Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Conseils et Points importants à savoir

L'origine du polythéisme

Cheykh Mohammed Nâssiroud-din Al Albâni

 

Parmi ce qui a été établi dans la législation qui nous a été révélée, figure le fait que l’humanité formait –au début– une seule nation sur le monothéisme pur (At-Tawhîd). Puis, le polythéisme les a graduellement dépassés. La base de ceci est la Parole d'Allah -le Très-Haut : « Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs »[1].

Ibn 'Abbas a dit : « Entre Nouh (Noé) et Adam, il y a eu dix générations, toutes étaient sur la législation de la vérité, puis ils ont divergé. Ainsi, Allah a envoyé prophètes comme porteurs de bonnes nouvelles et avertisseurs »[2].

Ibn 'Ourwa Al-Hanbali (837 H) a dit : « Cette parole réfute ces historiens des Gens du Livre qui prétend que Qabil (Caïn) et ses fils était des adorateurs du feu »[3].

C’est là une réfutation de certains philosophes et athées qui prétendent que la base (naturelle) de l'homme est le polythéisme et que le Tawhîd s’est développé en l'homme ! Le  verset précédent réfute cette thèse, aussi bien que les deux ahâdîths authentiques suivants :

1 - La parole du Messager d’Allah (que les éloges et le salut soient sur lui) qu’il rapporte de son Seigneur : « J'ai créé tous mes serviteurs sur la vraie religion (sur le Tawhîd, loin du polythéisme). Puis, les diables sont venus à eux et les ont détournés de leur vraie religion. Ils ont rendu illicite aux gens ce que J’ai rendu licite pour eux et leur ont commandé d’associer à Mon adoration, ce sur quoi Je n'ai descendu aucune preuve»[4].

2 - Sa parole, que les éloges et le salut soient sur lui : « Chaque enfant naît sur la saine nature originelle (al-fitrah), c’est ensuite ses parents qui font de lui un juif, un chrétien ou un adorateur du feu, à l’image du bétail qui donne naissance à du bétail de la même espèce : leurs petits naissent-ils mutilés ? ».

Abou Houreyra a dit : « Récitez si vous le souhaitez : « Telle est la nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes -pas de changement à la création d’Allah»[5].

Après cette explication claire, il est très important pour le musulman de savoir comment le polythéisme s’est répandu parmi les croyants, après qu'ils aient été des adeptes du Tawhîd. Concernant la Parole d'Allah à propos du peuple de Nouh : « …et ils ont dit : N’abandonnez jamais vos divinités et n’abandonnez jamais Wadd, Suwā, Yağhūt, Ya’ūq et Nasr »[6], il a été rapporté par un groupe de pieux prédécesseurs, dans beaucoup de narrations, que ces cinq noms étaient ceux de pieux fidèles. A leur morts, Satan a insufflé aux gens de se recueillir et de s’asseoir sur leurs tombes. Ensuite, Il a insufflé à la génération suivante de prendre ces statues comme idoles, leur ornant cette idée en disant que c’était un moyen de se rappeler d'eux et de les suivre dans leur conduite pieuse. Puis, Satan a suggéré à la troisième génération qu'ils devaient adorer ces idoles avec Allah -le Très-Haut- et il leur a dit à voix basse que c’était ce que leurs ancêtres faisaient !!! Enfin, Allah leur envoya  Nouh, leur ordonnant d’adorer Allah seul. Cependant, aucun ne répondit à son appel, excepté quelques-uns. Allah relate cela dans la sourate Nouh.

Ibn 'Abbas rapporte : « En effet, ce sont cinq noms d'hommes pieux du peuple de Nouh. A leur mort, Satan a insufflé à leur peuple de faire des statues d'eux et de placer ces statues dans leurs lieux de réunion comme un rappel, ce qu’ils firent. Toutefois, nul d’entre eux n’adorait ces statues, jusqu'à ce qu’ils meurent et le but pour lequel furent édifiées ces statues a été oublié. C’est ainsi que la génération suivante se mit à les adorer»[7].

D’autres récits similaires ont été également rapportées par Ibn Jarîr At-Tabari et d'autres, d'après un certain nombre de salafs. Dans « Ad-Durral-Manthour » (6/269) Abou Dja’far Al-Baqir a dit au sujet de Wadd : « Wadd était un homme musulman aimé de son peuple. Quand il est mort, les gens ont commencé à se réunir autour de sa tombe sur la terre de Babil, pleurant sans cesse. Ainsi, quand Satan vit leur deuil et leurs lamentations, il prit la forme d'un homme et vint à eux en disant : « Je vois que vous pleurez et vous vous lamentez sur lui. Pourquoi ne faites-vous pas une image de lui (c'est-à-dire une statue) et la placez dans vos lieux de réunion pour que vous vous rappeliez de lui ». Ils dirent alors : « Oui ». Ils firent donc une image de lui et la mirent dans leur lieu de réunion ; ce qui leur permettait de se rappeler de lui. Quand Satan vit leur ferveur, il leur ajouta : « Pourquoi chaque homme parmi vous ne fait-il pas une image semblable à mettre dans sa propre maison, pour que vous puissiez (constamment) vous rappeler de lui ». Ils dirent tous : « Oui ». Chaque maison  fit une image d’un de ce saint. Abou Dja’far a dit : « Ceux de la génération suivante ont vu ce que la génération précédente avaient fait, ce qui les amena à prendre ces statues comme divinité en dehors d'Allah. Il a alors dit : « C'était la première idole à être adorée en dehors d’Allah et ils ont appelé cette idole Wadd »[8].

Ainsi, la sagesse d'Allah s’est parachevée, quand il a envoyé Mohammed comme sceau des prophètes et a fait de Sa législation l'achèvement de toutes les Lois divines prescrites, dans lesquelles Il a interdit tous les moyens et les voies par lesquels les gens peuvent commettre le polythéisme -qui est le plus grand des péchés.

Pour cette raison, construire des lieux saints sur des tombes et avoir l'intention de voyager spécifiquement vers elles, en les prenant comme lieux de festivité et de réunion et prêtant serment par le résident d'une tombe, est interdit en Islam. Tout ceci mène à l’excès et à l'adoration d'autre qu'Allah - le Très-Haut.

Ceci est d’autant plus palpable, à une époque où la science diminue, l'ignorance augmente, et où les conseillers sincères se font rares. Satan coopère avec les hommes et les djinns pour égarer l'humanité et les dévier de l'adoration d'Allah seul -le Béni, le Très-Haut.

 


[1] Sourate 2 La vache, verset 213                                                                     

[2] Rapporté par Ibn Jarîr At-Tabari dans son Tafsîr (4/275) et Al-Hakim (2/546) qui a dit : « Il est authentique selon les critères d'Al-Boukhâri ».

[3] « Al-Khawakibu ad-dourar » (6/212/1)

[4] Rapporté par Mouslim (8/159) et Ahmad (4/162)

[5] Sourate 30 Ar-Roum verset 6

[6] Sourate 71 Nouh verset 23

[7] Rapporté par Al Boukhâri (8/534)

[8] Rapporté par Ibn Abi Hâtim

 

Notez  




Autres articles
Les premières choses à faire après avoir embarrassé l'Islam?
Evitez cette pratique qui annule vos bonnes œuvres!!
La sagesse du Prophète Mohammad dans l'appel à l'Islam.
Les moyens de raffermissement du musulman sur sa religion.
Quel est l'impact de la sincérité sur la validité des bonnes œuvres du croyant?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com