France : Dix individus liées à l'extrême droite arrêtées pour projet d'attentats contre des mosquées     Arabie Saoudite : Le TGV Haramain arrive enfin à Makkah     France : Une chroniqueuse britannique critiquée pour son tweet anti-musulmans dans le sillage du scandale Weinstein     Lausanne : 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulman     Canada : un lycée autorise le port du hijab pour la fine fleur de ses athlètes musulmanes
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Dossier du mois

La Ka’ba entre construction et démolition une histoire riche - sheikh Moshabab.s.Al-Naser

Islam Message Editors

 

 

 

 

La Ka’ba entre construction et démolition une histoire riche

Sheikh Moshabab.s.Al-Naser

 

Tandis que je naviguais sur le site web Le Message de L’Islam, le 9 du moi de Dhul Hijja, ce jour grandiose ou les pèlerins s’arrêtent a ‘Arafat, je vit  la Ka’ba revêtue de son habit annuel, c’est alors que mon cœur s’est soulevé.

La Ka’ba lorsqu’elle est mentionnée par le musulman, son cœur se soulève de glorifications, et ses membres,  Lorsque le musulman  la regarde l’importance vouée à la vie d’ici bas s’amoindris a ses yeux, et son regard renonce au regard d’autre qu’elle. Combien de prêches  ont été prononcées  en ce lieu sacré ? De combien de moralités a-t-elle été témoins ? Et combien de cœurs se sont brisés voulant l’atteindre ?

La Ka’ba ne se distingue pas par la beauté de ses murs ou par la richesse de sa porte ni par la somptuosité de son habit, car on trouve ce qui est plus somptueux encore et plus grand encore mais elle se distingue certes par son rôle, car Allah l’a bénit et l’a distingué par rapport à d’autres lieux, et Il a légiféré pour cet endroit des actes d’adorations qui lui sont propres comme le Tawaf (le circuit autour de la Ka’ba) ou comme le fait d’embrasser la pierre noire.

La Ka’ba, et qui te diras ce qu’est la ka’ba ? C’est cette ancienne construction, cette antique maison sacrée, la première maison sacrée qui a été désignée pour les gens sur terre, bâtit sur des fondements déjà présents  par l’ami proche d’Allah (Ibrahim paix sur lui), Allah Le Très Haut dit :

{Et quand Nous indiquâmes à Ibrahim le lieu de la Maison (La Kaaba) [en lui disant]: «Ne M’associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour ceux qui s’y tiennent debout et pour ceux qui s’y inclinent et se prosternent»} [Al Hajj 26]

{Et quand IbrahIm et Ismaël élevaient les assises de la Maison: «O notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c’est Toi l’Audient, l’Omniscient.} [Al Baqara 127]

 

Et après avoir consolidé la construction, Allah Le Très Haut  lui ordonna  d’appeler les gens au pèlerinage :

{Lance parmi les gens un appel pour les inviter au pèlerinage et ils viendront à toi à pied et sur toute monture fine (légère), venant de toutes les grandes routes les plus reculées. } [Al Hajj verset  27]

La Ka’ba de par son excellence est restée profondément encrée dans l’Histoire humaine, son emplacement n’a pas changé, son histoire n’a pas été falsifiée, et les croyants n’ont pas pris autre qu’elle comme lieu de culte, et n’ont pas divergés à son sujet et n’ont cesse de se diriger vers elle. Aussi toutes les tentatives pour la détruire ou pour détourner les gens de la Ka’ba  ont été vaines.

La ka’ba se spécifie par ses adorations véridiques, le Tawaf en ses lieux est un Tawaf véridique (ou en toute justice ?), et lorqu’on la  prend comme qibla, on la prend en toute justice, comme Allah Le Très Haut le dit :

{Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Oui voilà bien la vérité venant de ton Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites} [Al Baqara verset 149]

Dans les débuts de l’Islam la Ka’ba n’était pas encore la Qibla (direction de la prière) pour les musulmans, en effet les musulmans se dirigeaient vers Jérusalem lors de leurs prières jusqu’à ce qu’Allah Le Très Haut révèle le verset suivant :

{ Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce qu’ils font}

[Al Baqara verset 144]

Dés lors la Ka’ba est devenue la direction vers laquelle se dirigent les musulmans pour prier et ce  jusqu’aujourd’hui et jusqu'à ce qu’Allah en décide.

