Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>L'attestation de foi

Fatwâ : Prononcer la parole « Lâ ilâha illa Allah » sans connaître sa signification et sans appliquer ce qu’elle implique !

Le message de l'Islam

Question :

Le grand savant ‘AbdAllah Abû Buttayn – qu’Allah lui fasse miséricorde – a été interrogé sur le sens de « lâ ilâha illa Allah », et au sujet de celui qui la prononce sans pour autant mécroire en ce qui est adoré en dehors d’Allah ?

Cette parole profite-t-elle à celui qui la prononce tout en invoquant un prophète ou un saint ?

Ou alors son sang et ses biens deviennent-ils licites, même s’il prononce cette parole ?

Réponse :

Il répondit – qu’Allah lui fasse miséricorde - :

Le sens de « lâ ilâha illa Allah » - pour l’ensemble des savants de la langue arabe, ainsi que les savants de l’exégèse coranique et l’ensemble des jurisconsultes -  définissent le terme « al-ilâhu » comme étant « l’adoré », et « at-ta’alluhu » comme étant « l’adoration ».

Et ce qui est rapporté des prédécesseurs comme définition connue de l’adoration revient à : « l’obéissance ». Cela englobe la mise en pratique des actes ordonnés, et le délaissement des choses blâmables, et tout ceci peut être obligatoire ou conseillé, et il convient également de délaisser les interdits, qu’ils soient interdits formellement, ou déconseillés.

Donc celui qui voue une parmi les formes d’adoration à autre qu’Allah, tel l’invocation, la prosternation, l’immolation, le vœu et autre que cela, est un polythéiste.

La parole « lâ ilâha illa Allah » met en évidence le fait que l’adoration n’est que pour Allah, Seul, et le désaveu de toute chose adorée en dehors de Lui. Et ceci est le sens de la mécréance envers tout ce qui est adoré en dehors de Lui, car le sens de la mécréance envers tout ce qui est adoré en dehors de Lui englobe le désaveu de cette chose, et la croyance en sa nullité, et ceci est donc le sens de la mécréance envers ce qui est adoré en dehors d’Allah dans Sa parole : « Et celui qui mécroit au Tâghôut tandis qu’il croit en Allah, saisit la anse la plus solide »[1]

Et celui qui dit « lâ ilâha illa Allah », et commet dans le même temps le grand polythéisme, - comme l’invocation des morts et des absents, en leur demandant de régler leurs besoins, de les soulager des désagréments et en effectuant des rapprochements par des vœux et des immolations en leur faveur – celui-là est un polythéiste – qu’il le veuille ou non – et certes « Allah ne pardonne pas qu’on Lui associe quoique ce soit »[2] et « celui qui associe à Allah, certes Allah lui interdit le paradis et son refuge sera l’enfer »[3]. Ceci est du polythéisme et son auteur est un mécréant.

Mais comme le sheikh a dit : « On ne dit pas d’untel qu’il est mécréant tant qu’il ne lui a pas été expliqué ce qui est venu du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et s’il persiste sur cela après l’explication, il sera jugé de mécréant, et son sang et ses biens deviennent licites ».

 

Et Allah est le plus savant.

 

Par Chaykh AbdAllah Abû Buttayn

 


[1] Sourate 2 : Verset 256.

[2] Sourate 4 : Verset 116.

[3] Sourate 5 : Verset 72.

 

Notez  




Autres articles
Ne prends pas le Qadar (le destin) comme un prétexte
Que signifie le polythéisme mineur?
Que signifie réellement la double attestation de l'Islam ?
Le signification de de l'attestation qu'"il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" et ses conditions
Les pratiques innovées dans le mois de Radjab.
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com