Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les piliers de la foi

La croyance authentique concernant l’unicité dans l’adoration

Cheykh Abdsalam ibn Barjass

Les gens de la Sounnah et du groupe ont pour croyance qu’Allah est le Seul et l’Unique en droit d’être adoré. Ils n’adorent en dehors de Lui aucune créature. Ils Lui vouent toutes les adorations à caractère obligatoire ou seulement recommandé qu’Il a ordonné, sans Lui donné d’associés. Ils ne se prosternent, n’effectuent de circumambulations, n’immolent, ne prêtent serment, ne jurent, ne s’en remettent, et n’invoquent que Lui. Telle est l’unicité dans l’adoration (tawhid el oulouhiyya).

Allah dit : « Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé »[1], « Et ton Seigneur a décrété: «N’adorez que Lui »[2], « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer une Divinité unique »[3], « Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salât et d’acquitter la Zakāt. Et voilà la religion de droiture »[4], « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent » [5] et le terme « M’adorent » signifie ici « M’unifient ».

 

1 – L’opposé de l’unicité dans l’adoration : le polythéisme

Ce qui s’oppose à cette catégorie de l’unicité est considéré comme du polythéisme, qu’Allah nous épargne. C’est l’œuvre la plus abjecte au moyen de laquelle on puisse désobéir à Allah. Allah dit à ce propos : « Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu’associé commet un énorme péché » [6], « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement » [7], « (Soyez) exclusivement [acquis à la religion] d’Allah, ne Lui associez rien ; car quiconque associe à Allah, c’est comme s’il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond » [8], « Et lorsque Luqman dit à son fils tout en l’exhortant: «Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme » [9]

Par ailleurs, Allah montre explicitement que le polythéisme rend les œuvres du serviteur vaines, et exclue de l’Islam l’individu qui le commet. Allah dit : « Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait, eût certainement été vain » [10], « En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé: «Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants » [11].

De plus, il a été rapporté dans l’authentique de l’imam Mouslim d’après Jabir ibn Abdillah y que le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Quiconque rencontre Allah sans ne Lui avoir rien associé entrera au Paradis, et quiconque Le rencontre en Lui ayant associé quoi que ce soit entrera en Enfer ». Il a été rapporté également dans l’authentique de l’imam Boukhari d’après Abdoullah ibn Mass’oud que la Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Quiconque meurt en invoquant un égal à Allah entrera en Enfer ».

 

2 – Qui doit-on considérer polythéiste ?

Quiconque voue une forme d’adoration quelconque à autre qu’Allah est un polythéiste mécréant[12].

 

3 – L’invocation ne doit être vouée qu’à Allah

L’invocation est une forme d’adoration qu’Allah a ordonnée, quiconque la voue exclusivement à Allah est donc considéré comme monothéiste (mouwahid), tandis que celui qui la voue à un autre qu’Allah a commis un acte de polythéisme.

Allah dit à ce sujet : « et n’invoque pas, en dehors d’Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes » [13], « Et quiconque invoque avec Allah une autre divinité, sans avoir la preuve évidente [de son existence], aura à en rendre compte à son Seigneur. En vérité, les mécréants, ne réussiront pas » [14], « 18. Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah. 19. Et quand le serviteur d’Allah s’est mis debout pour L’invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui. 20. Dis: «Je n’invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne» [15], « A Lui l’appel de la Vérité! Ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui ne leur répondent d’aucune façon; semblables à celui qui étend ses deux mains vers l’eau pour la porter à sa bouche, mais qui ne parvient jamais à l’atteindre. L’invocation des mécréants n’est que vanité » [16], « 20. Et ceux qu’ils invoquent en dehors d’Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés 21. Ils sont morts, et non pas vivants, et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités » [17], « N’invoque donc pas une autre divinité avec Allah, sinon tu seras du nombre des châtiés » [18], « 13. Il fait que la nuit pénètre le jour et que le jour pénètre la nuit. Et Il a soumis le soleil et la lune. Chacun d’eux s’achemine vers un terme fixé. Tel est Allah, votre Seigneur: à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d’un noyau de datte. 14. Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation; et même s’ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé » [19], « Si tu leur demandais: «Qui a créé les cieux et la terre?», Ils diraient assurément: «Allah». Dis: «Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d’Allah; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal? Ou s’Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde?» - Dis: «Allah me suffit: c’est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui » [20], « 4. Dis: «Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d’Allah? Montrez-moi donc ce qu’ils ont créé de la terre! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Dieu? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d’une science, si vous êtes véridiques». 5. Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, celui qui ne saura lui répondre jusqu’au Jour de la Résurrection? Et elles [leurs divinités] sont indifférentes à leur invocation. 6. Et quand les gens seront rassemblés [pour le Jugement] elles seront leurs ennemies et nieront leur adoration [pour elles] » [21].

