Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les glorifications et invocations

Mise au point sur l'exaucement ou le non exaucement des invocations

Cheikh Muhammad Ibn Ibrahim Al Hamad

Il est utile de noter qu'en principe, l'exaucement de l'invocation est un signe de vertu et de piété de l'invocateur. Toutefois, tel n’est pas toujours le cas. L'exaucement peut parfois être un piège ou être requis par une sagesse d’Allah. Allah dit en effet : [ As-tu vu celui qui ne croit pas à Nos versets et dit : “On me donnera certes des biens et des enfants ?”. Est-il au courant de l'Inconnaissable ou a-t-il pris un engagement avec le Tout Miséricordieux ? Bien au contraire ! Nous enregistrerons ce qu'il dit et accroîtrons son châtiment. C'est Nous qui hériterons de ce dont il parle, tandis qu'il viendra à Nous, seul ]253.
 
Dans le même ordre d'idée, Allah exauça l'invocation du Diable comme le rapporte le Qur’an : [ Il dit : “Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu'au jour où ils (les hommes) seront ressuscités”. [Allah] dit : tu es de ceux à qui ce délai est accordé… ]254.
 
L’exaucement de la demande du Diable qui se voit accorder un délai jusqu'au jour de la Résurrection n’est nullement un honneur pour lui, mais une humiliation, afin que ses péchés augmentent et que par conséquent, sa punition soit énorme, son malheur et son châtiment décuplés. En outre, Allah a fait du Diable un critère de distinction entre le bien et le mal, ce qui a pour corollaire la survie de ce dernier aux côtés de la race humaine jusqu'au jour de la Résurrection ; et Allah sait mieux255.
 
D'autre part, le non exaucement des invocations n'est pas toujours un signe de l'impiété de l'invocateur. On le voit bien avec le hadith suivant où il est dit qu’Allah ne donna pas une suite favorable à une invocation du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : « J’ai demandé trois choses à mon Seigneur ; Il m'en a accordé deux et m’en a refusé une : je Lui ai demandé de ne pas anéantir ma nation par la famine et Il m’a accordé cela. Puis je Lui ai demandé de ne pas anéantir ma nation par la noyade et Il m’a accordé cela. Puis je lui ai demandé de ne pas susciter de dissensions internes entre les gens de ma nation mais Il m’a refusé cela »256.
 
Ce refus d'Allah ne saurait être interprété comme un manque d'égard envers le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui). Bien au contraire, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) est sans conteste le plus éminent des hommes et ses invocations sont exaucées d'office. Ce refus est dont motivé par d’importantes sagesses parmi lesquelles : rappeler que le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) n’est qu’un homme, que seul Allah a pouvoir sur toute chose, et qu'en réalité, excepté Allah, nul ne peut nuire à son prochain ou lui être utile, lui accorder un don ou l'en priver.
 
Par ailleurs, ce refus nous enseigne aussi que la communauté musulmane est faillible. Allah dit : [Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des gens du Livre. Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela, et ne trouvera en sa faveur, hors d'Allah, ni allié ni secoureur]257.
 
Ainsi, quand cette nation commet un péché, Allah la punit afin qu'elle revienne à la raison, se repente, se corrige et renoue avec le bonheur. C’est là une manifestation de la miséricorde d'Allah envers cette nation qui subit ces punitions à seule fin de s’améliorer.
 
Un autre fruit de la miséricorde d’Allah envers cette communauté est que ces punitions n'ont guère pour but d'anéantir cette nation comme ce fut le cas d'autres nations par le passé, comme les Aad et les Thamud.
 
Extrait tiré du livre : L’invocation, de Cheikh Muhammad Ibn Ibrahim Al Hamad.

Notez  




Autres articles
Reconnaitre son pèche favorise l'exaucement de la prière :
Ces erreurs pourraient empêcher l’exaucement de vos invocations!
Confie-toi à Allah, il répondra à ton appel!
Une condition nécessaire pour exaucer les prières
Que faire suite à un mauvais rêve?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com