et lorsque Omar ibnoul Khattab dit : "O messager d'Allah! Tu m'es plus aimé que toute chose, sauf ma propre personne !" le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit alors : "Non ! Par celui qui détient mon âme dans sa main, jusqu'à ce que je sois plus aimé de toi que ta propre personne !" Omar lui dit : "Maintenant, par Allah ! Tu m'es plus aimé que ma propre personne" le Prophète dit alors : "Désormais ! O Omar" (c'est-à-dire : désormais, ta foi est parachevée). Le récit est rapporté par Al Boukhari.

Et il dit (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : "Trois choses, celui qui les possède trouvera le goût délicieux de la foi : Qu'Allah et son messager soient plus aimés de lui que tout autre. Qu'il n'aime un individu que pour (la cause) d'Allah. Qu'il déteste retourner à la mécréance après qu'Allah l'en ait extirpée, tout comme il détesterait être lancé au Feu (de l'enfer)" rapporté par Al Boukhari et Mouslim…

Il ne fait pas de doute que celui à qui Allah accorde de goûter à la saveur de la foi, prend grand plaisir à lui obéir et est prêt à supporter toutes les difficultés et à surmonter toutes les embûches pour obtenir l'agrément d'Allah, Puissant et Majestueux, ainsi que l'agrément de son Messager. Et qu’il empruntera un chemin bien tracé qui fut emprunté par les anciens de la communauté avant lui, une voie conforme aux enseignements de Mohammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), cela puisqu'il a déclaré être satisfait d'avoir Mohammad pour prophète et qu'il a déclaré son amour pour lui. Quiconque aime le prophète d'un amour sincère qui trouve racine dans le fond du cœur, alors il lui obéit nécessairement.

L'amour du prophète, sa glorification et sa haute considération ne sont concrétisées que par l’application de ses ordres et l’évitement de tout ce qu’il a interdit, non pas en lui désobéissant et en inventant des pratiques religieuses qu’il n’a pas enseignées. La preuve concrète de l’amour sincère vouée à un être, c’est son obéissance… comme le dit le poète:

"Tu désobéis à la divinité et tu t’imagines l’aimer ?

Cela est impossible et contraire à la règle appliquée…

Si ton amour était sincère tu lui aurais obéi.

Car l’amant obéi toujours à celle dont il est épris !"
 

Et admettons qu’un jeune homme déclare ouvertement l’amour qu’il porte pour son père, puis quand celui-ci lui demande un service, il lui désobéit. S’il lui demande de l’accompagner à tel endroit, il s’y refuse ; s’il lui demande de ne pas tenir compagnie à telle et telle personne, il la prend au contraire pour ami intime ; et si le père lui demande de rendre souvent visite à telle et telle personne, il lui désobéit et ne s’y rend pas… puis il se tient dans les assises et répète sans cesse, qu’il aime son père ! Au contraire, l’attitude de ce jeune homme vient démentir sa prétention à aimer son père. De même, l’attitude de l’innovateur est la preuve évidente de sa mésestime à l’égard du prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui).

Ibnoul Qayyim a dit : "Tout amour et glorification de (l’être) humain ne sont autorisés que si ils découlent et suivent l’amour d’Allah et sa glorification. A l’exemple de l’amour et de l’importance donnée au messager d’Allah. Elle n’est qu’une finalisation de l’amour de son commissionnaire (Allah qui l’a envoyé), et une complétude (et un parachèvement) de sa glorification. Sa communauté l’aime donc pour l’amour qu’Allah lui a accordé et ils l’aiment hautement et le respectent en raison de l’estime qu’Allah lui donne. Cet amour est donc une des nécessités de l’amour (voué) à Allah. Et le but est ici (de rappeler) qu’Allah a mis sur le prophète l’amour et la majesté. C’est pourquoi, aucun homme n’est plus aimé d’un autre, plus estimé, plus respectable à ses yeux, que ne l’est Mohammad dans la poitrine de ses compagnons." Et cela ressort clairement à travers l’attitude et les propos des compagnons de Mohammad (qu'Allah soit satisfait d'eux tous).

Amroun Ibnoul’Ass a dit, après sa conversion (à l’islam) : "Il n’y avait pas une personne plus détestée de moi que lui" (c'est-à-dire : le Prophète) alors que quant il s’est repenti et s’est soumis à  Allah, il n’y a pas une personne plus aimée et plus vénérée que lui : il dit : "Si on me demandait de vous le décrire, j’en serai incapable, car je ne le dévorai pas du regard, par estime et vénération pour lui." (Je ne portais pas mon regard sur lui, de manière soutenue, par respect et estime pour lui).

