Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prédication

La tombe, l'autre demeure à craindre

Le message de l'Islam

Louange à Allah, le seigneur de l'univers, et que la prière et le salut soient sur notre prophète Mohamed, ses compagnons et sur tous ceux qui emprunteront son chemin jusqu'au jour du jugement.

La tombe est la première étape de l'au-delà, d'après Hani, l'affranchi d'Outhman -qu’Allah les agrée-, quand ce dernier arrivait à une tombe, il pleurait au point de mouiller sa barbe et on lui disait :

« - "Tu te souviens du Paradis et de l'Enfer sans pleurer, mais là tu pleures ! ?".

- C'est parce que le Messager d'Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : la tombe constitue la première étape de la vie future ; si l'on franchit cette étape avec succès, les autres seront plus faciles, et si l'on y échoue, le reste sera plus dur. »

 

La tombe est soit un lieu de délice, soit un lieu de châtiment

Allah -qu'Il soit exalté- a dit :« Alors que le pire châtiment cerna les partisans de Pharaon : Le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit) : Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment ! »(Sourate 40, verset 45-46).

Ibn Kathir -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit : « Ce verset est pour les savants un grand fondement attestant le tourment de la tombe. »

'Aïcha -qu’Allah l’agrée- a interrogé l'Envoyé d’Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- et Il a dit : « ... Ô gens ! Si vous saviez ce que je sais, vous pleureriez beaucoup et vous ririez peu. Ô gens! Cherchez en Dieu un refuge contre les supplices de la tombe, car ils sont vrais". » [Rapporté par Ahmad]

Dans une autre version 'Aïcha -qu’Allah l’agrée- a interrogé le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- sur les supplices de la tombe. Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Oui les supplices de la tombe sont vrais ». [Rapporté par al-Boukhari et Mouslim]

Selon Ibn Abbas -qu’Allah agrée le père et le fils-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- passa près de deux tombes et dit : « Ces deux hommes subissent des tourments et ce n'est pas pour un péché grave ! Si ! C'est un péché grave ! L'un d'entre eux colportait de la calomnie tandis que l'autre ne se préservait pas de son urine ». [Rapporté par Al-Boukhâri]

Le Messager d'Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Je n'ai pas vu un spectacle plus affreux que la tombe » [Rapporté par at-Tirmidhi n°2308, Ibn Madja n°4567, et déclaré bon par al-Albani dans Sahih al-Djami n°1684]

D'après Ibn Qayyim -qu’Allah lui fasse Miséricorde- : « Les supplices ou le bonheur rencontrés dans la tombe sont des signes prémonitoires de la souffrance ou de la félicité qu'on reçoit dans l'Isthme qui est une étape intermédiaire entre l'ici-bas et l'Au-delà. Allah -qu'Il soit exalté- dit : {Derrière eux un obstacle est dressé jusqu'au jour de leur résurrection} (23/100). »

 

La recommandation de demander protection contre le châtiment de la tombe

Selon Aïcha -qu’Allah l’agrée-, l'épouse du Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, celui qui priait en ces termes : « Mon Seigneur ! Je sollicite Ta protection contre le châtiment de la tombe, contre la tentation de l'Antéchrist, contre les épreuves de la vie et contre les épreuves de la mort. Mon Seigneur ! Je sollicite Ta protection contre les péchés et les dettes. » [Rapporté par Al-Boukhari n°798 et Mouslim n°589]

D'après ‘Omar Ibn al-Khattab -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- demandait refuge auprès de Dieu contre cinq choses : « La peur, l'avarice, le mal de l'âge avancé, les tourments de ce bas monde et les supplices »

Les tortures dans la tombe expient les péchés des musulmans pécheurs

Ibn Taymiya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a mentionné dix facteurs d'expiation parmi lesquels le châtiment dans la tombe. C'est dans ce sens qu'il dit : « Ce qui arrive au croyant ici-bas et pendant le temps séparant la mort de la résurrection et après celle-ci en fait de douleurs résultant du châtiment constitue un moyen que Dieu utilise pour expier les péchés du croyant d'après ce qui a été rapporté de façon sûre dans les deux Sahih d'après le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- en ces termes : "Toute fatigue ou tristesse ou préjudice, fût-il à cause de la piqûre d'une épine, représente (pour le musulman) un moyen par lequel Dieu expie ses péchés". » [Source : Madjmou‘ al-Fatawa, tome 24, page 375]

Ibn Taymiya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit encore : « La huitième cause consiste dans l'épreuve et la terrifiante compression qui se passent dans la tombe car cela constitue un moyen d'expier les péchés. » [Source : Madjmou‘ al-Fatawa, tome 7, page 500]

 

Les bonnes et les mauvaises actions se transformeront en compagnons dans la tombe

Selon Al-Bara Ibn Azib -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit en parlant du croyant : « Et un homme se présentera à lui pour lui dire ceci : "sois rassuré que ce jour est celui qui t'était promis".

- "Qui es-tu puisque ton visage présage du bien ? !"

- "Je suis ta bonne œuvre !"

- "Maître, fais venir l'Heure pour que je puisse rejoindre ma famille et mes biens". » [Rapporté par Abou Dawoud n°4753, Ahmad n°18063, jugé authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami n°1676]

Selon Al-Bara Ibn Azib -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit en parlant du mécréant : « Puis un homme au visage désagréable, aux vêtements désagréables et à l'odeur nauséabonde lui dira : "Sois assuré que ce jour est le mauvais jour qui t'était promis".

- "Qui es-tu puisque ton visage présage du mal ?"

