France : Une mosquée plus grande à Rouen pour le mieux vivre ensemble     Algérie : L'Etat commande à l’Iran le plus grand tapis du monde pour sa grande mosquée     Autriche : La droite et l’extrême-droite remportent les législatives     Maroc : l'extension de l'Institut de formation des imams inaugurée par le roi     France : les incendiaires d’une mosquée condamnés à de la prison ferme
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prière [salât]

Ne délaisse pas la prière !

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Il faut avertir du fait que beaucoup de gens négligent la prière, alors qu'elle est le pilier principal de l'Islam et le plus important devoir religieux après les deux Chahâda (Témoignage de foi).

Ainsi, le devoir est d'en prendre soin et de la préserver en l'accomplissant à l'heure. Quant aux hommes, ils doivent l'accomplir avec leurs frères dans les maisons d'Allah (les Mosquées). Beaucoup d'hommes font la prière à la maison, ou font une prière sur deux à la mosquée, ce qui est une erreur énorme et un acte dangereusement blâmable. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit dans le Hadith authentique: {Ce qui fait la différence entre nous et eux, c'est la prière. Quiconque l’abandonne devient alors mécréant.}, rapporté par l'Imam 'Ahmad et les auteurs des Sounan avec une chaîne de transmission authentique d'après Bourayda ibn Al-Housayn (Qu'Allah soit satisfait de lui), et le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "Entre l’homme, la mécréance et le polythéisme, il y a l’abandon de la prière", rapporté par Mouslim dans son Sahîh d'après Djâbir (Qu'Allah soit satisfait de lui). Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a failli faire brûler les maisons de ceux qui n'assistaient pas à la prière en congrégation et a dit (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "J'ai certes songé à donner l'ordre d'appeler à la prière, puis qu'un homme dirige les fidèles, pendant que je me rends, accompagné d'un groupe de gens chargés des fagots, auprès de ceux qui n'assistent pas à la prière en commun afin de brûler leurs maisons alors qu'ils y sont.", approuvé par Al-Boukhârî et Mouslim .

Cela démontre que l'accomplissement de la prière en congrégation dans les maisons d'Allah (Exalté soit-Il) est une obligation et que celui qui n'accomplit pas ce devoir mérite le châtiment, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "Quiconque entend l’appel à la prière sans aller à la mosquée faire la prière collective, sa prière sera vaine, à moins qu'il ait une excuse valable." Rapporté par Ibn Mâdja, Ad-Dâraqattanî et Al-Hâkim avec une chaine de transmission sous la condition de Mouslim .

On a interrogé Ibn 'Abbâs sur l'excuse valable, il a répondu: "la peur ou la maladie". et dans le Sahîh de Mouslim d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui) "Un aveugle dit : "O Envoyé d'Allah ! Je n'ai personne pour me guider à la mosquée. M'est-il autorisé de prier à domicile?". Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Salam) lui demanda : "Entends-tu l'appel à la prière ?". - "Oui", répondit l'homme. - "Réponds-y donc !" lui dit-il.". Comment donc serait-il licite pour celui qui craint et implore Allah de faire la prière à la maison imitant en cela les hypocrites, ceux décrits par Allah (Exalté soit-Il): {Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu’ils se lèvent pour la Salât, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah.}, et par Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "La prière la plus pénible pour les hypocrites, c'est la prière du `Ichâ` et la prière du Fadjr. Or, s'ils savaient ce qu'il y a [comme récompense] dans ces deux prières, ils s’y seraient rendus, ne serait-ce qu'en rampant.", rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim.

`Abd-Allah ibn Mas`oud (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: "vous nous y voyez tous, et seul s'en abstient - veut dire de la prière en commun- l'hypocrite déclaré, d'ailleurs on accompagnait l'homme (parmi les compagnons) chancelant entre deux hommes jusqu'a ce qu'il s'aligne au rang pour la prière" , rapporté par Mouslim dans son Sahîh

Allah (Exalté soit-Il) a dit: {Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage.}, et Il a dit (Gloire à Lui): {Soyez assidus aux Salâts et surtout la Salât médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité.}. Il a dit aussi (Exalté soit-Il) : {Et accomplissez la Salât, et acquittez la Zakât, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent.}