La Ka’ba  est un endroit sacré depuis l’époque de l’ami proche d’Allah Ibrahim (paix sur lui) et l’est restée  jusqu’à ce jour, et le restera  jusqu’au jour ou le Messie ‘Issa (paix sur lui et sur sa mère) fera le  Tawaf autour de la Ka’ba et jusqu’à ce que vienne l’Heure (le jour de la résurrection).

 

Les historiens ont mentionné que la Ka’ba fut déjà démolie et que les Géants l’avaient reconstruites. Puis qu’elle fut démolie une seconde fois  et reconstruite par la tribu de Jarham. Les arabes avaient l’habitude de lui rendre hommage et de la revêtir, comme le rapporte Aicha qu’Allah l’agréée :

« Ils avaient l’habitude de jeuner Achoura avant que Ramadhan ne nous soit rendue obligatoire et c’était un jour ou la Ka’ba était revêtue »

[Rapporté par Al Boukhary]

Les historiens ont également mentionné que l’histoire la plus célèbre concernant la Ka’ba est qu’elle fut brulée ou ruinée par les intempéries à l’époque  ou le prophète était à la fleure de l’âge avant que la révélation ne  lui fut faites. Ses piliers étaient au point de tomber en ruine, ainsi les habitants de Quraych décidèrent après beaucoup d’hésitations de la démolir afin de la reconstruire. Mais lorsque vînt le moment de poser Arrukn, ils se querellèrent concernant celui qui allait le poser, chacun revendiquant  qu’il était plus en droit de poser Arrukn.

Finalement ils se mirent d’accord pour prendre l’arbitrage du premier qui sortirait de cette rue, et c’est Mouhammad al Amin (le Juste, le Loyal) paix et bénédiction d’Allah sur lui qui fut celui qui sortit. Ils lui demandèrent ainsi de juger qui était le plus à même de poser Arrukn. Il leur commanda  alors de poser la pierre dans un bout de tissus afin que le dirigeant de chacune des tribus prennent un côté de ce tissus, puis l’élève et ce fut lui Mouhammad Paix et bénédictions d’Allah sur lui qui posa Arrukn.

35 ans avant la reconstruction de la ka’ba et avant l’arbitrage du prophète (Paix et bénédictions d’Allah sur lui), Abraha bâtit une église et l’embellis de parures et ordonna aux gens de la visiter  à la place de  la Ka’ba. Il ordonna aux arabes de s’y rendre pour  le pèlerinage. Ils ne le firent pas, mais plutôt l’un d’entre eux alla même jusqu’à y accomplir ses besoins (ou y laissa des immondices ?). Car ils voyaient en la Ka’ba un lieu de culte sacré depuis l’époque d’Ibrahim (Paix sur lui), et il était hors de question pour eux qu’un autre lieu prenne la place de la Ka’ba.

Abraha à la tête d’une armée immense se mit alors en route pour détruire la Ka’ba. Quraych étant trop faible pour faire face à l’armée d’Abraha, s’enfuit dans les montagnes espérant qu’Allah protégerait la Maison sacrée. Et certes Allah vint au secours de Sa maison sacrée et  détruit Abraha et son armée. La Sourat L’Elephant nous explique les faits en peu de mots mais avec une éloquence sans pareil.

Egalement, alors que le dirigeant du Yemen se dirigeait vers la Ka’ba ayant l’intention de la détruire, des vents puissants l’ont repoussés jusqu’à ce qu’il perde cause et qu’il abandonne.

