Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Le monde invisible

Signification de l'innovation

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Question:

Quand est-il permis de décrire un acte comme étant Bid`a (innovation dans religion) ? La qualification de Bid`ah est-elle limitée aux actes de `Ibâda (culte) uniquement ou est-ce qu'elle peut s'étendre aux transactions aussi ?

Dans la charia purifiée, Bid`a est toute forme de `Ibâda que les gens introduisent à la religion sans qu'elle n'ait une base dans le Livre ou la Sunna ou les actes des quatre califes guidés. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : "Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n'en font pas partie, qu'on les lui rejette." Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim. Il a dit aussi (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : "Tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter." Rapporté par Mouslim dans son Sahîh (Livre des Hadiths authentiques) Il a dit aussi (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans le hadith rapporté par Al-`Irbâd ibn Sâriyya ((Qu'Allah soit satisfait de lui)) : "Il vous incombe donc de suivre strictement ma Sunna ainsi que la ligne de conduite suivie par les Califes biens guidés, après moi. Attachez-vous-y fermement et gardez-vous des innovations religieuses, car toute innovation est une source d'égarement." Rapporté par Ahmad, 'Abou Dâwoud, At-Tirmidhî et Ibn Mâdja, à travers un Sanad Sahîh [chaîne de narrateurs authentique] Les hadiths exprimant le même sens sont nombreux.

Dans la langue arabe, Bid`ah se réfère à des choses inventées ou des actes accomplis sans précédent, mais ils ne sont pas interdits tant qu'ils ne sont pas liées à la religion. Quant aux transactions, si elles sont conformes à la charia, ce sera un acte licite. Si elles contredisent la charia, le contrat sera nul et non avenu et pourtant il ne sera pas appelé Bid`ah dans la charia car il n'est pas une `Ibâda .

Notez  




Autres articles
Des Houris au Paradis…parlons-en!
Quelle est l'unique voie au Paradis?
Les 7 personnes qui seront couvertes par l'Ombre d'Allah le jour du jugement
Que sont les œuvres des Anges?
Le Paradis dans les paroles du prophète Mohammad
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com