France : Dix individus liées à l'extrême droite arrêtées pour projet d'attentats contre des mosquées     Arabie Saoudite : Le TGV Haramain arrive enfin à Makkah     France : Une chroniqueuse britannique critiquée pour son tweet anti-musulmans dans le sillage du scandale Weinstein     Lausanne : 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulman     Canada : un lycée autorise le port du hijab pour la fine fleur de ses athlètes musulmanes
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prière [salât]

L'interprétation de la Parole d'Allah : « Malheur donc, à ceux qui prient … ».

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

 

Question : Je souhaiterais connaître l'explication de la Parole d'Allah (Exalté soit-Il):  « Malheur donc, à ceux qui prient 5. tout en négligeant leur Salat 6. qui sont pleins d’ostentation, 7. et refusent l’ustensile (à celui qui en a besoin) ».

 

Réponse : Le sens du noble verset cité doit être compris d’après son sens apparent. Le terme « wayl » employé dans le verset fait allusion à la dureté du châtiment. Allah (Exalté soit-il) menace les croyants qui prient selon ces caractéristiques, à savoir : « tout en négligeant  leur Salât,  6. qui sont pleins d’ostentation, 7. et refusent l’ustensile (à celui qui en a besoin) ».

 

La négligence de la prière, c’est de se montrer distrait lors de son accomplissement, et ne pas lui attacher d’importance. Ce n’est pas de la délaisser totalement, car la délaisser est une mécréance clair, quand bien même l’individu ne la renie pas, selon l’avis le plus justes des gens de science. Qu’Allah nous en épargne.

 

En ce qui concerne la négligence dont il est question dans ce verset, c'est le laxisme face aux obligations relatives à son observation, tel que le fait de la ne pas l’accomplir en commun selon l’avis le plus sûre, c’est à ce propos que la menace est citée.

 

En revanche, s'il la délaisse volontairement, alors il est considéré comme mécréant même s'il ne renie pas son caractère obligatoire, selon l’avis le plus juste, conformément à cette parole du Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui :  « Ce qui fait la différence entre nous et eux, c'est la prière. Quiconque l’abandonne devient alors mécréant »[1], et selon cette parole du Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui : « Entre l’homme, le polythéisme et la mécréance, il y a l’abandon de la prière »[2]. Ces deux hadiths, ainsi que d'autres qui vont dans le même sens, représentent un argument et une preuve claire de la mécréance de celui qui délaisse la prière, même s'il n'en renie pas le caractère obligatoire. Quant à celui qui renie son caractère obligatoire, les savants sont unanimes sur sa mécréance, et ce, même s'il l'accompli.

 

Quant à la distraction de l’esprit durant la prière, ce n'est pas le sens voulu dans ce verset et cela n'est pas concerné par la menace citée, parce que l'être humain ne peut y échapper. Le Prophète lui-même en a fait preuve plus d'une fois dans sa prière, comme cela a été rapporté dans plusieurs ahâdîths authentiques, ce qui est à plus forte raison le cas de ses semblables parmi les gens.

 

Parmi les caractéristiques qui entrent dans cette distraction figure l’ostentation, comme le font les hypocrites. Il est donc une obligation pour le croyant d’accomplir sa prière pour Allah Seul, cherchant Sa Noble Face, et la récompense auprès de Lui (Exalté soit-il), car il sait qu'Allah lui a ordonné cinq prières qu’il doit accomplir en toute sincérité, par vénération à Son égard, cherchant Son agrément (exalté soit-Il) et craignant Sa punition.

 

Parmi les caractéristiques de ceux qui prient et sur qui pèse cette menace, figurent ceux qui refusent de prêter l'ustensile. Certains ont interprété « l'ustensile » par la Zakât, parce que la Zakât est étroitement liée à la prière, comme l’indique la parole d’Allah : « Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salât et d’acquitter la Zakât »[3], et Allah dit : « Et accomplissez la Salât, et acquittez la Zakât, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent »[4].

 

D'autres gens de science sont d’avis qu’il s’agit du prêt de choses dont les gens ont besoin et qui leur sont nécessaires. D'autres ont dit qu’il s’agissait du seau pour prendre l'eau, la marmite pour cuisiner, etc.…Cependant, s'interdire de payer la Zakât reste plus énorme et plus grave en terme de péché.

 

Il convient donc au musulman de veiller avec la plus grande attention à appliquer ce qu'Allah lui a prescrit, d'aider ses frères par le prêt lorsqu'ils sont dans le besoin, car cela leur profite, à eux comme à lui, et ne lui cause aucun mal.

 


[1] Rapporté par l'imam 'Ahmad et les auteurs des Sounan avec une chaîne de transmission authentique

[2] Rapporté par l'imam Mouslim.

[3] Sourate 98 La preuve, verset 5

[4] Sourate 2 La vache, verset 43

 

Notez  




Autres articles
Les effets méritoires de la prière sur le Musulman
Les vertus de la prière de la nuit dans le Coran et la Sunnah
La prononciation du nom d'Allah est-elle obligatoire avant l’accomplissement des ablutions?
Celui qui ne priait pas doit il rattraper?
Comment connaitre les heures des 5 prières avec ou sans montre?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com