France : Une mosquée plus grande à Rouen pour le mieux vivre ensemble     Algérie : L'Etat commande à l’Iran le plus grand tapis du monde pour sa grande mosquée     Autriche : La droite et l’extrême-droite remportent les législatives     Maroc : l'extension de l'Institut de formation des imams inaugurée par le roi     France : les incendiaires d’une mosquée condamnés à de la prison ferme
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prière [salât]

Les menstrues et les lochies (2)

Le message de l'Islam

Les implications religieuses liées aux menstrues

1 – Le grand lavage rituel, conformément à la parole du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : « Délaisse la prière durant les jours de cycle menstruel qui t’étaient connus, ensuite, procède au grand lavage rituel et prie »[1].

 

2 – La puberté, comme l’indique la parole du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : « Allah n’accepte pas la prière d’une fille en âge d’avoir ses menstrues sans voile »[2]. Ici, le Prophète a imposé le fait de se couvrir et a lié cet acte à l’apparition des menstrues, ce qui indique que l’âge de responsabilité (At-taklîf) dépend de l’apparition des menstrues, d’où le caractère significatif de la puberté.

 

3 – La détermination de la période de viduité, celle-ci prend fin par l’apparition des menstrues pour la femme divorcée qui à ses règles, comme en témoigne le verset : « Et les femmes divorcées doivent observer un délai d’attente de trois menstrues »[3], c'est-à-dire trois cycles de menstrues.

 

4 – L’absence de grossesse. Remarque importante : Lorsque la femme se purifie de ses menstrues ou des lochies avant le coucher du soleil, elle doit alors accomplir la prière du Dhohr et du ‘Asr. De même, si elle se purifie avant l’aube, elle doit alors accomplir la prière d’Al Maghrib et du ‘Ichâ, et ce, car le temps de la deuxième prière devient un temps légal pour la première prière en cas d’excuse, et c’est l’avis de la majeure partie des savants parmi lesquels Mâlik, Ach-Châfi’i et Ahmed.

 

Les lochies

Il s’agit d’écoulements sanguins vaginaux d'origine utérine, qui se produit après l'accouchement. Il n’y a pas de limite de temps minimale pour les lochies, car rien n’a été rapporté indiquant la  détermination de ce nombre de jours. Il faut donc revenir à l’habitude commune connue chez les femmes. Quant à la limite maximale des lochies, elle est de quarante jours. A ce sujet, l’imam At-Tirmidhi a dit : « Les gens de science parmi les compagnons et ceux qui leur ont succédés, sont unanimes sur le fait que la femme délaisse la prière durant quarante jours en période de lochies, sauf si elle voit les signes de pureté avant la fin de ce délai, elle devra alors se purifier et accomplir la prière ». C’est ce qu’indique le hadith de Oum Salamah en ces termes : « Au temps du Messager d’Allah, la femme qui accouchait, s’abstenait de tout ce dont la femme qui avait ses menstrues devait s’abstenir, durant quarante jours »[4].

 

Les métrorragies

Il s’agit d’écoulements sanguins vaginaux continus qui surviennent en dehors du cycle menstruel due à la lésion ou l’éclatement d’une veine.

Le sang métrorragique diffère du sang des menstrues, tant au niveau des règles qui en découlent que de ses caractéristiques. Il s’agit d’un sang provenant de l’éclatement d’une veine dans l’utérus de la femme, en période menstruelle ou en dehors de celle-ci. Il n’empêche pas la femme de prier, jeûner ou d’avoir des rapports, car dans ce cas, on l’a considère en état de pureté, comme l’indique le hadith de Fâtima bint Houbeych en ces termes : « Ô Messager d’Allah, je suis sujette à des métrorragies, et ne suis jamais pure, dois-je délaisser la prière? ». Il dit : « Non, ceci provient d’une veine, ce ne sont pas des menstrues, alors quand tes règles surviennent, délaisse la prière, et lorsque la période équivalente à la durée des règles s’interrompt, nettoie le sang et prie »[5].