De même, Il est rapporté dans les recueils de hadiths (as-sounan) d’après Nou’man ibn Bachir que le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « L’invocation c’est l’adoration ».

 

4 – La divergence entre les messagers et leurs peuples demeure dans cette catégorie de l’unicité

En effet, c’est cette partie de l’unicité qui fut la cause de toutes les disputes entre les messagers d’Allah et les peuples auxquels ils étaient envoyés, car tous, ont précisément été envoyés pour clarifier et appeler à cette catégorie de l’unicité, ce fut en outre le but de la révélation des Livres saints au sein des communautés. Ils furent descendus afin d’établir, clarifier l’unicité dans l’adoration, ainsi que de démontrer que cette forme de l’unicité est une obligation pour tous.

Allah dit : « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Taghout » [22], « Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé: «Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc » [23], « Il fait descendre, par Son ordre, les Anges, avec la révélation sur qui Il veut parmi Ses serviteurs: «Avertissez qu’il n’est d’autre divinité que Moi. Craignez-Moi donc » [24].

De même, c’est par cette catégorie de l’unicité que tous les messagers ont commencé à appeler leur peuple, leur disant : « Nous avons envoyé Noé vers son peuple. Il dit: «Ô mon peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Je crains pour vous le châtiment d’un jour terrible » [25], « Et aux ‘Aad, leur frère Hûd: «Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Ne [Le] craignez-vous donc pas ?» [26], « Et aux Tamūd, leur frère Sālih: «Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Certes, une preuve vous est venue de votre Seigneur » [27], « Et aux Madyan, leur frère Chu’aïb: «Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui. Une preuve vous est venue de votre Seigneur » [28], « Et Abraham, quand il dit à son peuple; «Adorez Allah et craignez-Le: cela vous est bien meilleur si vous saviez. 17. Vous n’adorez que des idoles, en dehors d’Allah, et vous forgez un mensonge. Ceux que vous adorez en dehors d’Allah ne possèdent aucun moyen pour vous procurer nourriture; recherchez votre subsistance auprès d’Allah. Adorez-Le et soyez-Lui reconnaissants. C’est à Lui que vous serez ramenés » [29].

Quant au messager d’Allah Yousouf (Joseph), Allah dit à son propos : « Ô mes deux compagnons de prison! Qui est le meilleur: des Seigneurs éparpillés ou Allah, l’Unique, le Dominateur suprême? 40. Vous n’adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l’appui desquels Allah n’a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui. Telle est la religion droite; mais la plupart des gens ne savent pas » [30].

 

5 – Le polythéisme commis par ses adeptes n’a aucun fondement

En réalité les polythéistes ne se basent sur aucun fondement concernant leurs actes et leurs croyances, que ce soit d’un point de vue de la raison saine ou des textes saints transmis par les messagers d’Allah. Allah dit : « Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer ? » [31], le sens de ce verset indique qu’aucun messager n’a appelé à un moment ou à un autre à l’adoration d’autres divinités avec Allah, tous, du premier jusqu’au dernier, ont appelé à adorer Allah Seul sans rien Lui associer.