Parmi les plus importantes questions concernant la prière, est celle d'assurer l'humilité lors de son accomplissement, et de s'y adonner corps et âme afin de l'accomplir en toute humilité, sérénité, soumission à son Créateur ayant l'âme totalement présente entre les mains d'Allah (Gloire et Pureté à Lui), implorant sa miséricorde et craignant son châtiment, sans la tambouriner comme les hypocrites ayant l'âme distraite ça et là. Au contraire, on garde l'âme intègre pour faire la prière jusqu'à la fin en se mettant dans la tête qu'on est entre les mains d'Allah (Exalté soit-Il) implorant Sa miséricorde et craignant Son châtiment. Allah (Gloire à Lui) a dit: {Bienheureux sont certes les croyants,} {ceux qui sont humbles dans leur Salât,}. Puis, Il a cité de sublimes caractéristiques des croyants dont la dernière {et qui observent strictement leur Salât.} {Ce sont eux les héritiers,} {qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement.}. Il n'est point permis au musulman ni à la musulmane d'imiter les hypocrites, ennemis d'Allah, en négligeant la prière ou en l'accomplissant tardivement sans y avoir concrétisé la sérénité. Le devoir est d'en prendre soin et de la préserver en l'accomplissant en commun et à temps comme légiféré et imposé par Allah (Gloire à Lui) et suivant l'exemple du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et de ses compagnons ainsi que leurs bons successeurs.

Quant à la Zakât (aumône légale), c'est, à son tour, un devoir important et est le troisième pilier de l'Islam. Le devoir du musulman est d'en prendre soin et de s'en acquitter en la donnant à ceux qui la desservent.

De même pour le jeûne du Ramadan. Il faudrait y prêter attention en l'accomplissant dans sa période prescrite et en le préservant, car il est le quatrième des cinq piliers de l'Islam. Cette préservation se fait en écartant le jeûne de tout ce qu'Allah a interdit, afin d'observer le jeûne de ce mois selon la manière indiquée par Allah, et susceptible d'effacer les péchés commis, suivant la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "Quiconque observe le jeûne du mois de Ramadan en pleine foi et conviction d'être récompensé; ses péchés antérieurs et futurs lui seront pardonnés", rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim .

De même pour le pèlerinage pour celui qui en a la possibilité. Tout musulman et musulmane se doit d'accomplir le pèlerinage le plus tôt possible vers la Maison sacrée d'Allah une fois dans sa vie à condition d'en avoir la possibilité suivant Sa parole (Exalté soit-Il) {Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison.}, suite du verset. C'est un moyen important de susciter le Pardon et d'expier ses péchés ainsi que d'accéder au paradis. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "La `Omra efface les péchés commis dans l'intervalle la séparant d'une autre ; et le Hadj pieusement accompli n'aura d'autre récompense que le Paradis.". Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "Quiconque accomplit le Hadj et s'abstient de s'adonner aux rapports conjugaux et de commettre d'actes impudiques, reviendra (absous des péchés) tel qu'il était le jour où sa mère l'avait mis au monde.". Deux Hadiths rapportés par Boukhârî et Mouslim .

Parmi les plus importants devoirs après les cinq piliers de l'Islam, nous citons le devoir de recommander le louable et d'interdire le blâmable, qui est l'une des caractéristiques des croyants et croyantes et qui fait partie de leurs actes louables, comme dans cette parole d'Allah (le Très-Haut): {Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât} jusqu'à la fin du verset. Dans ce verset, Allah (Exalté soit-Il) a mis en premier plan le fait de recommander le convenable et interdire le blâmable par rapport à la prière, vu son importance et le grand intérêt qu'il apporte aux musulmans. De même, l'Exalté l'a cité en premier par rapport à la foi dans la Parole suivante d'Allah (le Très-Haut): {Vous êtes la meilleure communauté, qu'on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah.}

