Birmanie: une bombe artisanale explose dans une mosquée     Birmanie : Les ministres des Affaires étrangères d'Egypte et du Bangladesh discutent des moyens de protéger les musulmans Rohingyas     Canada : Un colloque sur l'islamophobie à Québec     Allemagne : l'entrée tonitruante de l’AfD, parti islamophobe et xénophobe, au Bundestag     France : Les Turcs abandonnent leur projet de mosquée à Quimper
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Le pèlerinage

Des questions importantes concernant la femme pendant le pèlerinage.

Le message de l'Islam

 
Le pèlerinage à la Maison sacrée de Dieu est un devoir collectif exigé  chaque année de la Nation de l'Islam, mais aussi c'est une obligation individuelle revendiqué  de tout musulman ayant remplit ses conditions une fois dans la vie.
Le pèlerinage est prescrit comme étant l'un des cinq piliers de l'islam, il représente également  la part des femmes musulmanes dans le Jihad (la guerre sainte de l'Islam) selon le hadith d'Aicha -qu'Allah l'agrée-  lorsqu'elle demanda le prophète- paix et salut sur lui-: " la guerre sainte est-elle prescrite aux femmes?", le prophète lui répondit : ((Oui, il leur est prescrit une guerre  sans bataille (le Hadj et la Omra) )) . Rapporté par Ahmad et Ibn Majah.
En effet, il existe des Conditions générales de pèlerinage pour l'ensemble des hommes et les femmes, elles sont: 1-  l'Islam, 2- l'esprit (la conscience) , 3- la liberté, 4- la puberté, 5-la capacité financière d'effectuer le pèlerinage.
Cependant, il existe d'autres dispositions spécifiques à la femme pendant le Hajj dont voici entre autre:
1- Le (Mahram) le compagnon légal qui soit époux, père, fils, frère, frère de lait, beau-père, fils de mari, ou tout autre homme qui lui est continuellement interdit de l'épouser en Islam, , La preuve en est le hadith d'Ibn Abbas- qu'Allah soit satisfait de lui-: le prophète- paix et salut sur lui- a dit:(( aucune femme n'est permise de voyager sans Mahram)), un homme se leva ainsi et dit: «Ô Messager d'Allah, ma femme est partie au Hajj, et Moi, je me suis déjà souscrit à telle ou telle bataille"  le prophète lui ordonna : (Va, et fais le Hajj avec ta femme.)
Les hadiths dans ce sujet sont nombreux, à cela s'ajoutent la faiblesse de la femme et son incapacité de faire face aux  difficultés et entraves  endurées par les hommes.
Ce Mahram doit également remplir les conditions générales mentionnées plus haut pour pouvoir assumer cette tâche qui lui est assignée.
À défaut de ne pas avoir un Mahram pour l'accompagner au Hajj, la femme est obligée de rester chez elle et de se faire remplacer par une autre personne apte pour effectuer les rites en son nom.
2- La permission du Mari, ce, dans le cas où le pèlerinage est surérogatoire; car le mari a le droit de l'empêcher d'effectuer ce genre de pèlerinage en vue de préserver ses droits envers elle.
3- Selon le consensus des ulémas, il est permis à l'homme d'effectuer le Hajj ou la Omra au nom de la femme, et vice-versa .
4- Lorsqu'un femme- sur le chemin de pèlerinage- est emparée par menstruation ou puerpéralité, elle doit continuer son chemin, achever son pèlerinage et faire tout ce que fait un pèlerin normal excepté le tawaf (la procession rituelle), et lorsque ces indispositions lui arrivent au moment de IHRAM (sacralisation), elle peut aussi s'y souscrire; car l' Ihram n'est pas tenu par la pureté. 
5- au moment de l'IHRAM (sacralisation ), il lui est permis de faire ce qui est permis à l'homme notamment  en termes de lavage et de nettoyage  de cheveux et d'ongles, il n'ya rien de mal aussi à parfumer son corps sans excès, et ce selon le Hadith d'Aicha- Qu'Allah soit satisfait d'elle-, elle dit: (( nous sortions avec le prophète – paix et salut sur lui- et nous mettions d'arôme sur nos fronts lorsque nous prenions l'IHRAM, et le prophète nous voyait et ne nous en défendait pas)) rapporté par Abou Daoud. 
