Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les piliers de la foi

Qu'est-ce que le polythéisme ?

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

 

Le polythéisme se divise en deux branches: le polythéisme majeur et le polythéisme mineur :

Le polythéisme majeur : c'est le fait de vouer son adoration ou une partie de son adoration à autre qu'Allah. C'est également le fait de renier un principe ou un acte de la législation d’Allah reconnu comme élémentaire, tels que la prière et le jeûne du mois de Ramadan. Ou encore, c'est le fait de démentir une chose qu'Allah a interdit parmi les interdictions religieuses reconnues de tous, comme l'adultère, la consommation d’alcool  et ce qui s’y apparente. De même, il s’agit de l'obéissance à une créature dans la désobéissance au Créateur en rendant licite ce qu'Allah a rendu illicite et en autorisant d'obéir à un individu dans ce qui contredit la religion d'Allah (Exalté soit-Il), tel qu'un président, un ministre, un savant ou autres.

Ainsi, le fait de vouer une partie de l'adoration à autre qu'Allah tel que le fait d'invoquer les alliés d'Allah, d'implorer leur secours, leur vouer un serment pieux, ou encore de rendre licite ce qu'Allah a rendu illicite ou annuler le caractère obligatoire d’un ordre d'Allah, tel que le fait de croire que la prière, le jeûne, l'accomplissement du Hadj par celui qui en a la capacité ou la Zakât (aumône légale) ne sont pas obligatoires [constitue de une forme de polythéisme majeur] ; en d’autres termes, c’est croire que ce type d’œuvres n’est pas légal. On considère tout cela comme de la mécréance ou du polythéisme majeur, car cela revient à renier ce qu'Allah et Son messager ont transmis.

Il en de même quant au fait de croire licite ce qu'Allah a rendu illicite faisant partie des interdictions reconnues de tous, tel que le fait de considérer licite l'adultère, la consommation du vin et la désobéissance envers les parents, ou encore de rendre licite le banditisme, l'homosexualité ou l'usure et autres actes semblables dont l’interdiction est reconnue par les textes et le consensus. Dès lors que l’indidividu les croit licite, il a mécru selon le consensus des savants – qu’Allah nous en préserve - et sera considéré parmi les  polythéistes.

Il en est de même pour celui qui se moque de la religion et l'a tourne en dérision, comme l’affirme la parole d’Allah (Gloire et Pureté à Lui) : «Dis: "Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez?" Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru ». Tel est également le cas de celui qui méprise une chose qu'Allah a glorifié en la rabaissant, comme le fait de mépriser le Coran, d'uriner dessus, le piétiner, de s'asseoir dessus ou autres actes du genre par mépris du Livre. On dira d'une telle personne qu'elle est mécréante, selon le consensus des savants, car en agissant ainsi, elle rabaisse la valeur d’Allah [qui Lui revient de droit] et tente de Le mépriser. En effet, le Coran est la parole d'Allah (Gloire et Exalté soit-il), celui qui le méprise a en réalité méprisé Allah (Exalté soit-Il).

De tels sujets ont été clarifiés par les savants dans leurs écrits au chapitre nommé : "La sentence encourue par l'apostat". Ainsi, tous les grands travaux dirigés par les quatre écoles juridiques, consacrent une partie intitulée chapitre de "La sentence encourue par l'apostat" dans laquelle sont exposés clairement les différents types de mécréance et d'égarement. Ce chapitre mérite toute notre considération et tout particulièrement à notre époque au cours de laquelle se sont multipliées différentes sortes d'apostasie, et où le sujet demeure confus pour beaucoup de gens.

Ainsi, quiconque y porte toute son attention, acquerra la connaissance des annulations de l'Islam, des causes de l'apostasie ainsi que des différents types de mécréance et d'égarement.

 

A Suivre…  si Allah le veut.

Notez  




Autres articles
Allah est-Il un Etre différent de Dieu ?
Qui sont les 70 milles personnes qui entreront au Paradis sans rendre compte?
En quoi consiste la foi en Noms et Attributs d'Allah?
Le polythéisme caché, ce que notre prophète craignait le plus pour nous
Le polythéisme majeur ou le péché impardonnable
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com