Side Links

  |      |   

Une campagne d’affichage assimilant la minorité Ouïghours musulmane à des terroristes a été lancée il y a plusieurs mois dans les principales villes de la région autonome du Guangxi, rapporte le site de france24.

Ces affiches ont été photographiées par un blogueur vivant à Liuzhou (Guangxi). Elles encouragent la population à dénoncer les Ouïghours représentés avec une barbe, un long nez et des cheveux hirsutes.

Incitation à dénoncer les barbus

En Avril, le gouvernement chinois incitait la population à dénoncer les barbus. Dans la région musulmane du Xinjiang à l’extrême ouest de la Chine, les autorités chinoises offraient des primes à la dénonciation d’un montant de 50 à 50 000 yuans (6 à 5800€ ) aux habitants qui signaleraient la présence de voisins se laissant pousser la barbe dans le district de Shaya.

Plusieurs organisations internationales accusent le gouvernement chinois d’utiliser l’argument du terrorisme pour réprimer cette minorité. En septembre dernier, l’organisation Amnesty International dénonçait la répression pratiquée par le gouvernement sur les musulmans ouïgours, pour des motifs religieux selon le hufingtonpost :

« Pendant le mois du Ramadan, plusieurs sites du gouvernement dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang ont exercé une très forte pression sur les étudiants, en interdisant le jeûne et en insistant pour que tous les membres du Parti communiste et les employés gouvernementaux adhèrent à l’athéisme ».

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message