De ce fait, il incombe à la femme de se purifier par le grand lavage rituel dès la fin de la période équivalente à la durée de ses menstrues habituelles. Puis, durant les métrorragies, elle devra se laver les parties intimes, et se protéger à l’aide de serviettes hygiéniques ou tous autres moyens. Ensuite, elle devra faire ses ablutions à l’entrée du temps de chaque prière.

 

Les cas de figures de la femme atteinte de métrorragies

Premier cas de figure : Elle a une habitude menstruelle et connait la durée de ses menstrues avant l’apparition des métrorragies. Dans ce cas, elle devra s’abstenir de prier et jeûner durant cette période et sera juridiquement considérée comme la femme durant son cycle menstruel. Au terme de ce nombre de jours, elle devra procéder au grand lavage rituel et reprendre la prière, après quoi elle devra considérer les écoulements de sang comme des métrorragies en vertu de la parole du Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) adressée à Oum Habîbah : « Abstiens-toi de la prière un temps équivalent à la période de tes menstrues. Après cela, purifie-toi par le grand lavage rituel et prie»[6].

 

Deuxième cas de figure : Elle n'est pas bien réglée et n'a pas d'habitude menstruelle, mais fait la distinction entre un sang qui à les caractéristiques d’un sang menstruel, à savoir un sang qui est noir, épais et a une forte odeur, et un autre sang qui a les caractéristiques d’un sang métrorragique, à savoir un sang qui est rouge sans odeurs, dans ce cas elle doit se fier à cette capacité de distinction pour compter ses jours de cycle menstruel et agir en conséquences, et ce, conformément au hadith de Fâtima bint Houbeych : « S’il s’agit du sang menstruel, il est reconnaissable à sa couleur noirâtre ; si tel est le cas, abstiens-toi de prier ; s’il s’agit d’une autre couleur, alors fais tes ablutions mineures et prie, car il ne s’agit que du sang d’une veine (métrorragie) »[7].

 

Troisième cas de figure : Elle ne sait pas faire la distinction entre les deux sangs et n’a pas d’habitude menstruelle, dans ce cas, elle doit alors fixer une période de six ou sept jours, durant laquelle elle s’abstiendra de prier et de faire tout ce que la femme en période de cycle menstruel ne doit pas faire, car c’est la période moyenne de la plupart des femmes. Quant aux écoulements de sang après cela, elle devra les considérer comme du sang métrorragique qu’elle devra laver avant d’accomplir la prière, elle pourra ainsi jeûner et faire tout ce qui lui est permis en temps normal. D’après Hamna bint Djahch : « J’étais atteinte d’une longue métrorragie aux écoulements abondants. Alors, je suis allée consulter le Prophète qui me dit : « Il s’agit d’un coup de Satan. Compte six ou sept jours pour tes menstrues puis purifie-toi et prie, cela te sera suffisant »[8], et il faut entendre par « un coup de Satan » le fait que ce soit lui qui est à l’origine de cet écoulement.

 

 



[1] Rapporté par Al Boukhâri (306) et Mouslim (334)

[2] Rapporté par Abou Dâoud (641), At-Tirmidhi (377) et Ibn Mâjah (655)

[3] Sourate 2 La vache verset 228

[4] Rapporté par Abou Dâoud (312), At-Tirmidhi (139) et Ibn Mâjah (648), jugé faible par Al Albâni

[5] Rapporté par Al Boukhâri (306) et Mouslim (334)

[6] Rapporté par Mouslim (334)

[7] Rapporté par Abou Dâoud (286) jugé authentique par Al Albâni

[8] Rapporté par Abou Dâoud (287) et At-Tirmidhi (128)

 

 

Notez  




Autres articles
Les effets méritoires de la prière sur le Musulman
Les vertus de la prière de la nuit dans le Coran et la Sunnah
La prononciation du nom d'Allah est-elle obligatoire avant l’accomplissement des ablutions?
Celui qui ne priait pas doit il rattraper?
Comment connaitre les heures des 5 prières avec ou sans montre?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com