Ainsi, le devoir de tous les croyant et croyantes est de se recommander le convenable, de s'interdire le blâmable et de s'enjoindre mutuellement la vérité et l'endurance pour cette vérité; en application de ces nobles versets et ce qui est d'autres versets et Hadiths dans le même contexte et en application de la parole d'Allah (Exalté soit-Il): {Par le Temps!} {L’homme est certes, en perdition,} {Sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance.}. Le devoir du musulman ayant remarqué la lassitude et la négligence de son frère vis-à-vis de la prière ou de certains péchés, est de le conseiller gentiment et de la meilleure façon comme dans la Parole d'Allah (Exalté soit-Il) a dit: {Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon.}, et selon le hadith du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "L'Envoyé d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "Certes Allah est Doux et Il aime la douceur en toute chose"." Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit également: "Soyez doux car la douceur pare tout ce à quoi elle se mêle, et dépare tout ce à quoi elle fait défaut.". Si jamais vous remarquez chez votre frère une lassitude et un retard à accomplir la prière en commun, donnez-lui un conseil gentiment, en douceur et de manière sage. Et si vous jugez qu'il se comporte mal vis-à-vis de ses frères conseillez-lui pour qu'il soit plus modeste, et pour qu'il change son comportement. Egalement, si vous voyez qu'il désobéit à ses parents ou à l'un d'eux ou bien une personne de confiance vous en a parlé, conseillez-lui et ordonnez-lui de craindre Allah et d'obéir à ses parents, et si vous trouvez qu'il se comporte mal vis-à-vis de ses proches ou sa femme ou sa famille en général, conseillez-le en lui disant: "mon frère crains Allah, le meilleur d'entre vous est le meilleur vis-à-vis de sa famille". Expliquez-lui que le conseil est un devoir envers la famille ainsi que leur respect sans leur porter atteinte ni par les mauvaises paroles ni les mauvais actes, en plus du devoir de leur recommander le louable et leur interdire le blâmable par la sagesse les bonnes paroles et la meilleure manière, comme Allah, l'Exalté, a dit: {Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres}, Allah (Gloire et Pureté à Lui) a dit à Son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "Et commande à ta famille la Salât, et fais-la avec persévérance."

Ainsi, recommander le louable et interdire le blâmable est l'un des devoirs et impératifs les plus importants qui concerne les hommes et les femmes sur un pied d'égalité, tel que démontré par le Coran d'Allah et la Sunna du Prophète (Salla Allah `Alaihi wa Sallam), comme dans Sa Parole Gloire à Lui: {Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable}, et selon le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "Quiconque parmi vous s’aperçoit de quelque chose de répréhensible, qu'il la redresse de la main ; s'il ne le peut pas, que ce soit de sa langue ; s'il ne le peut pas toujours, que ce soit de son cœur. Or, cette dernière attitude constitue le degré le plus faible de la foi.", rapporté par Mouslim dans son Sahîh. C'est cela le devoir que les croyants et les croyantes doivent appliquer entre eux.

Dans le cas où ils négligent ce devoir, le Mal Blâmable se répandrait entre eux, et ils auraient à craindre les châtiments généraux, Il n’y a ni puissance ni force qu'en Allah, suivant le Hadith du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): "Quand les gens voient le répréhensible et ne daignent pas le changer, sachez qu'ils sont sur le point d'être infligé par un châtiment collectif de la part d'Allah", rapporté par l'Imam 'Ahmed par un Sanad (chaîne de narrateurs) authentique d'après Abou Bakr As-Siddîq (Qu'Allah soit satisfait de lui). Allah (l'Exalté) a dit dans son Livre Sacré sur les Enfants d'Israël : {Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient.} {Ils ne s’interdisaient pas les uns aux autres ce qu’ils faisaient de blâmable. Comme est mauvais, certes, ce qu’ils faisaient !}. Il a été rapporté que lorsque le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a lu ce verset, il a dit: "Mais non! Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main! Vous devez ordonner le convenable, interdire le blâmable, retenir l'oppresseur-(dans une autre version l'injuste)- le contraindre à faire justice. Sinon, Allah endurcira les cœurs des uns comme les autres et vous maudira comme Il les avait maudits" Rapporté par 'Abou Dâwoud. Prions Allah de nous procurer le salut et la préservation de tous les maux et tentations. Cela est sans doute une importante affaire à laquelle les Musulmans doivent porter énormément de soin; car se recommander mutuellement la vérité ainsi que commander le louable et interdire le blâmable font partie des devoirs impératifs et des moyens menant au bien-être général et individuel.

