Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prédication

L'importance de l’appel à la religion d'Allah

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Au nom d'Allah, que la prière et le salut soient sur le Messager d'Allah:

Certes, l'appel à (la religion d') Allah, figure parmi les obligations islamiques les plus importantes. C'est la voie des messagers et de ceux qui les ont suivis jusqu'au jour de la résurrection. Allah l'a imposé dans son Noble Livre et a été très élogieux envers ceux qui s'en chargent; Il dit (le Très-Haut) : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. » Et Il dit (le Très-Haut) : « Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre et dit: «Je suis du nombre des Musulmans? » 

Observe, ô noble lecteur, de quelle manière Allah (Gloire et Pureté à Lui) a ordonné dans le premier verset d'appeler à Lui et a éclairci les étapes de la Da`wa (prêche) afin que le prédicateur qui appelle à cette voie majestueuse soit clairvoyant et ce, car les catégories et les classes de ceux qui sont appelés sont nombreuses et variées.

En effet, on compte parmi eux, celui qui désire le bien mais qui est insouciant et a peu de clairvoyance; c'est pour cette raison qu'il a besoin d'être appelé avec sagesse, ce qui consiste à lui faire comprendre la vérité, l'orienter vers celle-ci et attirer son attention sur les bienfaits qu'elle entraîne dans ce bas-monde et dans l'au-delà. Par cela, il accepte l'appel, se rend compte de son insouciance et se précipite, alors, vers la vérité.

Figure également parmi eux, celui qui se détourne de la vérité, occupé par autre chose, celui-ci a besoin d'être exhorté d’une belle manière, par l'incitation à faire le bien en éveillant en lui le désir de la récompense et la dissuasion de commettre le mal en suscitant en lui la crainte du châtiment. Il est, aussi, nécessaire d'attirer son attention sur les avantages, dans ce bas-monde et dans l'au-delà, qui résultent de l'attachement à la vérité et sur les malheurs, le désordre et les nuisances qui découlent de ce qui s'y oppose. Peut être que par cela, il suivra à la vérité et délaissera le faux.

Nul doute que cette place est une place considérable pour laquelle le prédicateur a besoin de plus de patience, d'indulgence et de bonté envers celui qui est appelé, en prenant comme exemple l'Imam des prêcheurs, le meilleur d'entre eux, Mohammad ibn `Abd-Allah (Salla Allah`Alaihi Wa Sallam). Dans la troisième catégorie de personnes, on trouve celui qui a des doutes qui sont une barrière entre lui et la compréhension et le suivi de la vérité. Il a donc besoin qu'on débatte et discute avec lui de la meilleure façon afin qu'il comprenne la vérité et abandonne ses doutes. Dans ce cas, il est obligatoire que le prédicateur soit encore plus patient qu'avec les autres et qu'il patiente dans les débats pour arracher les racines des doutes présents dans son cœur et cela en éclaircissant les preuves qui témoignent de la vérité, en les diversifiant et les expliquant de manière détaillée et claire, en fonction de la langue et de la connaissance de celui qui est appelé, car tout le monde ne comprend pas bien la langue arabe. En effet, s'il fait partie des gens de science, il se peut qu'il emploie avec sa langue, ses habitudes ou les habitudes de son peuple ce qui rendra confus le sens voulu par le législateur et engendrera de grosses erreurs ainsi que le fait de parler sur Allah et son Messager sans science.

Quiconque a un minimum de clairvoyance n’est pas sans savoir la grande confusion qui en découlera dans ce bas-monde et dans l'au-delà. C'est pour cela que le prédicateur qui appelle à Allah sait qu'il a grand besoin de maitriser sa religion, d'être clairvoyant en ce qui concerne les règles de la législation et de connaître les besoins de ceux qu'il appelle ainsi que leurs habitudes. Tout cela l'oblige à avoir une large compréhension du Livre et de la Sounna, à prendre soin de ce qu'Allah et son Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ont prescrit et également de porter une grande attention à l'étude de la langue arabe et de la vie du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) depuis la révélation jusqu'à sa mort. Ces études doivent être détaillées afin d’orienter la communauté comme il se doit vers ce que le Livre d'Allah et la Sounna de son Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ont désigné comme comportements et œuvres. Et c'est en fonction de ses efforts, de ses œuvres et de sa patience qu'il aura sa part d'éloges, celles par lesquelles Allah a complimenté les prédicateurs qui appellent à Lui, et ce dans sa Parole (le Très-Haut) : « Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre. »

Ce noble verset signifie que les prédicateurs qui appellent à Allah sont les personnes qui prononcent les meilleures paroles, s'ils mettent leurs propos en pratique et accomplissent de bonnes œuvres, s'accrochent à l'Islam avec foi, amour et joie pour cet énorme bienfait. C'est pour ces raisons que les gens sont touchés par leur prêche, profitent de leur action et les aiment, contrairement aux prédicateurs qui ne font pas ce qu'ils disent: ils n'ont aucune part de ces agréables éloges et leur prêche n'a aucun effet sur la société; leur part dans cette Da`wa est le dégoût d'Allah, les insultes des gens, l'éloignement et le délaissement de leur appel. Allah, le Très-Haut, a dit : « Ô vous qui avez cru! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas? »

C’est une grande abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas. Et Il dit blâmant les juifs : « Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ? Etes-vous donc dépourvus de raison ? » 

Allah (Gloire et Pureté à Lui) montre dans ce verset que lorsque le prédicateur ne pratique pas ce qu'il dit, cela contredit ce que peut accepter la raison comme cela contredit la législation. Comment une personne qui aime la religion et qui raisonne peut être satisfaite de cela?

Ô seigneur! Guide-nous vers ce que tu agrées et fais de nous des gens qui guident avec la vérité et la mettent en pratique. Tu es le plus le digne d'être sollicité et le plus apte à répondre.

Notez  




Autres articles
Les effets louables de la charité contre la tristesse et l'angoisse
N'enterrez pas vos morts en ces moments sauf en cas de nécessité !
La médisance… le péché ignoble et répandu
La Polémique et la dispute sont défendues en Islam
La célébration de Mawlid fait-t-elle partie de notre religion?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com