Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Conseils et Points importants à savoir

Les caractéristiques de la croyance des gens de la Sunna

Cheykh Abderrahmane ibn Nâssir As Sa’di

 

Louange à Allah. Nous Le louons, implorons Son secours, demandons Son pardon et nous repentons à Lui de nos péchés. Nous nous refugions auprès d’Allah contre le mal de nos âmes et nos mauvaises œuvres. Quiconque est guidé par Allah n’a personne pour l’égarer et quiconque est égaré par Allah n’a personne pour le guider. Je témoigne qu’il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah qui est seul et sans aucun associé et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Messager.

 

La foi islamique implique de croire en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, Ses Messagers, ainsi qu’au Jour Dernier et à la prédestination, bonne comme mauvaise. Les croyants sont ceux qui témoignent qu’Allah est le Seigneur, la divinité, l’Etre adoré, Celui qui possède toute la perfection, et L’adorent donc à l’exclusion de tout autre.

 

Ils savent qu’Allah est le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur, Celui qui nourrit, Celui qui donne et Celui qui prive, Celui qui organise toutes choses. Il est l’Etre déifié et l’Etre adoré, l’Etre unifié, Celui que nous sollicitons pour tous nos besoins. Il est le Premier que nul ne précède, le Dernier auquel nul ne succède, l’Apparent qui n’a personne au-dessus de Lui, le Caché qui n’a personne en dessous de Lui. Il est le Très-Elevé, le Très-Haut dans tous les sens du terme : élévation de l’être, élévation de la puissance, et élévation de l’assujettissement.

 

Il s’est établi (istawa) sur le Trône, d’une manière qui sied à Sa grandeur et Sa majesté ; malgré Son élévation absolue et le fait qu’Il soit au-dessus de tout, Sa science cerne tout ce qui est apparent et tout ce qui est secret, le monde céleste comme le monde terrestre, et Il est avec les serviteurs par Sa science. Il connaît toutes leurs situations et Il est Celui qui est proche et répond à l’invocation.

 

Il est le Suffisant et peut se passer de toutes Ses créatures tandis que ces dernières ont besoin de Lui pour qu’Il les fasse exister, non seulement elles-mêmes mais aussi tout ce qui assure leur existence à chaque instant : nul ne peut se passer de Lui ne serait-ce que le temps d’un clin d’œil. Il est le Compatissant et le Miséricordieux. Il n’est de bienfait mondain ou spirituel qui ne provienne de Lui, et Lui seul peut préserver Ses serviteurs du malheur.

 

En signe de Sa miséricorde, Il descend au derniers tiers de chaque nuit vers le ciel le plus proche de la terre et s’enquiert des besoins de Ses serviteurs. Il dit : « Je ne questionnerai nul autre que Moi-même au sujet de Mes serviteurs ; qui m’invoque donc, que Je puisse Lui répondre favorablement ? Qui m’adresse sa demande, que Je l’exauce ? Qui  implore Mon pardon, que Je lui pardonne ? » Il en est ainsi jusqu’à l’apparition de l’aube. Il descend comme Il veut, et fait ce qu’Il désire : ( Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant ) [1].

 

Il est le Sage, Celui qui détient la sagesse parfaite dans Sa législation et Sa puissance. Il n’a donc rien créé en vain et n’a établi les différentes législations que dans l’intérêt des gens et pour de bonnes raisons.

 

Il est Celui qui accepte le repentir, l’Indulgent par excellence, le Pardonneur, Celui qui accepte le repentir de Ses serviteurs. Il se montre indulgent vis-à-vis des mauvaises actions et pardonne les grands péchés de ceux qui se repentent, implorent le pardon et reviennent à Allah.

 

Il est le Reconnaissant qui reconnaît le travail même infime et augmente Sa grâce à l’égard des reconnaissants.  Les croyants Le décrivent par les attributs avec lesquels Il s’est Lui-même décrit et ceux que le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a utilisés pour Le décrire.

 

Parmi les attributs liés à Son essence, on peut citer : l’éternité, l’ouïe, la vue, la puissance absolue, la grandeur, l’arrogance, la gloire, la majesté, la beauté et la louange absolue.

