Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Dans le couple

Le rôle de l’époux dans la protection du foyer conjugal

Le message de l'Islam

Se résigner à accepter certaines situations difficiles, à tolérer certaines contraintes et à fermer les yeux sur ce qui exaspère font partie des signes révélateurs d’un esprit équilibré et de la maturité dans la réflexion. Il est demandé à l’homme qui est le chef de famille, de faire preuve de plus de clairvoyance que la femme, car il sait pertinemment que cette dernière est plus faible physiquement et psychologiquement. 
Si on jugeait tout ce qu’elle effectue, elle ne pourrait dès lors plus rien accomplir.  L’exagération dans le fait de vouloir l’améliorer entraîne sa rupture, et sa rupture est son divorce.
Le Prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, celui qui ne parle pas sous l’emprise de la passion, a dit : « Prenez soin des femmes, elles ont été créées d’une côte, et la partie la plus courbée de cette côte est la plus haute. Si tu viens à vouloir la redresser, tu la casserais et si tu la laisses telle quelle, alors elle ne cessera d’être courbée, donc prenez soin des femmes. »  
    Cette courbure chez la femme est présente depuis l’origine de sa création, il incombe donc de patienter sur ce comportement et de faire preuve de bienveillance.
    Par conséquent, l’homme ne doit pas s’attarder sur ce qu’il peut éprouver comme déception vis-à-vis de sa femme, comme il doit fermer les yeux sur certains de ses défauts. Il est donc indispensable qu’il retienne les côtés positifs de son épouse qu’il trouvera en très grand nombre. Dans ce sens va la parole du Prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui : 
« Le croyant ne déteste pas (ou ne répugne pas) la croyante, s’il n’aime pas un de ses comportements, un autre lui plaira. » 
L’homme doit agir posément et avec douceur dans ces situations. S’il aperçoit un comportement qu’il n’aime pas chez son épouse, il faut qu’il se rappelle qu’il ne sait pas réellement où se trouvent les facteurs menant au bien et les sources de ce qui est bon. Allah dit :
((Et traitez-les convenablement. Si vous les avez en aversion, il se peut que vous ayez en aversion une chose dans laquelle Allah met un grand bien)). (Les femmes – 19)
Comment le repos peut-il être obtenu et comment peut-on concevoir la douceur et l’affection, si le chef de famille dont la compagnie est mauvaise, est rude et ne voit pas plus loin que le bout de son nez ? Il en est ainsi lorsque sa stupidité prend le dessus et la brusquerie le rend aveugle, lorsque sa satisfaction s’obtient avec lenteur et sa colère avec rapidité. 
De même, lorsqu’il rentre dans son foyer, il rappelle sans arrêt les bienfaits qu’il apporte, et lorsqu’il en sort, il soupçonne sans preuve des choses (malsaines) qui se passent en son absence.
Il est évident que la relation conjugale exemplaire et les facteurs qui mènent au bonheur, n’adviennent qu’en faisant preuve de douceur et en s’éloignant des doutes et des illusions qui n’ont aucun fondement. La jalousie entraîne certaines personnes à avoir de mauvaises pensées (des soupçons), elle les amène à interpréter faussement les paroles et à avoir des doutes sur n’importe quels faits et gestes. Cela dégrade l’existence et procure de la peine sans raison valable. 
 ((Et ne cherchez pas à leur nuire en les contraignant à vivre à l'étroit)) (Le divorce – 6)
    Comment peut-on se comporter ainsi, alors que le prophète  a dit : 
« Le meilleur d’entre vous est le meilleur envers sa famille, et je suis le meilleur d’entre vous envers ma famille. »  
 
Notez  




Autres articles
Le droit de la femme à l'égard de son époux après le divorce
Les moyens remédiant aux divergences conjugales
L'islam préfère la durabilité du mariage à la répudiation
L'équité envers ses épouses est une obligation religieuse et un devoir social.
La sentence religieuse sur l'avortement ?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com