Birmanie: une bombe artisanale explose dans une mosquée     Birmanie : Les ministres des Affaires étrangères d'Egypte et du Bangladesh discutent des moyens de protéger les musulmans Rohingyas     Canada : Un colloque sur l'islamophobie à Québec     Allemagne : l'entrée tonitruante de l’AfD, parti islamophobe et xénophobe, au Bundestag     France : Les Turcs abandonnent leur projet de mosquée à Quimper
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Le pèlerinage

Le mérite des 10 premiers jours de Dhul Hijja

Abdel Aziz Ibn Abdallah Ale Sheikh

Je tiens tout d’abord à vous recommander ainsi qu’à moi-même de craindre Allah Exalté soit-Il qui dit : Voilà [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d’Allah, s’inspire en effet de la piété des cœurs. [Le pèlerinage – V32]. Voilà [ce qui doit être observé] et quiconque prend en haute considération les limites sacrées d’Allah cela lui sera meilleur auprès de Son Seigneur. [Le pèlerinage – V30].Sachez que nous vivons ces jours-ci des moments de grand mérite et des occasions empreintes de spiritualité. Bienheureux sera celui qui y prête attention et en tire profit et quel malheur pour l’insouciant qui ne pénalise que sa propre personne. C’est pourquoi, le musulman ne doit pas laisser échapper les périodes de bien illuminées par la miséricorde divine.

 

Abu Hurayra rapporte que le Messager d’Allah a dit : « votre Seigneur a mis en place des contextes spirituels favorables : saisissez ces opportunités » Rapporté par Al Bokhari et Muslim. « en saisir l’opportunité à travers la purification du cœur et l’accomplissement des bonnes actions »

 

Ainsi, les 10 premiers jours de dhul hijja font partie de ces moments propices à l’obéissance. Allah les a privilégiés par rapport aux autres jours et pour souligner leur importance, Il jure par eux en disant : « par l’aube et par les dix nuits » [L’aube – V1]. Certains exégètes ont dit qu’il s’agit de l’aube du jour de la fête du sacrifice. Ibn kathîr dit qu’il s’agit des 10 premiers jours de dhul hijja. C’est d’ailleurs l’avis d’Ibn ‘Abbass, Ibn Az- Zubayr, Mujâhid et d’autres. Concernant le verset : « et pour évoquer le nom d’Allah aux jours fixés ». [Le pèlerinage – V28], Ibn ‘Abbass dit que les jours fixés sont les dix premiers jours de dhul hijja.

 

Ibn ‘Abbass rapporte que le Messager d’Allah a dit : « il n’y a pas de jours meilleurs aux dix premiers (dhul hijja) qui sont aimés par Allah pour l’accomplissement des bonnes actions. On lui dit : « même pas l’effort pour la cause d’Allah ». Il répondit : « même pas l’effort pour la cause d’Allah sauf quelqu’un qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (c’est – à – dire qu’il y perdrait sa vie et sa fortune). » Rapporté par Al Bukhârî

 

Cependant, certains musulmans pensent que les bonnes actions ne se limitent qu’à la prière, au jeûne ou encore à la récitation du Coran. Certes, de telles œuvres rapprochent le serviteur d’Allah mais les bonnes actions englobent d’autres choses importantes sur lesquelles le Prophète a insisté : Ibn ‘Omar rapporte qu’un homme est venu trouver le Messager d’Allah et lui dit : « O Messager d’Allah ! Quel type de personne ainsi que les actions qu’Allah aime le plus ? ». Le Messager d’Allah dit : « les gens les plus aimés par Allah sont ceux qui sont les plus utiles aux autres et les actions les plus aimés par Allah sont celles qui participent à donner de la joie à un musulman, soit en le soulageant d’une détresse, en remboursant une dette à sa place ou en soulageant sa faim. En fait, si je marche avec un frère pour quelque affaire qu’il a, cela m’ai plus souhaitable que de faire une retraite spirituelle dans cette mosquée (celle de Médine). » Rapporté par At Tabarâni et Ibn Abi Al-Douniâ, et Al-Albâni dit qu’il est bon.

 

Nous avons plus que jamais besoin d’une compréhension précise du sens de la bonne action qui nous rapproche d’Allah en tenant compte du sens des priorités (fiqh al awlawiyât).

 

L’Imâm Ibn Hajar Al ‘Asqalâni a expliqué dans son livre Fath al Bârî : « Il semblerait que la raison pour laquelle les dix premiers jours de Dhul hijja sont particuliers, provient du fait que les principaux rites y sont rassemblés ; autrement dit, la prière, le jeûne, l’aumône, et le pèlerinage, etc. »

 

Aussi, ces jours ont de la valeur car on y trouve le jour de ‘arafa où la religion fut parachevée : D’après ‘Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, le Prophète a dit : « II n’est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat. Allah descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante leurs mérites auprès des Anges et dit : ‹Que veulent ceux-ci ?› » Rapporté par Muslim. D’après Abû Qatada le Messager d’Allah a été interrogé à propos du Jeûne du jour d’Arafa et il en a dit : « Il expie les péchés de l’année précédente et ceux de l’année suivante » Rapporté par Muslim.

 

Le Messager d’Allah a dit : La meilleure des invocations est celle prononcée à ’Arafat et le meilleur [rappel] que Moi et les Prophètes précédents aient prononcé : « Il n’est de Divinité qu’Allah, seul et sans associé. Il possède la Royauté, Il possède la Louange et Il est capable de toute chose. »

Par ailleurs, ces jours comporte le jour du sacrifice qui est jour du grand pèlerinage.

 

Quelques recommandations :

 

1. Multiplier le takbîr et les évocations (dhikr) : Prononcer les formules de rappel : Dire « Allahu Akbar » (Takbîr), « Lâ Ilâha Illallâh » (Tahlîl), « Al-Hamdu Lilâh » (Tahmîd),

 

2. Le jeûne : Le jeûne du jour d’Arafat (9ème jour de Dhul-Hijja) : jeûner ce jour est une Sunna confirmée pour celui qui n’effectue pas le pèlerinage, selon le hadith du Prophète : « J’espère la récompense d’Allah que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » Rapporté par Muslim.

 

3. Accomplir la ‘omra et le hajj : Abu Hurayra rapporte du Prophète qu’il a dit : Accomplir la ‘Umra efface les péchés entre cette ‘Umra et la dernière, et un Hajj accepté (d’Allah) n’a d’autre récompense que le paradis. » Rapporté par Al Bukhârî et Muslim

 

4. Multiplier la récitation du Coran : Le Prophète a dit : « Celui qui récite une lettre du livre d’Allah obtient une bonne action, et toute bonne action est récompensé au décuple » Rapporté par Abou Dâoud et At-Tirmidhi.

 

5. Sacrifier une bête : C’est la sunna de notre père Ibrâhim. selon le hadith d’Anas - qu’Allah l’agrée - que le Prophète a sacrifié deux béliers à cornes de couleur grisâtre ; il les égorgea lui-même en disant : « Bismillâh Wallâhu Akbar. » Rapporté par Al Bukhârî et Muslim

 

6. Augmenter les bonnes actions et les œuvres surérogatoires.

Notez  




Autres articles
Des célébrations organisées avant le départ ou au retour du Hadj?
Le mérite de la visite rituelle de Médine
Le sacrifice rituel est surérogatoire et non obligatoire
Les mérites des 10 premiers jours de Dhoul Hija
Les trois types de sacralisation
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com