 

Parmi les attributs des actes liés à Sa volonté et Sa puissance, il y a la miséricorde, la satisfaction, le courroux, la parole. Il parle [en disant] ce qu’Il veut comme Il le veut ; Ses paroles ne tarissent pas ni ne se détruisent. Le Qur’an est la parole incréée d’Allah. Il vient de Lui et retournera à Lui.

 

Il a toujours eu et n’a cessé d’avoir l’attribut de faire ce qu’Il veut, Il dit ce qu’Il veut et décide du sort de Ses serviteurs selon Ses lois prédestinées, Ses lois religieuses et Ses lois pénales. Il est en effet le Gouvernant, le Possesseur, et en dehors de Lui, tous sont des propriétés et des gouvernés. Les serviteurs ne peuvent donc pas échapper à Sa possession, ni à Son jugement.

 

Les musulmans croient en ce qui est révélé dans le Livre et en ce qui est rapporté de manière authentique par un grand nombre de personnes dans la Sunna, et notamment que les croyants verront clairement leur Seigneur, et que le délice de la vision ainsi que l’obtention de Sa satisfaction constituent la plus grande félicité possible. Celui qui meurt en n’ayant pas la foi et sans professer l’unicité d’Allah demeurera éternellement dans le feu de la Géhenne. Si les auteurs de grands péchés meurent sans s’être repentis et sans avoir expié leurs crimes et qu’ils ne bénéficient d’aucune intercession en leur faveur, ils iront en Enfer. Cependant, ils n’y demeureront pas éternellement : toute personne ayant dans son cœur le poids d’un atome de foi finira par en sortir.

 

La foi englobe la conviction et les sentiments du cœur, les actions des membres et les paroles de la langue. Celui qui a une foi parfaite est un croyant véritable qui mérite la récompense et est sauvé du châtiment. Celui qui en omet un élément verra sa foi diminuer proportionnellement. Aussi la foi augmente avec l’obéissance et l’accomplissement du bien et diminue avec le péché et le mal.

 

Les croyants ont pour principe de s’attacher fermement à ce qui leur est utile parmi les choses de la religion et de l’au-delà tout en implorant le secours d’Allah. De même, ils font preuve de sincérité envers Allah dans toutes leurs actions, suivent fidèlement l’exemple du Messager d’Allah, qui est un modèle de dévotion envers Allah, et sont loyaux vis-à-vis des  croyants qui suivent leur voie.

 

Ils témoignent que Muhammad est le serviteur et Messager d’Allah, qu’Allah l’a envoyé avec la bonne direction et la religion de vérité pour qu’elle prédomine sur toute autre religion ; il a plus de droit sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes. Il est le sceau des Prophètes,  envoyé aux êtres humains et aux djinns [pour être] un annonciateur et un avertisseur. Appelant (les gens) à Allah par Sa permission et semblable à un flambeau lumineux, il nous a enseigné le moyen de réformer la religion et la vie présente, et afin que les créatures s’acquittent de leur devoir d’adoration envers Allah en recourant à Sa grâce pour ce faire.

 

De tous les hommes, il fut le plus savant, le plus véridique, le plus pieux et le plus éloquent, aussi les croyants le glorifient et l’aiment plus que quiconque. Ils le suivent dans les fondements de leur religion comme dans ses ramifications et préfèrent sa parole et sa tradition à toute autre. Ils sont convaincus qu’Allah a réuni en lui des mérites et qualités qu’Il n’a accordés à aucune autre créature. Il occupe le rang le plus élevé et jouit de la plus haute dignité. Il est la créature la plus parfaite dans le domaine des mérites. Il a indiqué à sa communauté toutes les voies du bien et l’a mise en garde contre toutes les voies du mal.