Allah, le Très-Haut, a dit: {Par le Temps!} {L’homme est certes, en perdition,} {sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance}. Ainsi, Allah (Gloire à Lui) a démontré que ces quatre qualités sont les vertus des gagnants et des croyants sauvés du Châtiment d'Allah dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà. Allah avait jugé que les autres sont en perdition en jurant sur ce fait par Sa parole {Par le Temps !} Il est de toute évidence Le Véridique, même s'Il ne jure pas (Exalté soit-Il). Néanmoins, Allah (Gloire à Lui) a juré par le temps afin d'insister sur l'importance de ce fait et avertir des causes de la perdition. Le temps est l'ère ; la nuit et le jour, et on les appelle les deux temps, de même pour la fin de la journée on l'appelle "Al-'Asr". L'importance de la nuit et le jour réside au fait que ce sont les moments où les serviteurs vaquent à leurs occupations quotidiennes. Allah (Gloire à Lui) jure par ce qu'il veut de Ses créatures, comme c'est le cas de son serment par le ciel et l'astre nocturne, par le ciel aux constellations, par le soleil et par sa clarté, par le jour montant, par le figuier et ainsi de suite. Donc, Il jure, Gloire à Lui, par ce qu'Il veut de Ses créatures démontrant Sa grandeur, Sa fierté et Son mérite d'être adoré (Gloire et Pureté à Lui). Or, les serviteurs n'ont le droit de jurer que par Allah Seul (Gloire à Lui), comme le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "Quiconque voudrait jurer, qu'il jure au nom d'Allah ou qu'il se taise". Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit également: "Quiconque jure par autre qu'Allah, aurait commis un acte de polythéisme". Ainsi, personne n'a le droit de jurer par autre qu'Allah (Gloire et Pureté à Lui).

Il est alors interdit de jurer par autre qu'Allah, ni Prophètes ni Pieux ni Anges ni même la responsabilité du Message (Le Message divin descendu sur son Prophète), ni autre. Le serment doit être fait uniquement par Allah (Gloire et Pureté à Lui), or, l'Exalté peut jurer par ce qu'Il veut car Il est Le Juge, Le Juste, Le Maître de toute chose.

Il est le Seul à pouvoir disposer de Ses créatures comme Il veut et personne ne peut Lui interdire la gestion de Son royaume, et dans Son serment par Ses créatures un signe de Sa grandeur et de Son mérite d'être adoré Seul sans Lui associer d'autres.

Allah (Gloire à Lui) a juré par ''le temps'' que l'Homme est en perdition, car tout le monde est en perdition, en manque et en pires conséquences. {sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance}. Ceux-là sont les gagnants et sont les heureux. De ce fait, on devrait, chers frères, adopter ces vertus de la croyance sincère, se recommander le conseil mutuellement et s'enjoindre l'endurance pour les acquérir jusqu'à ce qu'on finit par les aimer durablement et par y croire au fond de nos âmes.

Il est d'ailleurs connu que la foi est une parole et un acte qui augmente grâce aux actes d'obéissance et diminue à cause des péchés. Les Gens de la Sunna ont une autre définition de la foi, qui est "la foi est une parole, un acte et une croyance augmentant par les actes d'obéissance et diminuant par les péchés. Les deux définitions sont correctes, car c'est une parole et un acte: parole du cœur et de la langue et acte du cœur et des sens, et donc une parole, un acte et une croyance; une parole par la langue, un acte par les sens et une croyance par le cœur. Ainsi, le combat dans le sentier d'Allah, la prière, l'aumône légale, le jeûne, le pèlerinage et tous les actes impératifs, sont tous des actes de bienfaisance, et font partie des branches de la Foi, par lesquelles cette dernière augmente ou diminue, selon 'Ahl-os-Sonna wal-Djamâ'a (les Gens de la Sunna et du Consensus) qui sont les compagnons du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et leur bons successeurs.

