Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>L'attestation de foi

Questions importantes et leurs réponses

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Question : Certains disent que les premiers polythéistes reconnaissaient qu'ils adoraient leurs divinités dans le seul but de se rapprocher d'Allah, ils adoraient pour cela des statues. Par conséquent, comment jugez-vous ceux que vous nommez adorateurs des tombeaux en tant que polythéistes, alors qu'ils n'adorent pas de statues et ne prétendent pas vouer d’adoration à autre qu’Allah, mais  recherchent seulement la bénédiction ? 

Réponse : L'adoration ne se définit pas par l'opinion des gens mais par le jugement d'Allah (Exalté soit-Il). D'ailleurs les divinités des premiers polythéistes étaient de plusieurs types : il y en avait parmi eux qui adoraient des statues, des prophètes, des vertueux, des arbres ou des pierres et autres. Ils ne sont donc pas sur un même piédestal. Malgré tout, Allah les a tous déclarés mécréants jusqu'à ce qu'ils embrassent Sa religion et L’adore exclusivement. Allah, Exalté soit-Il, dit : « Et il ne va pas vous commander de prendre pour seigneurs anges et prophètes. Vous commanderait-il de rejeter la foi, vous qui êtes Musulmans ? »[1]. Ainsi, Allah considère les adorateurs des prophètes et des anges comme  mécréants, tant qu’ils ne reviennent pas clairement à la vérité. Dans ce sens, il est connu que les habitants du Taif adoraient "Allât" qui était un homme pieux, et Allah les a déclarés mécréants, jusqu'au jour où ils sont entrés dans l'Islam. Le Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui, les a combattus jusqu'à ce qu'ils se soient convertit à l'Islam. Il en est de même pour les Chrétiens qui adorent le Messie et sa mère, alors que le Messie n’est autre qu’un prophète, et sa mère était une véridique. C’est pour cette raison qu’ils sont donc mécréants. De même, les Juifs ont adoré leurs savants, leurs rabbins et même `Ozayr et ont dit qu’il était  le fils d'Allah, c’est en ce sens qu’ils sont des mécréants.

Allah, Haut et tout Puissant soit-il, dit dans le Saint Coran : « Dis: «Invoquez ceux que vous prétendez, (être des divinités) en dehors de Lui. Ils ne possèdent ni le moyen de dissiper votre malheur ni de le détourner. Ceux qu'ils invoquent, cherchent (eux-mêmes), à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. Ils espèrent Sa miséricorde et craignent Son châtiment »[2]. Allah nous informe que certains polythéistes adoraient des gens pieux qui eux-mêmes recherchaient le moyen de se rapprocher d’Allah, espéraient Sa miséricorde et craignaient Son châtiment ; malgré tout Allah a renié cette adoration vouée à autre que Lui, et leur a montré que ceux-là ne possédaient ni le moyen de dissiper leur malheur ni de le détourner.

Par ailleurs, d’après les exégètes, ce verset est descendu au sujet du Messie, sa Mère, `Ozayr, ainsi que tous les pieux ou les prophètes [adorés en dehors d’Allah].

Ibn Mas`oud (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit à ce propos : « Ce verset est descendu au sujet d’humains qui adoraient des Djinns qui par la suite se sont convertis à l'Islam. Cependant, les humains ont continué de les adorer ».

En somme, ce verset a été révélé à propos des pieux et des prophètes. Allah a déclaré ceux qui les adoraient mécréants. Il les a informés qu'ils ne pouvaient ni dissiper leur malheur ni le détourner.

Allah, le Très-Haut dit: « Tel est Allah, votre Seigneur: à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d'un noyau de datte. Si vous les invoquez, ils n'entendent pas votre invocation; et même s'ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre association »[3].  Ainsi, Il a considéré leurs invocations pour ces gens comme étant du polythéisme, bien qu’ils ne faisaient que rechercher leurs intercession auprès d'Allah, non pas parce qu'ils croyaient qu’ils pouvaient leur produire du bien, être la cause d’un mal, créer ou accorder la subsistance. Allah nous informe de ce qu'ils ont dit : « Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah »[4], « Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d'Allah »[5]. Il les a déclarés mécréants par cette cause, quand bien même ils ne considéraient pas ces divinités comme intercesseurs ou intermédiaires, et ne prétendaient pas qu'ils avaient le pouvoir de créer ou d’accorder la subsistance, de produire du bien ou causer du mal.

