Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les piliers de la foi

Le jugement concernant la lecture des Evangiles et de le Thora

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Question : Est-ce qu’il m’est permis en tant que musulman de lire les Evangiles par simple curiosité ? Est-ce que la croyance aux livres révélés consiste seulement à croire qu’ils nous viennent d’Allah ou doit-on également croire à leur contenu ? Faites-nous profiter, qu’Allah accroisse votre science profitable.

Réponse : Le musulman doit croire que tous ces Livres ont été descendus de la part d’Allah, que ce soit la Thora, les Evangiles ou les Psaumes, tous ont été révélés aux prophètes tout comme Il a révélé les Feuillets dans lesquels se trouvent Ses ordres, Ses interdits, l’exhortation, le rappel, les faits passés et la croyance en l’invisible tel que le Paradis et l’Enfer. Cependant il ne lui est pas permis de se les procurer ou même de les  lire car ces Livres ont été falsifiés et transformés. Faire cela représente un danger qui peut amener à démentir une vérité révélé ou rendre véridique un mensonge forgé, étant donné que ces Livres ont été dénaturés par la main de l’homme, en l’occurrence les juifs et les chrétiens eux-mêmes. Ils ont volontairement substitué et réformé les textes révélés, ce qui a inévitablement altéré leur contenu. Toutefois Allah nous a comblés par le Saint Coran de sorte que nous n’éprouvions un quelconque besoin aujourd’hui de lire ces Livres.
 
Il a été rapporté que le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) vit dans les mains de ‘Omar ibn Khattab une partie manuscrite de la Thora, il (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) se mit alors en colère et dit : « As-tu des doutes, Ô ‘Omar ? Je suis venu à vous avec (une voie) pure et claire, et si Moïse était vivant il n’aurait d’autre choix que de me suivre ».
 
En bref nous vous conseillons et conseillons tout le monde de manière générale de ne pas user de ces livres que ce soit les Evangiles, la Thora ou autres et de ne pas les lire. Dans le cas ou vous en seriez en possession le mieux est de les faire disparaitre en en les enterrant ou en les brulant car de toute manière la vérité qu’ils contiennent est présente dans le Coran qui est le dernier Livre. Le croyant doit donc faire preuve de prudence face à ces livres qui ont été altérés et prendre garde de vouloir les lire, ce qui pourrait faussement l’amener à démentir ou à approuver leur contenu. Le meilleur moyen d’être épargner de tout cela est de les faire disparaitre.
 
Néanmoins il est permis au savant doté de clairvoyance de consulter ces livres dans le but de répliquer aux détracteurs de l’Islam parmi les juifs et les chrétiens, comme ce fut le cas lorsque les juifs vinrent au Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) se disputer au sujet de la lapidation. Le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) demanda alors qu’on lui amène la Thora pour la consulter à ce sujet. Après cela ils finirent par reconnaitre ce jugement.
 
Pour conclure, nous disons que les savants dotés d’une connaissance profonde de la législation islamique sont parfois amenés à consulter les Evangiles, la Thora ou les Psaumes dans un but religieux comme répliquer aux ennemis de l’Islam, ou encore pour montrer la grandeur du Saint Coran, ce qu’il renferme comme vérités et le guide qu’il représente. Quant à la masse des gens du commun il ne leur appartient pas d’user de cela, et s’ils détiennent ces Livres, il est alors une obligation de les enterrer dans un endroit convenable ou de les bruler afin que personne ne puisse s’égarer.
 

Que la prière et la paix soient sur notre Messager Mohammed, sur sa famille ainsi que sur ses compagnons, et la louange appartient à Allah.

Notez  




Autres articles
Allah est-Il un Etre différent de Dieu ?
Qui sont les 70 milles personnes qui entreront au Paradis sans rendre compte?
En quoi consiste la foi en Noms et Attributs d'Allah?
Le polythéisme caché, ce que notre prophète craignait le plus pour nous
Le polythéisme majeur ou le péché impardonnable
 
daf
lundi 14 mai 2012
Salam Alaikoum Wa rahmatullah, Comment le Prophète saw à t-il pu demander a consulter la Torah sachant qu'il ne savait pas lire?
Message de l'Islam
samedi 19 mai 2012
Salam ‘aleykoum Certains récits prophétiques mentionnent que lors d’un litige entre les juifs au sujet de la sentence de l’adultère, le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) demanda que l’on apporte la Torah afin de trancher entre eux. L’imam Al Boukhâri rapporte dans son recueil authentique d’après Ibn ‘Omar : « Qu’un juif et une juive furent amenés au Messager d’Allah, et tout deux avaient commis l’adultère. Le Messager d’Allah leur demanda :
Message de l'Islam
samedi 19 mai 2012
« Que trouvez-vous comme sentence dans votre Livre sacré ? ». Ils répondirent : « Nos rabbins ont innové la sentence qui est de nous mettre sur le dos d’un âne avec le visage enduit de noire ». ‘Abdoullah Ibn Salâm, qu’Allah l’agrée, dit alors : « Ô messager d’Allah, dis leur de venir avec la Torah ! ». On apporta la Torah, et le juif cacha le verset prescrivant la lapidation, et ne lut que ce qui se trouvait avant et après. Ibn Salâm dit alors : « Lève donc ta main ! ».
Message de l'Islam
samedi 19 mai 2012
Le verset de la lapidation était dessous, alors le Messager d’Allah, qu’Allah prie sur lui et le salue, ordonna qu’on les lapide ». Hadîth n.6819 Il apparait donc à travers ces deux récits que le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) ordonna que l’on apporte la Torah, non pas dans le but de la lire de lui-même, mais afin qu’on lui lise les versets relatifs à la sentence de l’adultère, comme le fit ‘Abdoullah Ibn Salâm.

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com