Ainsi, l'attestation qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et que Mohammad est le Messager d'Allah, la Prière, la Zakât, le Jeûne, le Hadj ainsi que le Djihad pour la cause d'Allah et tous les actes initiés par Allah, font tous partie des branches de la Foi et la font augmenter ou diminuer. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "La foi se compose en plus de soixante-dix branches dont la meilleure est de dire : Lâ Ilâha illâ Allah (il n’y a pas d’autre divinité qu'Allah), et la moindre consiste à éloigner tout ce qui est nuisible loin des chemins. Et la pudeur est également l'une des branches de la foi.", rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim.

Donc les gens ne gagnent et ne deviennent heureux, et ne seraient sauvés dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà qu'avec ces quatre caractéristiques: la Foi sincère, les bonnes œuvres (qui font partie de la foi, et qui sont évoquées après la foi pour plus de confirmation et de précision et parce qu'elles en sont le résultat et le fruit), s'enjoindre le Vrai, et s'enjoindre l'endurance. Ces deux derniers font aussi partie de la Foi. Allah (Gloire à Lui) l'a indiqué, et ce pour leur éminente importance et leur forte nécessité. Les gagnants sont ceux qui ont cru en Allah et en Son Prophète d'une foi sincère, en croyant qu'Allah est le Seul adoré réel, croyant aussi en Son Prophète Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et à tous Ses Messagers, aux Livres, aux Anges, au Jour Dernier et à la Prédestination, bonne soit-elle ou mauvaise, en plus de la croyance en tout ce qu'Allah et Son Prophète ont dit.

Ceux-là sont les gagnants échappant au châtiment. Ensuite, Il a dit (ceux qui s'enjoignent mutuellement l'endurance) qui constitue la troisième caractéristique faisant aussi partie des bonnes œuvres et de la Foi. Allah (Gloire à Lui) en a insisté pour son importance, car "At-Tawâssî" signifie se s'enjoindre les conseils, s'entraider à faire le bien, appeler à Allah en recommandant le louable et interdisant le blâmable. Tout cela rentre dans le cadre de "At-Tanâssouh" (s'échanger les conseils) et "At-Tawâssî" (s'enjoindre le bien), comme a affirmé le Prophète (Salla 'Allah `Alaihi Wa Sallam): "La vraie foi consiste à tenir bon conseil". - "A qui?", demandèrent-ils. - "Par amour pour Allah, pour Son livre, pour Son envoyé, pour les Imams et pour le commun des musulmans", leur répondit-il.

Puis, l'Exalté a cité la quatrième caractéristique: "s'enjoindre mutuellement l'endurance" car on en a fortement besoin. Tels sont les croyants gagnants et heureux parmi les hommes et les femmes. Ils croient en Allah et au Jour Dernier d'une foi sincère, stable dans leurs cœurs. Dans leurs actes, ils sont sincères envers Allah et Lui vouent Unicité (Gloire à Lui). Ils croient en Lui et en ce qu'Il a dit dans Son Livre sacré et en ce qu'a dit le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) en concrétisant cette croyance par les bonnes œuvres.

Ils ont accompli la prière, l'aumône légale, le jeûne et le pèlerinage, en plus de leur 'Idjtihâd (effort juridique pour en déduire des décisions juridiques d'experts), recommandation du louable et interdiction du blâmable et d'autres œuvres de la Foi, dont la troisième caractéristique. Cette dernière est le fait de s'enjoindre mutuellement la vérité, et fait aussi partie des actes de la Foi, mais vu son importance inestimable, elle a été cité spécifiquement, tel qu'expliqué en haut, afin que les gens s'échangent les conseils et se recommandent mutuellement le convenable et s'interdisent le blâmable, en plus de s'entraider dans la bienfaisance et la piété en appelant à Allah et en guidant vers Sa voie. Idem pour la quatrième caractéristique qu'est le fait de s'enjoindre mutuellement l'endurance. L'Exalté en a insisté pour sa grande importance et son incessant besoin; car rien ne se réalise que Grâce à Allah (Gloire à Lui), en premier lieu, puis par l'endurance, en second lieu.

Le devoir des gens de la Foi est donc de faire preuve d'endurance quant à l'application de la vérité et le délaissement du faux, en demandant pour cela l'aide d'Allah. Ainsi, ils gagneront la meilleure récompense, l'heureuse fin et le grand gain dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà, comme Allah (Gloire à Lui) a dit à Son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) "Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux.", et Il a dit aussi (Gloire à Lui): {Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l’endurance. Luttez constamment (contre l’ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez !}. Il est, en fait, plusieurs versets qui traitent de ce sujet.