Ourwatou Ibnou Mass’oud dit à Qoureysh : "ô mon peuple, par Allah ! J’ai eu à me rendre chez Kissra (roi des perses) et César (roi des romains) et tous les rois. Mais je n’ai pas vu un roi glorifié et estimé par ses compagnons comme l’est Mohammad. Par Allah, ils n’intensifient pas le regard vers lui (ils n’insistent pas à l’observer), par estime pour lui. Et il ne crache pas sans que l’un d’entre eux ne ramasse la morve dans le creux de sa main et s’en frotte le visage et la poitrine. Et s’il se purifie (effectuant l’ablution), il s’en faut peu qu’ils ne s’entretuent pour récupérer l’eau de ses ablutions" (étant donné son caractère béni et profitable, notons que c’est là une des spécificités du prophète qui ne s’applique pas à un autre quelle que soit sa piété).

L’amour du Prophète était profondément ancrée dans les cœurs de ses compagnons, de sorte qu’ils finissaient par apprécier et grandement considérer ses enseignements, et à s’y conformer. Les effets de cet amour ne tardèrent pas à apparaître au travers de leurs paroles, de leurs gestes et de leurs attitudes, qu’Allah soit satisfait d’eux tous.

Rabi’atou al aslami rapprocha du Prophète de quoi accomplir ses ablutions et il lui dit : « Demande moi donc, o rabi’atou ! » Il dit : « Je te de demande ta compagnie dans le paradis » Il dit : « Ou toute autre chose ? » Il dit : « Non, c’est bien cela » Il dit : « O Rabi’atou, aide moi sur ta personne par une multitude de prosternations »… vois donc, qu’Allah te soit clément, comment le prophète a orienté ce compagnon vers la multiplication d’œuvres pieuses afin que les effets de l’amour véridique du prophète se concrétisent.

Un homme parmi les compagnons vint au prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) et lui dit : « O Messager d’Allah ! Toutes les fois que je me rappelle de toi, alors mon âme ne trouve pas la tranquillité jusqu’à ce que je sorte de ma maison pour te regarder ; cependant j’ai pensé à ce qui sera après ma mort et même si j’entre au Paradis, toi tu seras dans les plus hauts degrés (Al ‘illiyoune), comment pourrais-je donc arriver jusqu’à toi ?" Alors Allah révéla : (Quiconque obéit à Allah et au messager…Ceux là seront avec ceux qu’Allah a comblés de ses bienfaits : Les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux là !) 4/69» Ainsi le Très Haut pose l’obéissance pour condition de l’accompagnement des Prophètes dans l’au-delà.

Y a-t-il donc plus respectueux à l’égard du prophète que ses compagnons ? L’aimons-nous plus que ses compagnons ? Eux qui ont abandonné leurs biens et leurs demeures pour le suivre à Médine, qui ont abandonné leurs épouses et leurs enfants pour le suivre dans ses expéditions ? L’un d’entre eux s’interposait entre le prophète et les flèches décochées par les infidèles par amour pour lui ! Et pourtant, les compagnons n’ont pas jugé bon d'ajouter quoi que ce soit à ses enseignements. Ils avaient compris que cet amour d’Allah et de son messager, n’est prouvé et concrétisé que par un suivi strict de ses enseignements. Allah dit :

[Dites, si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi donc, Allah vous aimera et vous pardonnera vos fautes].

Les compagnons avaient véritablement témoigné que « Mohammad est le messager d’Allah », témoignage qui implique de reconnaître toutes les informations qu’il a délivrées comme étant la stricte vérité, d’exécuter ses ordres, de s’écarter de ses interdits et de n’adorer Allah qu’au seul moyen de ce qu’il a légiféré. 

les signes de l'amour véritable voué au messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) apparaissent donc dans son suivi et son imitation, et l'application de sa tradition, faisant ce qu'il a ordonné de faire et délaissant et s'écartant de ce qu'il a interdit, conformant son attitude à la sienne, en toute circonstance, en temps d'aisance et de difficulté… et sans l'ombre d'un doute, celui qui aime véritablement une chose, lui donne la priorité et lui accorde toute son attention. Sans quoi, sa prétention à l'amour de cette chose ou de cet être ne sera pas sincère.

Il est enfin des signes de cet amour voué au prophète Mohammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : de lui porter le conseil. Comme cela est venu dans le récit : "La religion c'est le bon conseil!" nous dîmes: "à qui?" il dit : "à Allah, à son livre, à son messager, aux dirigeants et au commun des dévots de la communauté soumise!" rapporté par Mouslim. Et ce bon conseil envers le Messager fut interprété comme étant : La confirmation de sa prophétie, son obéissance dans tout ce qu'il a ordonné, éviter tout ce qu'il a interdit ; lui porter secours et le protéger, vivant comme mort ; appliquer et enseigner sa tradition, prendre sa défense et la propager, conformer sa démarche et ses comportements à ses enseignements. 

Notez  




Autres articles
Que signifie réellement la double attestation de l'Islam ?
Le signification de de l'attestation qu'"il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" et ses conditions
Les pratiques innovées dans le mois de Radjab.
Les signes cosmiques de l'existence d'un Dieu unique
La faiblesse de la foi des musulmans
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com