De plus, Allah évoque une preuve logique qui annule totalement le polythéisme sous toutes ses formes lorsqu’Il dit : « Dis: «Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d’Allah? Montrez-moi donc ce qu’ils ont créé de la terre! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Dieu? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d’une science, si vous êtes véridiques »[32]. Ceci est une preuve logique  irréfutable par le biais de laquelle il ressort clairement, que l’adoration de tout autre qu’Allah est inévitablement infondée, puisque tout ce qui est adoré en dehors de Lui n’a pas la capacité de créer, que ce soit à partir du néant ou par simple transformation d’une entité à une autre. La capacité absolue de créer appartient à Allah Seul. Pourquoi donc adorer autre que Lui ? Ensuite, Allah nie de manière incontestable le fait que les polythéistes puissent avoir une quelconque preuve de leur adoration, qu’elle soit tirée des textes provenant  des Livres saints descendus ou qu’elle provienne des messagers d’Allah Y.

Il  apparait donc avec clarté que les polythéistes n’ont absolument aucun argument qui puisse justifier leur croyance, c’est pour cela qu’ils entreront en Enfer pour y demeurer éternellement, et quelle mauvaise destination.

En conclusion de ce que nous avons cité, l’unicité d’Allah dans l’adoration se révèle être la première des obligations et doit être la plus importante préoccupation, car assurément Allah n’accepte aucune religion excepté le monothéisme pur.



[1] Sourate 4 les femmes verset 36

[2] Sourate 17 le voyage nocturne verset 23

[3] Sourate 9 le repentir verset 31

[4] Sourate 5 La preuve évidente verset 5

[5] Sourate 51 adhariyyat verset 56

[6] Sourate 4 les femmes verset 48

[7] Sourate 4 les femmes verset 116

[8] Sourate 22 le pèlerinage verset 31

[9] Sourate 31 Loqman verset 13

[10]  Sourate 6 les bestiaux verset 88

[11]  Sourate 39 les groupes verset 65

[12]  Les gens de la Sounnah et du groupe différencient entre le fait de porter des jugements d’anathématisation (takfir) globaux sur les gens et le fait de désigner une personne précise et de la rendre mécréante, ils ont recours à l’anathémisation d’un individu en particulier qu’après s’être assuré qu’il réunissait les conditions nécessaire et  ne bénéficiait pas de circonstances atténuantes, tel que la pleine connaissance du caractère blasphématoire de son acte, l’absence d’interprétation erronées, etc.

[13]  Sourate 10 Younous verset 106

[14]  Sourate 23 les croyants verset 117

[15]  Sourate 72 les djinns versets 18 à 20

[16]  Sourate 13 le tonnerre verset 14

[17]  Sourate 16 les abeilles versets 20-21

[18]  Sourate 27 les poètes verset 213

[19]  Sourate 35 le Créateur versets 13-14

[20]  Sourate 39 les groupes verset 38

[21]  Sourate 46 al al ahqaf versets 4 à 6

[22]  Sourate 16 les abeilles verset 36

[23]  Sourate 21 les prophètes verset 25

[24]  Sourate 16 les abeilles verset 2

[25]  Sourate 7 al a’raf verset 59

[26]  Sourate 7 al a’raf verset 65

[27]  Sourate 7 al a’raf verset 73

[28]  Sourate 7 al a’raf verset 85

[29]  Sourate 29 l’araignée versets 16-17

[30]  Sourate 12 Youssouf verset 39-40

[31]  Sourate 43 l’ornement verset 45

[32]  Sourate 46 al ahqaf verset 4

Notez  




Autres articles
Allah est-Il un Etre différent de Dieu ?
Qui sont les 70 milles personnes qui entreront au Paradis sans rendre compte?
En quoi consiste la foi en Noms et Attributs d'Allah?
Le polythéisme caché, ce que notre prophète craignait le plus pour nous
Le polythéisme majeur ou le péché impardonnable
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com