Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Conseils et Points importants à savoir

La Conversion à l’Islam (7)

Jamaal al-Din M. Zarabozo

Etre juste envers soi-même

L’association d’Allah constitue la pire forme d’injustice. Plus spécifiquement, l’on se livre à une injustice contre sa propre âme et sa propre dignité en vouant soumission et adoration aux êtres qui ne méritent aucunement l’adoration de la part de l’homme. Citant Luqman, Allah dit dans le Qur’an : [car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme”] (31:13). Par ailleurs, Allah dit dans le Qur'an : [ô vous qui croyez ! Les associateurs ne sont qu’impureté] (9:28). Il s’agit d’une impureté spirituelle, démontrant ainsi que l’on est en train d’avilir son âme.

 

Une fois que le concept du monothéisme pur est véritablement cerné et intégré par l’homme, il y a un certain type de noblesse (faute d’avoir un terme plus juste) et de sentiment du but qui accompagne l’âme. La personne prend conscience de ce qu’elle n’a ni à se soumettre ni à s’incliner ni à se prosterner physiquement devant rien ou nul autre qu’Allah. Elle n’adresse ses prières à nul autre qu’Allah et nul autre qu’Allah ne peut lui accorder le pardon. Elle ne se tourne pas vers les morts qui, en réalité, n’étaient rien de plus que des humains eux-mêmes. Elle ne s’assied pas au pied d’idoles de bois ou de métal que d’autres humains ont, en réalité, eux-mêmes créées. Elle ne craint aucune forme d’esprit qu’elle doit apaiser en leur offrant des sacrifices. En outre, une telle personne devra bâtir sa vie sur la croyance en l’existence d’un seul vrai Dieu.

 

Toutes ces choses lui sont interdites de par la notion du monothéisme. Mais, il ne s’agit pas pour lui de simples interdictions. Elle comprend tout à fait bien que tous ces actes ne sont pas convenables pour un être humain qu’Allah a créé pour un but très spécial et noble. Tous ces actes sont indignes de l’homme et, en fait, il est inconcevable qu’une personne ayant une franche compréhension de la réalité ait un jour à prendre part à des actes de ce genre. Pourquoi un homme s’inclinerait-il devant son semblable ou prierait-il un autre homme qui doit manger et boire pour survivre comme lui-même ? Comment quelqu’un pourrait-il clamer qu’un autre être détient une quelconque part de divinité aux côtés d’Allah et, de ce fait, mérite que les autres se rabaissent et se prosternent devant lui?

 

Echapper au châtiment d’Allah

Allah dit dans le Qur'an : [Toute âme goûtera la mort. Mais c’est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n’est qu’un objet de jouissance trompeuse] (3:185). En vérité, tout homme aura à faire face à la réalité de la mort. Après la mort, tout le monde sera appelé à se placer devant son Seigneur pour rendre compte de toutes ses actions. Pour nombre d’hommes, leurs croyances, leurs attitudes et leurs actions ne les conduiront qu’à un sort : le châtiment et la colère d’Allah. Etre épargné d’une telle récompense est l’une des grandes prouesses que tout homme pourrait réaliser.

 

Au Jour de la Résurrection, grande sera la différence entre ceux qui auront cru et ceux qui auront refusé de croire. Observons la manière dont Allah décrit les évènements de ce Jour. Allah dit : [ô hommes ! Craignez votre Seigneur. Le séisme [qui précédera] l’Heure est une chose terrible. Le jour où vous le verrez, toute nourrice oubliera ce qu’elle allaitait, et toute femelle enceinte avortera de ce qu’elle portait. Et tu verras les gens ivres, alors qu’ils ne le sont pas. Mais le châtiment d’Allah est dur] (22: 1-2); Allah dit également : [Quand on sonnera du Clairon, alors, ce jour-là sera un jour difficile, pas facile pour les mécréants] (74: 8-10).

 

Les mécréants, du fait de leurs attitudes dans la vie présente et leur intention de se comporter à jamais de la même manière qu’ils vivaient, seront dénués de tout bien ce Jour-là. Allah ne les bénira en aucune manière et ne les regardera avec aucune satisfaction ou agrément. Comme Allah l’affirme (dans plus d’un passage) au sujet des mécréants : [Ceux qui vendent à vil prix leur engagement avec Allah ainsi que leurs serments n’auront aucune part dans l’au-delà, et Allah ne leur parlera pas, ni les regardera, au Jour de la Résurrection, ni ne les purifiera; et ils auront un châtiment douloureux] (3:77).

