France : Une mosquée plus grande à Rouen pour le mieux vivre ensemble     Algérie : L'Etat commande à l’Iran le plus grand tapis du monde pour sa grande mosquée     Autriche : La droite et l’extrême-droite remportent les législatives     Maroc : l'extension de l'Institut de formation des imams inaugurée par le roi     France : les incendiaires d’une mosquée condamnés à de la prison ferme
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prière [salât]

Avis religieux quant à celui qui touche une femme pendant le Tawâf ou après ses ablutions

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Toucher le corps d'une femme pendant le Tawâf ou et dans l'embouteillage, où que ce soit ne met pas en cause son Tawâf ni son ablution selon le plus précisé des deux avis prêchés des Oulémas. L'un des sujets à controverse au sein des Oulémas est de savoir si oui ou non l'attouchement de la femme annule l'ablution. Trois avis sont avancés et se présentent comme suit:

1-    Cela n'annule absolument pas l'ablution.

2-    L'ablution est absolument nulle.

3-    L'ablution est nulle si l'attouchement est accompagné du désir.

Mais l'avis le plus précisé est que cela n'annule absolument pas l'ablution. L'ablution de l'homme ne s'annule pas s'il touche ou embrasse la femme selon l'avis le plus précisé car: « Le Messager (saws.gif) embrassa certaines de ses femmes, ensuite accomplit la prière sans pour autant refaire ses ablutions ». Aussi parce que la règle est la continuité de la validité de l'ablution et l'état de pureté. Il n'est permis de juger l'ablution nulle qu'avec un argument juste selon lequel l'ablution s'annule absolument quand on touche la femme. Quant au verset ci-après où Allah (l'Exalté) dit: {ou si vous avez touché aux femmes}[1]. Le plus précisé pour son interprétation en est qu'il s'agit du rapport conjugal. Donc, il ne s'agit pas seulement de toucher la femme comme il est rapporté d'Ibn Mas`oud (qu'Allah soit satisfait de lui), mais ce passage est interprété par l'acte conjugal, tel que disent Ibn `Abbâs et un groupe de savants. Nous comprenons donc que le Tawâf de celui dont le corps touche à celui de la femme pendant son accomplissement reste valide, aussi bien que son ablution. S'il ne sécrète aucun liquide en touchant ou embrassant sa femme, son ablution reste intacte.



[1] La table servie (Al Mâ’ida) 5: Verset 6

 

Notez  




Autres articles
Les effets méritoires de la prière sur le Musulman
Les vertus de la prière de la nuit dans le Coran et la Sunnah
La prononciation du nom d'Allah est-elle obligatoire avant l’accomplissement des ablutions?
Celui qui ne priait pas doit il rattraper?
Comment connaitre les heures des 5 prières avec ou sans montre?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com