Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Avec les musulmans et les non musulmans

faire un don de sang pour un patient non-musulman presque mourant

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

Question:

Est-il permis pour un musulman résidant dans un pays européen, de faire un don de sang pour un patient non-musulman presque mourant?

Réponse:

Les oulémas -qu'Allah leur fasse miséricorde- dont l'éminent Cheikh Abdul Aziz Ibn Abdallah Ibn Baz -qu'Allah lui fasse miséricorde- n'y voient pas d'objection, car Allah dit dans son Majestueux Coran:

{Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassé de vos demeures} [Al-Mumtahana: 8].

Donc Allah -exalté soit-Il- nous informe qu'il ne nous a pas interdit d'être bienfaisant et bon à l'égard des mécréants qui, ni ne nous combattent ni ne nous chassent de nos demeures. Alors toute personne en état de nécessité a grandement besoin d'être secouru. Or, la mère d'Asma fille d'Abou Bakr le véridique qu'Allah l'agrée s'est rendu à Médine pendant la trêve qu'il y avait entre le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soit sur lui- et les habitants de la Mecque, alors qu'elle était encore mécréante, demandant à sa fille de nouer les liens de parenté. Asma a alors interroger le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soit sur lui- à ce sujet, qui lui a répondu: (noue les liens de parenté avec ta mère) et ce, en dépit du fait qu'elle soit mécréante.

Donc, si un mécréant sous pacte de protection ou pacte de sécurité, contre lequel nous ne sommes pas en guerre, est en état de nécessité, il n y a pas d'inconvénient à lui faire un don de sang, comme s'il était contraint à la chair d'une bête morte, et le musulman en est récompensé; car il n y a pas de mal à venir au secours d'une personne ayant besoin de don charitable.

Notez  




Autres articles
Se féliciter à l'occasion du nouvel an musulman?
Allah aime celui qui parle gentiment aux gens
Que dit l'Islam sur la célébration de jour de la Saint-Valentin?
Le devoir d'alliance et de compassion entre les musulmans
La contrainte et les conséquences qui en découlent en droit islamique
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com