La Ka’ba, Allah l’a préservée en tant que maison sacrée pour Ses serviteurs et comme Qibla pour la prière et comme lieu de pèlerinage pour les gens comme Allah dit :

{Allah a institué la Ka’aba, la Maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens. (Il a institué) le mois sacré, l’offrande (d’animaux,) et les guirlandes, afin que vous sachiez que vraiment Allah sait tout ce qui est dans les cieux} [La table servit verset 97] et sur la terre; et que vraiment Allah est Omniscient

Allah a glorifié et élevé la Ka’ba en faisant d’elle la  Qibla  pour les musulmans. Ils se dirigent vers celle-ci à partir du monde entier au moins 5 fois par jour sans compter les prières surérogatoires, en prière en groupe ou pour la prière de l’Aid ou encore pour les prières mortuaires (Janaza), ou la prière de l’éclipse solaire et celle de l’éclipse lunaire. Elle est la qibla pour toute prière du musulman que celle-ci soit une prière obligatoire ou bien une prière surérogatoire, et qu’il la fasse en groupe ou seule.  Il n’ya pas une seule  mosquée dans un quelconque recoin de la Terre sans que celle-ci ai pour Qibla la Ka’ba et que son Mihrab (lieu où se met debout l’Imam pour les Sermons du Vendredi et de l’Aid) soit dirigée vers la Ka’ba, et toute personne voulant prier, le fait en sa direction que cette personne prie a l’intérieure ou a l’air libre.

Lorsque le musulman voyage quelque soit l’endroit où il se rend sur Terre, la première question qui lui traverse l’esprit et pour la quelle il recherche à tous prix une réponse est : dans quelle direction est la Qibla ? La Ka’ba est donc toujours  présente dans la vie du croyant.

Lorsque le musulman sacrifie une bête c’est en direction de la Ka’ba qu’il le fait se rapprochant ainsi d’Allah par son immolation.

Lorsque le mort est déposé dans sa tombe, il est déposé en direction de la Ka’ba, et il a été rapporté dans un hadith que la Ka’ba est la Qibla des musulmans vivants et morts.

 Aussi celui qui invoque Allah se dirige vers la Ka’ba.

 La prière accomplis dans la mosquée sacrée ou se situe la Ka’ba est meilleure que 100 000 prières accomplies dans une tout autre mosquée.

La mosquée Sacrée (Masjid Al-Harâm) est affilié a la Ka’ba on l’appelle ainsi « La mosquée de la Ka’ba » comme le prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit concernant sa mosquée a Médine :

« Une prière accomplit en ce lieu est meilleure que  1000 prières accomplit dans une autre mosquée exceptée  la Mosquée de la Ka’ba »

Egalement parmi les nobles considérations qu’Allah a accordé a la Ka’ba, il y’a l’interdiction  de satisfaire ses besoins naturelles en sa direction quelque soit la distance  la séparant de nous comme cela a été rapporté d’après Abou Ayoub Al-Ansâry  qu’Allah l’agrée que le prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

«  Lorsque vous devez satisfaire vos besoins, ne vous placez pas face à la Qibla et ne lui tournez pas le dos, mais orientez-vous vers l’est ou l’ouest. »

[Rapporté par Al Boukhary]

Tant que la communauté glorifie la Ka’ba et lui voue le respect qui lui est dût, le bien qu’elle contient ne disparaitra pas  si ce n’est lorsque la glorification de cette antique construction disparaitra de leur cœur comme cela a été rapporté dans le hadith suivant :

«  Certes cette communauté ne contient que bien tant qu’elle glorifie ce lieu sacré (c'est-à-dire la Ka’ba) comme cela  lui est dut  et s’ils délaissent cela alors ils sont perdu »

[Rapporté par Ahmad et authentifié par Ibn Hajar]

Le prophète (paix et bénédictions d’Allah) sur lui enracinait le respect de la Ka’ba dans les cœurs de ses compagnons et veillait à  préserver sa consécration. En effet le jour de la conquête de Mekka, Sa’d bin ‘Ibada qu’Allah l’agré était si heureux qu’il dit «  Oh Abou Soufiane   aujourd’hui est le jour de la bataille le jour ou la kaaba nous est autorise.»

