Side Links

  |      |   

Dans le quartier londonien de Camden, une lycéenne musulmane s’est fait exclure de l’établissement pour port du niqab. Âgée de 16 ans, la jeune fille a été privée de tout enseignement scolaire tant qu’elle n’a pas retiré son niqab. Cette exclusion n’a pas laissé indifférents bon nombre de lycéens.

En effet, les camarades de la lycéenne se sont mobilisés afin de réclamer justice : que la lycéenne soit acceptée dans l’établissement, qu’elle ait les mêmes droits que tous les élèves et ce, quelle que soit sa tenue vestimentaire. Cela fait cinq années que la jeune fille est scolarisée dans cet établissement, un des 100 meilleurs du pays d’après The Independent. Ce n’est que récemment qu’elle a porté le niqab et qu’elle a donc été exclue de l’établissement.

Face à cette situation, les lycéens se sont mobilisés et ont lancé une pétition intitulée « Stop the islamophobia« . Hier, plus de 1000 signatures ont été décomptées, 1159 signatures au total. La pétition a été lancée par une personne qui a préservé son anonymat et qui dénonce cette injustice. Sans doute un lycéen puisqu’il affirme que cet été, plusieurs lycéennes à travers le pays ont pu passer leurs examens avec le niqab et que cette décision est donc purement islamophobe.

Un signataire de la pétition a d’ailleurs affirmé que « cette décision nous emmène des décennies en arrière. Il est écœurant de voir que Camden apprend aux jeunes femmes à se responsabiliser et à repousser les limites établies par la société, mais qu’ils enlèvent eux-mêmes l’éducation d’une jeune fille à cause de ses choix vestimentaires ». La mobilisation des lycéens et d’une bonne partie de la société est admirable. Nous imaginons très difficilement le même soutien en France, ne serait-ce que pour le port du hijab. . . .

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message