- "Je suis ta mauvaise œuvre"

- "Maître, ne fais pas venir l'Heure". » [Rapporté Abou Dawoud n°4753, Ahmad n°18063, jugé authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami n°1676]

 

L'interrogatoire dans la tombe

L'interrogatoire a lieu peu de temps après l'enterrement

Selon ‘Ali et Ibn Mas‘ud -qu’Allah les agrée-, l'Envoyé d’Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, lorsqu'il avait fini d'enterrer un mort, s'est redressé et dit : « Demandez le pardon et l'affermissement pour votre frère dans son interrogatoire qu'il subit à cet instant. »

Les trois questions de Mounkar et Nakîr

Deux anges viennent dans la tombe, font s'asseoir la personne [Rapporté par Al-Bukhârî et Mouslim]

D'après Anas -qu’Allah l’agrée- le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Quand un fidèle serviteur est déposé dans sa tombe et que ses compagnons s'en vont et qu'il entend encore le bruit de leur souliers, deux anges se présentent à lui, le mettent assis et lui disent :

- "Que dis-tu de cet homme (Muhammad)" ?

- "J'atteste qu'il est l'esclave de Dieu et Son Messager"

- "Regarde le siège qui t'était réservé en enfer. Dieu te l'a remplacé par un siège au Paradis". »

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Il voit les deux sièges. Quant à l'infidèle ou l'hypocrite, l'un et l'autre répondra :

- Je ne sais pas. Je ne disais que ce que les gens disaient

- Puisses-tu ne rien savoir et ne rien lire !

Ensuite on lui assènera un coup de marteau entre les oreilles et il lancera un cri que ses voisins entendront à l'exception des hommes et des djinns. » [Rapporté par Al-Boukhari n°1273]

Selon Al-Bara Ibn Azib -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Et puis son âme sera ramenée à son corps, et deux anges se présenteront à lui et le mettront debout et lui diront,

- "Qui est ton Maître"

- "Dieu est mon Maître"

- "Quelle est ta religion ?"

- "L'Islam est ma religion"

- "Qu'en est-il de cet homme qui vous a été envoyé ?"

- "Il est le Messager d’Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-"

- "Comment l'avez-vous su ?"

- "J'ai lu le livre de Dieu et y ai adhéré et cru en lui"

Une clameur dira depuis le ciel : "Mon serviteur a dit vrai. Préparez-lui un lit et des vêtements au Paradis. Ouvrez-lui une porte débouchant sur le Paradis de sorte qu'il pourra en recevoir l'avant-goût et la fraîcheur. On lui élargira sa tombe l'espace d'une vue d'œil"  

Il (le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-) poursuit : "c'est alors que l'âme du défunt sera ramenée à son corps et les anges l'interrogeront en ces termes :

- "Qui est ton Maître ?"

- "Eh bien, eh bien. Je ne sais pas"

- "Quelle est ta religion ?"

- "Eh bien eh bien. Je ne sais pas."

Une clameur dira depuis le ciel : préparez-lui un lit et des vêtements en enfer. Ouvrez-lui une porte débouchant sur l'enfer. Chaleur et vent brûlant lui viendront de là et sa tombe sera rétrécie de sorte que ses côtes se croiseront. » [Rapporté par Abou Dawoud n°4753, Ahmad n°18063, jugé authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami n°1676]

Abou Said al-Khoudri -qu’Allah l’agrée- a dit : « J'ai assisté à un enterrement en compagnie du Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- et il a dit : "ô gens ! Les membres de cette Umma subiront une épreuve dans leurs tombes. Quand un homme est enterré et que ses compagnons l'ont quitté, un ange se présente à lui un marteau à la main et le met assis et lui dit :

- "Que disais-tu de cet homme (Muhammad) ? Si le mort était croyant, il dirait :

- "J'atteste qu'il n'y a pas de divinité en dehors de Dieu et que Muhammad est Son esclave et Messager." Il lui dit :

- "Tu as dit vrai".

Et puis on lui ouvre une porte qui débouche sur l'Enfer et lui dit : voilà la place que tu occuperais si tu n'avais pas cru en ton Maître. Maintenant que tu as cru en Lui, voici ta place au Paradis et on lui ouvre une porte qui débouche sur le Paradis. Il voudra se lever pour y aller, mais on lui dira : calme-toi. Et puis on élargira sa tombe. S'il est mécréant ou hypocrite l'ange lui dira :

- "Que disais-tu de cet homme ?" Il dira
- "Je ne sais pas ; j'ai entendu les gens dire des choses â" L'ange lui dira :

- "Puisses-tu ne jamais rien savoir, ne rien lire et ne pas bénéficier de la guidance !"

Et puis on lui ouvrira une porte qui débouche sur le Paradis et lui dira : "Voici la place que tu occuperais si tu avais cru en ton Maître. Maintenant que tu n'as pas cru en Lui, Dieu, le Puissant et Majestueux te l'a remplacé par celui-ci et on lui ouvrira une porte qui débouche sur l'Enfer puis on lui assènera un coup de marteau qu'entendra toutes les créatures de Dieu, exception faite des hommes et des djinn. »

Certaines personnes dirent : « ô Messager de Dieu ! Personne ne voit un ange tenant un marteau à la main sans être paniqué »

Le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a récité :

« Dieu raffermira ceux qui auront cru grâce à la parole stabilisante ». [Rapporté par Ahmad n°10577, vérifié par al-Albani dans Tahqiq Kitab as-Sunna d'Ibn Assim n°865].

Nous demandons à Allah de nous accorder sa pitié et sa clémence après le mort.

 

 

Notez  




Autres articles
Les effets louables de la charité contre la tristesse et l'angoisse
N'enterrez pas vos morts en ces moments sauf en cas de nécessité !
La médisance… le péché ignoble et répandu
La Polémique et la dispute sont défendues en Islam
La célébration de Mawlid fait-t-elle partie de notre religion?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com