6- À l'intention d'entrer en IHRAM, il est recommandé d'enlever le voile et le niqab; car le prophète- paix et salut sur lui- dit: (( la femme en état de sacralisation ne se voile pas)) rapporté par Bukhari. 
Toutefois, la femme doit couvrir son visage avec une voilette ou un tissus  lorsqu'elle est en compagnie d'hommes étrangers, de même, elle doit couvrir ses mains sans gants; car son visage et ses mais devraient être dissimulés des hommes étrangers en état de Ihram.
7- La femme est permise de porter- en état d'IHRAM- ce qu'elle veut des vêtements de femmes hormis ceux qui sont serrés ou transparents, qui attirent l'attention des hommes ou qui ressemblent à leurs vêtements.
Les savants sont unanimes que le port de chemises, de manteaux, de pantalons, de couverture ou de pantoufles de n'importe quelle couleur est aussi permis .
8- La Sunna recommande à la femme de prononcer le TALBIA ( invocation spécifique dite en état de sacralisation) autant qu'elle puisse se faire entendre elle-même, il lui est détestable de lever la voix de peur de sédition.
9- Au cour de la procession ( Tawaf), la femme est demandée de réduire sa voix, baisser son regard et éviter de forcer les hommes, surtout auprès de la pierre noire ou le coin yéménite, pointer la main à la pierre noire serait suffisant pour elle. 
10- Selon le consensus des savants, La procession (Tawaf) et la marche entre Safa et Marwa (Sa'aye) se font toutes en marchant et sans courir en ce qui concerne la femme.
11- La femme menstruée fait tous les rites sauf la procession (Tawaf), elle doit attendre  jusqu'à ce qu'elle devienne pure, le Prophète - que la paix soit sur lui -  dit à cet effet à Aicha : (( Fais, ce que les pèlerins, cependant, ne défile pas autours de la maison (la KAABA) jusqu'à ce que tu sois pure)). Cette disposition s'applique aussi quand à la marche entre Safa et Marwa, car cette marche ne peut être effectuée qu'après le Tawaf.
NB: si la femme entre en état de menstruation après avoir effectué le TAWAF, rien ne pourra l'empêcher dès lors de marcher entre Safa et Marwa.
12- Avec la disparition de la lune, les femmes peuvent quitter Muzdalifah avec d'autres personnes vulnérables  et peuvent aussi lancer la pierre dès leur arrivée à Mina afin d'éviter la foule.
13- Les femmes se contentent de raccourcir leur cheveux sans se raser , la longueur prise des cheveux est mesurée par un bout de doit.
14- Si une femme menstruée jette la pierre et coupe les cheveux; elle pourra de ce fait sortir de son état de sacralisation, et tout ce qui lui était prohibé redevient par conséquent licite pour elle, sauf l'acte sexuel, cela ne lui serait permis qu'après le Tawaf de  IFAADAH, faute de quoi, elle sera tenu d'immoler en rançon un mouton à La Mecque et en distribuer aux pauvres du Haram.
15- Lorsque la  femme voit ses règles après le TAWAF de IFAADAH, elle est autorisée ainsi de voyager et  de laisser tomber le Tawaf WADA'A (procession d'Adieu).
 
O Miséricordieux,  nous te prions d'accorder à nos filles, sœurs et femmes ton agrément de nous réunir dans ta digne maison ( le paradis) . ameen
 
 
Notez  




Autres articles
Des célébrations organisées avant le départ ou au retour du Hadj?
Le mérite de la visite rituelle de Médine
Le sacrifice rituel est surérogatoire et non obligatoire
Les mérites des 10 premiers jours de Dhoul Hija
Les trois types de sacralisation
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com