Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Avec les musulmans et les non musulmans

Les dangers de la colère

Chaykh Saad Al-Chathri

Louange à Allah Le Très-Haut et Majestueux pour nous avoir fourni ce moment précieux

Et je Lui demande Exalté soit-Il qu’Il nous aide dans l’accomplissement d’actes pieux nous rapprochant ainsi à Lui.

Certes, les actes recommandés que fait la personne ont une influence sur son âme. Si la personne a une âme bienfaisante, il en découlera des actes bienfaisants. Et ci ce n’est pas le cas alors bien sûre il en découlera le contraire. Et c’est pour cela que le prophète Paix et Bénédictions d’Allah sur lui a dit à propos du cœur : « En vérité, il y a dans le corps humain un morceau de chair qui, en bon état, permet au corps tout entier de prospérer et qui, en mauvais état, le corrompt en entier »

Ainsi il y a des choses qui permettent au cœur de voir la vie avec clairvoyance.

Tout comme il y a des choses qui peuvent détruire le cœur de telle sorte qu’il ne puisse plus distinguer le juste du nuisible.

Et parmi ces choses qui anéantissent le cœur il y a la colère. Car lorsqu’une personne se met en colère, elle n’est plus à même de distinguer le juste du blâmable, ni de distinguer les conséquences qu’engendrent ses actes et ses paroles. Plus encore, la personne parle et agit sans savoir ce qu’elle fait.

Combien de personnes en état de colère ont prononcé des paroles qu’ils n’avaient pas l’intention de dire et dont ils n’avaient pas conscience de l’ampleur. C’est donc pour cela que parmi les problèmes influant notre vie figure la colère.

Il arrive parfois que des époux qui vivent une relation épanouie divergent sur une affaire où leurs points de vue diffèrent, c’est alors qu’ils se querellent, polémiquent et se contredisent l’un l’autre.

Puis, ils finissent par se dire l’un à l’autre de mauvaises paroles, l’un des époux se met en colère et s’en suit alors ce qu’il y a de plus mauvais comme mauvaises paroles et comme actes non légiférés,  voire divorce et séparation.

Aussi il arrive qu’entre deux frères bien aimés issue du même père et de la même mère, et dont la  relation est saine, survienne un différent, un désaccord minime. Ils se mettent alors en colère s’en suivent alors des conséquences désastreuses, division, séparation, et désunion. L’entraide dans la bonté et la piété disparait et il ne reste plus que ce qui s’oppose à la législation et la religion.

C’est parfois également le cas d’un père et son fils, épanouis et heureux, le père est bienfaisant et aimant envers son fils, et le fils accomplis ses obligations envers son père de la meilleure façon et de la  façon la plus complète. Mais en un seul débat, en quelques minutes il se passe entre eux ce qui ne satisfait pas Allah en raison de la colère de l’un d’entre eux et son incapacité à maitriser sa colère.

Parfois, la personne se met en colère à propos de ses biens de telle sorte que tu la vois gâcher tous son argent poussé par la colère l’aveuglant le laissant ainsi ne pas distinguer les conséquences de ses actes et l’empêchant d’agir en bien, ne sachant même plus ce qu’il fait.

Aussi, il arrive que la personne se comporte envers ses voisins ou envers l’imam de sa mosquée avec un agissement guidé par la colère, aboutissant alors à des divisions et à des mesures que la religion condamne.

Parmi les exemples et les illustrations de la colère, figure  la colère lors des disputes, comme le cas de personnes se trouvant chez un Juge, l’un d’entre eux se met en colère contre l’autre proférant de mauvaises paroles. Ils continuent parfois leur disputes en dehors du tribunal causant ainsi une colère ayant des conséquences néfastes

La colère a des conséquences néfastes dans la vie d’ici-bas et dans l’haut-de-là.

Parmi ces conséquences, il y a la séparation entre les époux, le divorce et le Khul’(séparation du couple à la demande de la femme). Pour quelles raisons ? A cause de la colère qui s’empare de l’âme.

Aussi parmi les conséquences de la colère, les injures que profère une personne à l’encontre des autres

Sous prétexte qu’il s’est mis en colère contre eux et n’a pas apprécié leurs actes il se met à parler en mal d’eux.

La colère pousse la personne à dire des paroles sans que celui-ci ne se rende compte de leurs conséquences. Il dit alors des choses réprouvées qui engendrent le regret dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà.

Notez  




Autres articles
Se féliciter à l'occasion du nouvel an musulman?
Allah aime celui qui parle gentiment aux gens
Que dit l'Islam sur la célébration de jour de la Saint-Valentin?
Le devoir d'alliance et de compassion entre les musulmans
La contrainte et les conséquences qui en découlent en droit islamique
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com