 

Les musulmans croient aussi en chaque Livre envoyé par Allah, en chaque Messager envoyé par Allah et ne font aucune distinction entre Ses Messagers. Ils croient que la prédestination embrasse toute chose : tous les actes des individus –bons et mauvais- sont compris dans la science d’Allah et écrits par Sa plume. Sa volonté s’applique à eux, ils sont donc conformes à Sa sagesse, étant donné qu’Il a doté les individus d’une puissance d’agir et d’une capacité de choix qui régissent leurs paroles et leurs actes selon leur volonté. Il ne les a contraints en rien, au contraire, c’est eux qui choisissent. Allah a distingué les croyants en leur faisant aimer la foi et l’a embellie dans leurs cœurs, Il leur a aussi fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance par Sa justice et Sa sagesse.

 

Concernant les principes des gens de la Sunna, ils font preuve de loyauté envers Allah, Son Livre, Son Messager, les dirigeants musulmans et la totalité des musulmans. Ils ordonnent le convenable et interdisent le blâmable conformément à la prescription de la législation islamique. Ils prônent aussi la piété filiale, le respect des liens du sang, la bonté envers les voisins, les esclaves, et ceux qui en ont droit. Ils ordonnent la bonté envers tous les êtres. Ils encouragent les bonnes mœurs et dénoncent les mauvais comportements.

 

Les croyants dont la foi et la conviction sont les plus parfaites sont ceux qui accomplissent les meilleures œuvres et ont la meilleure moralité, ils sont les plus véridiques dans leurs paroles, les plus enclins au bien et à la vertu et les plus éloignés de toute action vile. Ils ordonnent d’observer les législations de la religion de la façon la plus parfaite, conformément aux enseignements et pratiques de leur Prophète et traquent tout ce qui pourrait générer corruption ou imperfection dans ces pratiques. Ils estiment qu’il est permis d’accomplir le djihad dans le sentier d’Allah avec l’homme pieux et le pervers et que c’est la cime de la religion. On distingue le djihad de la science et de l’argumentation et le djihad armé. Il incombe à tout musulman de défendre la religion autant que possible, en usant de toutes ses capacités.

 

Ils cherchent aussi à promouvoir l’entente entre les musulmans, rapprocher leurs cœurs et les réconcilier… ils mettent en garde contre la division et l’inimitié, et dénoncent toutes les voies qui mènent à ces fléaux. Ils estiment qu’il est interdit de causer du tort aux hommes en portant atteinte à leur vie, à leurs biens, à leur honneur ou à leurs droits. Ils recommandent plutôt d’observer la justice et l’équité dans toutes les transactions, et exhortent les gens à faire preuve de bienfaisance. Aux yeux des croyants, la meilleure communauté est la communauté de Muhammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) et les meilleurs au sein de cette communauté sont les Compagnons du Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), et plus particulièrement les califes orthodoxes bien guidés, les dix Compagnons dont le Prophète a témoigné de leur vivant qu’ils iront au Paradis, les Compagnons qui ont pris part à la bataille de Badr, ceux qui ont fait l’allégeance de la satisfaction, les tout premiers [croyants] parmi les émigrés et les Auxiliaires. Ils aiment donc les Compagnons et considèrent cela comme un acte de piété envers Allah. Ils évoquent leurs bienfaits et évitent de parler de leurs éventuelles erreurs. Ils considèrent que c’est un acte de piété que de respecter les savants qui orientent la communauté vers le droit chemin et les dirigeants équitables ainsi que ceux qui occupent un rang élevé dans la religion et apportent divers bienfaits aux musulmans. Ils implorent Allah de les protéger contre le doute, l’associationnisme, la division, l’hypocrisie, la mauvaise moralité et de les affermir dans la religion de leur Prophète jusqu'à la mort.

 

Tels sont leurs principes généraux, ils sont convaincus de leur bien-fondé et invitent les gens à les suivre.

 


[1] Ach-Choura, 11.

 

Notez  




Autres articles
Les premières choses à faire après avoir embarrassé l'Islam?
Evitez cette pratique qui annule vos bonnes œuvres!!
La sagesse du Prophète Mohammad dans l'appel à l'Islam.
Les moyens de raffermissement du musulman sur sa religion.
Quel est l'impact de la sincérité sur la validité des bonnes œuvres du croyant?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com