Le prophète Paix et bénédiction d’Allah sur dit alors : « Non Sa’d a faux, ce jour est un jour ou Allah glorifie la Ka’ba et un jour où la Ka’ba est revêtu.»

 [Rapporté par Al Boukhary]

La Ka’ba est caractérisée par son emplacement, ainsi si la Ka’ba vient à tomber (on demande protection auprès d’Allah contre cela) il faudra alors prier vers ses murs.

La Ka’ba restera présente jusqu’à la fins des temps comme en témoigne les Hadiths. Et Allah la protège contre les  agressions de ses ennemies et contre les complots des conspirateurs, les faisant ainsi retourner en arrière. Aicha qu’Allah l’agrée rapporte que le prophète (Paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

« Une armée attaquera la Ka‘ba (à la fin des temps). Lorsque les soldats seront parvenus dans une région désertique, la terre les engloutira du premier au dernier. »

Rapporté par Al Boukhary

A la fin des temps, Issa fils de Maryam (paix sur eux)  fera le Tawaf autour de la Ka’ba, et cela après qu’il soit descendu tuer le Faux Messie, comme rapporté dans le Hadith authentique d’après Ibn ‘Umar qu’Allah les agrès le prophète paix et bénédictions d’Allah sur lui a dit :

 « Je me suis vu en rêve cette nuit près de la Ka’ba et j’ai vu un homme mate de peau, du plus beau teint qui ait été donné aux hommes. Les mèches de ses cheveux bouclés ondulaient sur ses épaules et de l’eau ruisselait sur son visage. Les mains appuyées sur les épaules de deux hommes, il faisait le Tawaf. Je demandai : Qui est cet homme ? On me dit : C’est le Messie fils de Marie. »

La Ka’ba sera détruite par un abyssinien, sa description a été rapportée dans le hadith d’abou hourahya qu’Allah l’agré d’après le prophète paix et bénédictions d’Allah sur lui a dit :

« La Ka‘ba sera détruite par un homme aux jambes maigres venu d’Abyssinie. »

[Rapporté par Al Boukhary]

Et dans le hadith de ‘AbAllah Ibn ‘Umar (qu’Allah les agrées) :

« J’ai entendu le prophète paix et bénédiction d’Allah sur lui dire :

« La Ka‘ba sera démolie par un homme aux jambes maigres venu d’Abyssinie, il dévastera ses parures et la dévêtira de son vêtement.

[Rapporté par Ahmed]

La Ka’ba, c’est cette construction bâtit par l’ami proche d’Allah Ibrahim ( Paix sur lui) et où a été révélé la prophétie de Mouhammed et où bon nombres de gens dont seul Allah connait le nombre à travers les époques ont accomplis leurs actes d’adorations. Elle sera détruite à la fin des temps par un abyssinien à l’aide de sa canne, détruite par un homme malfaisant parmi les plus malfaisantes des créatures, lorsque viendra la perversion des gens et des temps.

La Ka’ba entre construction et destruction, une histoire longue et riche d’événements, emplit des traces des prophètes, des compagnons, des meilleures des hommes parmi les savants et les  prédicateurs, des pèlerins qui tournent autour de la maison sacrée, et de ceux qui effectuent la retraite pieuse dans les cours de la Ka’ba, ainsi que des meilleures des serviteurs d’Allah et des pieux et de ceux qui s’inclinent et se prosternent.

La Ka’ba, est notre qibla vers laquelle nous nous dirigeons avec nos visages, mais avant cela avec nos cœurs ardant emplit d’estime en la glorifiant et en sanctifiant son emplacement et sa construction.

Notez  




Autres articles
Le jugement de l’Islam au sujet de la célébration des fêtes de fin d’année : Noël
CONSEIL AUX ENFANTS D’ALGERIE
Exégèse Du prologue et les courtes sourates
Le jugement de l’Islam au sujet de la célébration des fêtes de fin d’année
Célébrer le jour de Saint-Valentin
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com