Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Les groupes

Les conseils du Prophète Mohammad aux Musulmans à l'égard des sectes égarées

Cheykh Salih El Fawzan

La connaissance des sectes, de leurs principes, de leurs ambiguïtés, et la compréhension de la voie des gens qui se sont réunis sur la sunna sont un bien immense pour le musulman. Car il y a dans ces factions égarées des choses prêtant à équivoque et trompeuses, qui sont susceptibles d’induire en erreur la personne ignorant ces impostures, et de la pousser à y adhérer. Comme cela a été mentionné par le Prophète r dans le hadith de Hudhayfa :

-      « Y aura-t-il, après ce bien, un mal ?

-      Absolument, des prédicateurs aux portes de l’enfer ; celui qui leur obéit y sera précipité.

-      Ô Messager d’Allah, décris-les-nous.

-      Bien ; ce sont des hommes de notre ethnie, s’exprimant dans notre langue. »

Le risque est par conséquent terrible. D’autre part, le Messager d’Allah r exhorta un jour ses compagnons, comme cela est cité dans le hadith de ‘Irbâd Ibn Sâriya qui rapporte « qu’il r leur avait prononcé un discours poignant qui souleva les cœurs et fit couler les larmes. Nous dîmes :

-      Ô Messager d’Allah ! Ceci ressemble à un sermon de quelqu’un qui fait ses adieux, aussi fais-nous quelques recommandations !

-      Il répondit : Je vous conseille de craindre Allah, et d’être obéissants (envers vos gouverneurs) même si c’est un esclave éthiopien qui s’est imposé à vous comme chef. Celui d’entre vous qui vivra verra une grande discorde. Accrochez-vous alors à ma sunna et à celle de mes successeurs bien guidés (Abû Bakr, ‘Umar, ‘Uthmân, ‘Ali), mordez-la de toutes vos molaires. Méfiez-vous des inventions, car chaque innovation est un égarement. »[1]

Il r nous informe ainsi des divisions qui vont avoir lieu, et il nous recommande, lors de ces événements, de nous attacher au groupe des musulmans et à leur chef, de rester fidèle à la sunna du Messager d’Allah r, de délaisser tout ce qui va à son encontre : aussi bien [dans] les paroles que les pensées, ou les tendances égarées. Tel est le moyen d’être préservé, d’autant qu’Allah I nous ordonne de nous réunir et de nous agripper à Son Livre, et nous interdit de nous diviser. Il I dit :

« Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. » (Sourate al-‘Imrân, V.103)

Et Il I a ajouté :

« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. » [2](Sourate al-‘Imrân, V.105)

Ibn ‘Abass t a dit : Les visages des gens qui se sont réunis sur la sunna s’illumineront, alors que ceux des innovateurs et des sectes s’assombriront.[3]

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n'es responsable en rien : leur sort ne dépend que d'Allah. Puis Il les informera de ce qu'ils faisaient. » (Sourate al-An‘âm, V.159)

Qu'Allah guide nos pas.


[1] Rapporté par Ahmed, at-Tirmidhî, Abû Dâwûd, et Ibn Mâja. Il a été authentifié par at-Tirmidhî, Ibn Hibân, et Al-Hâkim et Adhahabî l’a approuvé.

[2] Al-Baghaoui – qu’Allah lui fasse miséricorde – a cité dans son commentaire de ce verset : La plupart des interprètes du Coran ont consenti à dire qu’il s’agit ici des juifs et des chrétiens. D’autres ont supposé qu’il est question des innovateurs de cette communauté (musulmane). Abû Umâma t a dit que ce sont les khawârij selon Abdu Allah Ibn Chadâd : Abû Umâma s’était arrêté alors que j’étais avec lui devant al-Harûrya (les khawârij) au Châm et il s’écria : « Ce sont les chiens de l’enfer, ils étaient croyants puis ils ont mécru », ensuite il récita le verset : « Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues… » jusqu’au verset : « … avez-vous mécru après avoir eu la foi ? » Fin de citation.

[3] Al-Baghaoui l’a mentionné dans son interprétation, ainsi qu’Ibn Kathîr. 

 

Notez  




Autres articles
La position juste des savants à l'égard des pécheurs dans la religion
Les Chiites et la croyance de dissimulation "Toqya"
On ne peut adorer notre Seigneur qu'avec ce qu'il a permis!!
Les dérives des chiites à l'encontre des compagnons des prophètes Mohammad
La déviance des Ash’arites
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com