Allah, Exalté soit-Il, dit : « Et quiconque invoque avec Allah une autre divinité, sans avoir la preuve évidente [de son existence], aura à en rendre compte à son Seigneur. En vérité, les mécréants, ne réussiront pas »[6]. Allah les a nommés mécréants bien qu'ils ne les adoraient pas parce qu'ils étaient capable de produire du bien ou causer du mal, ou qu'ils pouvaient d’eux-mêmes attirer le bien et repousser le malheur, ou encore parce qu'ils croyaient qu'ils pouvaient créer. Ils adoraient ces divinités en prétendant qu'elles les rapprochaient d'Allah et étaient leurs intercesseurs auprès de Lui.

Allah (qu'Il soit Loué et Exalté) dit : « Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, et que la vie ne saura lui répondre jusqu’au Jour de la Résurrection ? Et elles [leurs divinités] sont indifférentes à leur invocation. Et quand les gens seront rassemblés [pour le Jugement] elles seront leurs ennemies et nieront leur adoration [pour elles]»[7]. Ce verset est général et concerne les Prophètes, les hommes pieux et autres (qui nieront l'adoration de ces gens).

De ce fait, les Oulémas sont unanimes sur le fait que quiconque adore une autre divinité en dehors d’Allah, qu’il s’agisse d’une statue, d’un prophète, d’un homme pieux, d’un djinn ou autre, est considéré comme mécréant de manière absolue,  même si l'adoré en question est un prophète ou un pieux, conformément au consensus des gens de science. De plus, les preuves tirées de la Parole d'Allah, Exalté soit-Il, et de son Prophète (que les éloges et le salut soient sur lui) confirmant cette position sont claires. Nous en avons citées quelques-unes plus haut.

Allah le Très-Haut, le Tout-Puissant, demeure le Garant du succès.

 

Question : Certains disent à sujet des premiers polythéistes  qu’ils n’adoraient leurs divinités que pour qu’elles les rapprochent davantage d’Allah, ils reconnaissaient donc les adorer. Or, les gens qui se livrent à ce type d’adoration à notre époque ne disent pas qu'ils les adorent, mais qu'ils ne font que chercher la bénédiction par leur biais ? Comment leur répondre ?

Réponse : La réponse serait de dire : Ce qui importe c’est de considérer la réalité des choses et leurs sens véritables, non pas les différences d’appellations. Ainsi, s'ils disent ''nous ne les adorons pas, nous cherchons juste leur bénédiction,'' cela ne leur sera d’aucun profit, tant que leur comportement est semblables à celui des polythéistes avant eux, même s'ils ne nomment pas cela adoration, et préfèrent appeler cela « at-tawssoul »[8] ou la recherche de la bénédiction. Il faut savoir que le fait de se raccrocher à d'autres qu'Allah, d'invoquer les morts, les Prophètes ou les pieux et le fait de leur vouer des sacrifices ou se prosterner devant eux, ou même implorer leur aide et leur secours... fait partie de l'adoration, quel que soit le nom qu'ils lui donnent ; car le jugement se fonde sur la réalité et non pas sur les appellations comme nous  l'avons dit précédemment.

A ce titre, figure les propos du groupe qui étaient sortis avec le Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui, pour la bataille de Hounayn. Lorsqu'ils virent les mécréants accrocher leurs armes à un cèdre, ils dirent : « Ô Messager d'Allah, accorde-nous un arbre (pour accrocher nos armes) comme les arbres qu'ils ont. Le Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui, leur répondit :  « Certes, Allah est Le Plus Grand, je jure par Celui qui détient mon âme entre Ses mains, vous avez certes dit, comme les enfants d'Israël dirent à Moïse : Ô Moïse! Désigne-nous une divinité semblable à leurs divinités ».

On peut voir ici qu'il a mis sur un même piédestal ces deux paroles, et ce, bien que les compagnons n’ont fait que demander : « accorde-nous un arbre (pour accrocher nos armes) comme les arbres qu'ils ont », pourtant le Prophète a jugé cette parole semblable à celle des fils d'Israël, car le principe est de prendre en considération la réalité et le véritable sens des choses, et non pas les appellations.



[1] Sourate 3 La famille d’Imrân, verset 79

[2] Sourate 17 Le voyage nocturne, verset 56

[3] Sourate 35 Le Créateur, verset 14

[4] Sourate 39 Les groupes, verset 3

[5] Sourate 10 Yoûnous, verset 18

[6] Sourate 23 Les croyants, verset 117

[7] Sourate 46 Al Ahqâf, verset 5

[8] Se rapprocher d’Allah par l’intermédiaire d’un moyen légal

 

Notez  




Autres articles
Ne prends pas le Qadar (le destin) comme un prétexte
Que signifie le polythéisme mineur?
Que signifie réellement la double attestation de l'Islam ?
Le signification de de l'attestation qu'"il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" et ses conditions
Les pratiques innovées dans le mois de Radjab.
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com