 

L’agrément d’Allah et le Paradis dans l’Au-delà

L’agrément d’Allah et le bonheur personnel dans l’Au-delà constituent les fruits les plus grands et les plus importants que génère le fait d’être un vrai musulman. La vie de l’Au-delà est la seule véritable vie à rechercher. Or, cette véritable vie ne sera accordée qu’à ceux qui auront pu s’élever au dessus des bas désirs de cette vie mondaine par la recherche de l’agrément d’Allah. Ainsi, le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : « Nul n’accédera au Paradis, excepté le croyant» [1]

 

En d’autres termes, une vie aussi grande et bénie ne sera accordée qu’à ceux qui auront cru, pratiqué l’Islam et purifié leurs âmes, rencontrant ainsi l’agrément d’Allah et méritant Sa récompense bénie du Paradis de l’Au-delà. Elle ne sera pas accordée à ceux qui auront commis des actes blâmables dans la vie présente et auront tourné le dos au guide d’Allah. Allah ne rappelle-t-il pas ce fait à l’ensemble de l’humanité lorsqu’Il dit : [Cette Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s’élever sur terre, ni à y semer ma corruption. Cependant, l’heureuse fin appartient aux pieux] (28:83).

 

En fait, non seulement Allah épargnera les croyants et âmes purifiées de ce châtiment ce Jour-là, mais de plus, Il les purifiera de tous les péchés restant si bien qu’ils se trouveront en état d’accéder au Paradis. Il s’agit d’une grâce spéciale accordée uniquement à ceux qui auront cherché à se purifier dans la vie présente par la croyance et les bonnes actions.

 

En réalité, le vrai Musulman et croyant connaitra la félicité dans toutes les étapes de sa vie. Comme il a déjà été mentionné, il connaît le bonheur véritable dans la vie présente alors que d’autres se trouvent à la recherche d’un bonheur imaginaire ou chimérique. Au moment de sa mort, également, son âme sortira librement de son corps, assortie d’une odeur agréable puisqu’il commencera à vivre l’avant-goût de l’agrément de l’Au-delà. Les anges viendront lui annoncer la bonne nouvelle des choses à venir. Dans le verset suivant, Allah décrit merveilleusement ce qui se passera : [Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. “N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. Nous somme vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux”] (41:30-32; voire également 10:62-64).

 

Egalement dans la tombe, il connaitra le bonheur, sa tombe s’agrandira et il sera à même de voir sa place au Paradis. Alors que la tombe du mécréant se resserrera sur lui pendant qu’il verra sa place dans le feu de l’Enfer.

 

Allah utilise ces termes merveilleux pour présenter les croyants au Jour de la Résurrection: [En seront écartés, ceux à qui étaient précédemment promises de belles récompenses de Notre part. Ils n’entendront pas son sifflement et jouiront éternellement de ce que leurs âmes désirent. La grande terreur ne les affligera pas, et les Anges les accueilleront : “voici le jour qui vous a été promis”] (21:101-103). Et Allah dit également : [Et Allah sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner [leur place au Paradis]. Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés] (39:61).

 

Les croyants seront épargnés de la gêne du Jour de la Résurrection jusqu’à ce que leur soit accordé l’accès au Paradis : [“ô toi, âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée; entre donc parmi Mes serviteurs, et entre dans Mon Paradis”] (89:27-30); [Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au Paradis. Puis, quand ils y parviendront et que ses portes s’ouvriront, ses gardiens leur diront : “Salut à vous ! Vous avez été bons : entrez donc, pour y demeurer éternellement”. Et ils diront : “Louange à Allah qui nous a tenu Sa promesse et nous a fait hérité la terre ! Nous allons nous installer dans le Paradis là où nous voulons”. Que la récompense de ceux qui font le bien est excellente !] (39:73-74).

 

En réalité, le plus important encore est qu’ils bénéficieront de l’agrément d’Allah. Allah dit: [Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu’ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes, aux jardins d’Eden [du séjour permanent]. Et la satisfaction d’Allah est plus grande encore, et c’est là l’énorme succès] (9:72).

 

Arrive enfin la récompense, la plus importante de toutes, destinées à ceux qui se purifient dans la vie de ce bas-monde au travers d’une foi véritable, des bonnes actions et la perfection de la foi : l’occasion de voir Allah. Allah dit, en effet : [A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage. Nulle fumée noircissante, nul avilissement ne couvriront leurs visages. Ceux-là sont les gens du Paradis, où ils demeureront éternellement] (10:26). Dans un hadith rapporté par Muslim, le Messager d’Allah Muhammad (paix et bénédiction d'Allah sur lui) explique le terme « davantage » comme avoir le bonheur d’être à même de voir Allah.

Fin 


[1] Rapporté par al-Bukhari.

 

Notez  




Autres articles
Les premières choses à faire après avoir embarrassé l'Islam?
Evitez cette pratique qui annule vos bonnes œuvres!!
La sagesse du Prophète Mohammad dans l'appel à l'Islam.
Les moyens de raffermissement du musulman sur sa religion.
Quel est l'impact de la sincérité sur la validité des bonnes œuvres du croyant?
 
mouhamadsow
mardi 26 février 2013
La personne vertueuse comprend que la richesse qu’il détient appartient, en réalité, à Allah et la propriété humaine de la richesse est comparable à la situation d’un concierge. En d’autres termes, l’homme ne doit se servir de cette richesse que selon les desiderata du véritable propriétaire, qui est Allah. Le Musulman comprend qu’il n’est ainsi pas libre d’utiliser cet argent à sa guise. Il existe certaines choses qui lui sont clairement et

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com