Les serviteurs ont vraiment besoin d'implorer Allah et Lui demander de les guider vers le Droit Chemin. Car, c'est Lui Seul qui guide au droit chemin et à la réussite Gloire et Pureté à Lui). Celui qu'Allah guide a certes été bien-guidé, et celui qu'Allah fait égarer, personne ne pourra le guider. Il n’y a ni de force ni de puissance qu'en Allah le Très-Haut, le Tout-Puissant.

Le croyant et la croyante implorent Allah, en Lui demandant de les guider et de leur accorder le succès. Ils agissent avec foi authentique et parfaite sincérité envers Allah, en s'enjoignant la vérité et l'endurance, comme Allah, le Très-Haut, a dit: {Et votre Seigneur dit: "Appelez-Moi, Je vous répondrai.}, et Il a dit (Gloire à Lui): {Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.} Donc, le croyant implore Allah et la croyante implore Allah en lui demandant (Gloire à Lui) de leur procurer le succès et de les aider à accomplir ce qu'Il leur a imposé comme devoirs religieux envers Lui et envers Ses serviteurs.

La Foi comme expliqué plus haut, se compose de plus de soixante-dix branches, dont la meilleure est de dire: "il n'y a point de divinité en dehors d'Allah et Mohammad est le Messager d'Allah", et la moindre consiste à ôter tout ce qui est nuisible des chemins, telles que les pierres, les épines ou autre. Et la pudeur "Al-Hayâ" est également une des branches de la foi, qui est en plus une vertu incomparable et qui s'enracine au fond du cœur, fait face aux vices et mauvais actes, incite aux vertus et aux bonne œuvres comme le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: "La pudeur ne procure que le bien". Selon une variante, "La pudeur ne saurait susciter que le bien.", rapportés par Mouslim dans son Sahîh. Par contre, celui qui appelle à la lâcheté et à la faiblesse lorsqu'il s'agit d'accomplir les devoirs divins, être jaloux pour sa religion et conseiller les serviteurs, n'est en rien de la pudeur, mais une faiblesse et une lâcheté, qui ne sont pas dignes d'un croyant.

Ainsi, Je demande à Allah (Exalté soit-Il) par Ses Noms parfaits et Ses Attributs nobles, de nous guider tous au savoir bénéfique et aux bonnes œuvres, et de nous procurer l'assimilation parfaite de Sa religion et la persistance sur sa voie. Je Lui demande (Gloire à Lui) de nous compter parmi ceux qui se précipitent vers ce qui Le satisfait, obéissent à Ses ordres, s'aimant en Sa sublimité, s'enjoignent mutuellement la vérité et l'endurance. Je demande également à Allah (Exalté soit-Il) de faire triompher Sa religion, de redresser la situation des Musulmans partout dans le monde, de leur procurer l'assimilation parfaite de Sa religion, de choisir les meilleurs d'entre eux pour être leurs chefs, et de les préserver des pires d'entre eux. Je demande aussi à Allah le Tout-Puissant, de procurer le succès à notre gouvernement en le guidant vers le Bien, de redresser son entourage, de lui accorder le succès dans ses actes, ses paroles et sa direction, pour en faire bénéficier le pays et les serviteurs, tout en lui augmentant ses assistants dans le bien. De même, je demande à Allah de bénir cette institution et d'en faire bénéficier les musulmans, en aidant les responsables à réaliser tout ce qui est bien, pour que la nation musulmane en tire profit, Il est Magnanime et Généreux, et que les Prières, le Salut et les Bénédictions d'Allah soient sur Son serviteur et Messager Mohammad ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses bons successeurs.

Notez  




Autres articles
Les effets méritoires de la prière sur le Musulman
Les vertus de la prière de la nuit dans le Coran et la Sunnah
La prononciation du nom d'Allah est-elle obligatoire avant l’accomplissement des ablutions?
Celui qui ne priait pas doit il rattraper?
Comment connaitre les heures des 5 prières avec ou sans montre?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com