Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La vérité sur les sujets qui discréditent l'Islam

Le musulman doit croire en tous les prophètes et messagers et à tous les livres révélés (2)

Abdou Rahman ibn Abdoul Karim Al Sheha

 

Aussi, tout musulman doit croire en tous les prophètes et messagers, à tous les livres révélés. Allah dit : « Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses messagers et qui disent : « Nous croyons en certains d’entre eux mais ne croyons pas en d’autres », et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance) ; voilà qui sont les vrais mécréants ! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant »[1].

 

Le musulman doit aussi respecter toutes les législations ainsi que tous les commandements que les prophètes et messagers antérieurs ont prescrits à leurs peuples, les révérer et leur reconnaître leur valeur, tout comme il doit aimer et considérer comme frères tous ceux qui ont cru en ces prophètes et ces messagers avant la mission prophétique du messager Muhammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui). Allah dit : « Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi… »[2].

 

La mission prophétique du Messager (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) marque la fin de la prophétie, et l'arrêt de la révélation, car Allah dit : « Muhammad n’a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais plutôt le messager d'Allah et le dernier des prophètes »[3].

 

La législation qui lui fut assignée est venue abroger toutes les autres législations avant elle. Conformément à cette abrogation, le croyant doit agir selon la législation du prophète Muhammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui), délaissant toutes les autres législations quelle qu'elle soit. Cette abrogation ne signifie pas le reniement de ces législations révélées, mais elle signifie que le croyant ne doit pas mettre en application ces législations abrogées, bien qu'il doive y croire. Allah dit : « Et quiconque désire une religion autre que l’islam, ne sera point agréé, et il sera dans l’au-delà parmi les perdants »[4].

 

La législation islamique appelle les adeptes des autres législations révélées à croire à ce à quoi les musulmans croient, notamment à croire en tous les prophètes et messagers, sans exception, et à tous les livres révélés. Allah dit : « Alors, s’ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie; et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme! Et Alors Allah te suffira contre eux, car Il est l'Audient, l'Omniscient »[5].

 

La législation islamique, en temps de division, désavoue toute personne contrevenante et opiniâtre. Allah dit : « Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, tu n’es en rien des leurs : leur sort ne dépend que d’Allah. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient. Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant ; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent, et on ne leur fera aucune injustice. Dis : « Moi, mon Seigneur m’a guidé vers un chemin droit, une religion droite, la religion d’Abraham, le soumis exclusivement à Allah et qui n’était point parmi les polythéistes »[6].

 

La méthode adoptée par la législation islamique pour s’adresser aux adeptes d'autres religions (révélées) est celle d’un dialogue pacifique réunissant les gens autour d’une parole, suivant le plan divin qui appelle les humains aux bonnes mœurs qu’Allah a recommandées. Allah dit : « Dis : «Ô gens du livre ! Venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne nous prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah». Puis, s’ils tournent le dos, dites : « Soyez témoins que nous, nous sommes soumis »[7].

 

Cette méthode appelle également à respecter les sentiments des contrevenants : il ne faut pas blesser leurs sentiments en injuriant les croyances et la religion qu'ils professent. Allah dit : « N’injuriez pas ceux qu’ils invoquent en dehors d’Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance… »[8].

 

L’islam a aussi encouragé ses fidèles à discuter et à débattre de la meilleure façon avec ceux qui ne partagent pas leur croyance. Allah dit : « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites : « Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c'est à Lui que nous nous soumettons »[9].

 

-       « Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon »[10].

 

Contraindre les gens à embrasser l’islam ne fait donc pas partie de la méthode islamique comme le confirme cette parole d'Allah : « Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement... »[11].

 

La méthode islamique consiste donc à présenter l’islam aux non-musulmans sans toutefois leur enjoindre de l’embrasser, ni les contraindre, et c'est ce qu’on appelle en islam : "hidâyatud dalâlah" (le fait d'indiquer à quelqu'un le droit chemin). Quant à ce qui est appelé en islam "hidâyatut-tawfîq" (le fait qu’une personne parvienne à emprunter le droit chemin), c’est du ressort d’Allah seul. En effet, Allah dit : « Et dis : « La vérité émane de votre Seigneur. Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut, qu’il mécroie ». Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s’ils implorent à boire, on les abreuvera d’une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure ! »[12].

 

L’islam dans toutes ses relations est justice, même avec ses adversaires. Allah dit : «…et il m’a été commandé d’être équitable entre vous. Allah est notre Seigneur et votre Seigneur. À nous nos œuvres et à vous vos œuvres. Aucun argument [ne peut trancher] entre nous et vous. Allah nous regroupera tous et vers Lui est la destination »[13].

Fin



[1] - An-Nissâ : 150-151.

[2] - Al Hachr, 10.

[3] - Al Ahzâb : 40.

[4] - Al Imrân : 85.

[5] - Al Baqarah : 137.

[6] - Al An’âm : 159-161.

[7] - Al Imrân : 64.

[8] - Al An’âm : 108.

[9] - Al Ankabût : 46.

[10] - An-Nahl : 125.

[11] - Al Baqarah : 256.

[12] - Al Kahf : 29.

[13] - Ach-Choura : 15.

 

Notez  




Autres articles
Pourquoi l’Islam est-il victime de tant de haine ?
Le droit de la femme à l’héritage en Islam
Quel changement a-t-il apporté l'Islam en faveur des femmes?
L'Islam et la jeune fille
L'extrémisme religieux est le fruit de la MAUVAISE COMPREHENSION des textes
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com