Side Links

  |      |   

 

Question : Lorsqu'une personne fait ses ablutions et se met à prier puis ressent quelque chose comme un petit suintement, sa prière devient-elle vaine ou non ? 

Réponse : De simples impressions n’annulent pas les ablutions. On ne doit pas sortir d’une prière obligatoire pour de simples doutes, car il est rapporté dans un hadith authentique que le Prophète (r) répondit lorsqu’on l’interrogea à propos d’un homme qui s’imaginait avoir commis quelque incongruité pendant la prière : « Cet homme ne doit pas interrompre sa prière tant qu'il n'a entendu aucun bruit, ni senti aucune odeur »[1]. Si par contre on est convaincu de la sortie d’urines hors de la verge, les ablutions sont alors annulées. On doit alors se nettoyer la verge avec de l’eau et refaire les ablutions. Mais si l’on souffre d’énurésie, cela n’annule pas la prière dès qu’on a fait ce qui est ordonné dans ce cas »[2].

 

Question : Un homme a eu des suintements érotiques après avoir embrassé sa femme ou après lui avoir donné des accolades, est-il obligé de refaire ses ablutions ou pas ?

Réponse : Cela annule les ablutions. il doit seulement refaire ses ablutions après avoir lavé ses parties génitales »[3].

 

Question : Un homme souffre d’un écoulement continuel de pus par la verge, sa prière est-elle valable dans ces conditions ?

Réponse : Il n’a pas le droit d’interrompre la prière, il doit plutôt prier comme il le peut. Ainsi si l’impureté ne cesse pas de couler le temps de faire ses ablutions et de prier, il peut prier dans son état après avoir fait ses ablutions, même s'il y a écoulement de l’impureté pendant la prière. Toutefois, il doit utiliser une couche (ou un linge) empêchant la propagation de l’impureté »[4].

 

Question : Peut-on se passer des ablutions après avoir pris un bain rituel ?

Réponse : Lorsque le bain rituel est obligatoire pour une personne, il lui est recommandé de commencer par les ablutions complètes avant le bain. Dans ce cas, elle doit se garder pendant le bain rituel de toucher ses parties génitales, faute de quoi ses ablutions seront annulées. Ainsi, si la personne se contente du bain rituel tout en y respectant l'ordre qui doit être suivi pendant les ablutions, le bain rituel ici peut être suffisant –s’il plait à Allah-, sans que la personne ait besoin de refaire les ablutions»[5].

 

 


[1] - Voir "Sahih Al-Bukhârî" (1/77) : hadith (175).

[2] - Voir "Al-Fatâwâ Al-Kubrâ" de Cheikh Al Islam Ibn Taymiyyah – qu’Allah lui fasse miséricorde -, chapitre de "purification", page : 281. 

[3] - Voir "Al-Fatâwâ Al-Kubrâ" de Cheikh Al Islam Ibn Taymiyyah – qu’Allah lui fasse miséricorde -, chapitre de "la purification", page : 294.

[4] - Voir "Al-Fatâwâ Al-Kubrâ" de Cheikh Al Islam Ibn Taymiyyah – qu’Allah lui fasse miséricorde -, chapitre de "la purification", page : 310.

[5] - Voir le recueil intitulé "Les opinions juridiques islamiques" par un groupe de savants musulmans (1/191).

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message