France : Dix individus liées à l'extrême droite arrêtées pour projet d'attentats contre des mosquées     Arabie Saoudite : Le TGV Haramain arrive enfin à Makkah     France : Une chroniqueuse britannique critiquée pour son tweet anti-musulmans dans le sillage du scandale Weinstein     Lausanne : 500 personnes réunies contre l'islamophobie après la profanation du carré musulman     Canada : un lycée autorise le port du hijab pour la fine fleur de ses athlètes musulmanes
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>La prière [salât]

L'impureté majeure et ses conséquences religieuses

Abdel Aziz Ibn Abdallah Ale Sheikh

L'impureté majeure est un état qui fait suite à la survenance de l'éjaculation du sperme, du simple rapport sexuel ou de l’interruption des menstrues et des lochies, cet état empêche juridiquement le Musulman de pratiquer quelques actes cultuels qui sont notamment :

1) La prière, elle lui est interdite d’après la parole d’Allah le Très-Haut :

« Et si vous êtes en état d’impureté majeure, alors purifiez-vous » (La Table servie, v.6)

2) Le tawaf (circuit autour de la maison sacrée), il est interdit selon la parole du Prophète –paix et salut sur lui-: « le tawaf autour de la maison (Kaaba) est une prière, néanmoins Allah y a autorisé de parler : que celui qui parle ne dise que du bien ». Rapporté par Tirmidhî et Dâraqoutnî. Hâkim et ibnou Khouzaïma l’ont authentifié. 

3) Le fait de toucher ou porter le Coran : ces deux interdictions sont unanimement reconnues par les imams. De plus, les compagnons n’ont pas divergé à ce sujet.

4) Le fait de demeurer dans la mosquée : ceci est interdit au musulman selon la parole d’Allah le Très-Haut :

 « Ô vous les croyants ! N’approchez pas la prière alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi lorsque vous êtes en état d’impureté majeure, à moins que vous ne soyez en voyage, jusqu’à ce que vous ayez pris un bain rituel » (Les femmes, v.43).

Cependant, il est toléré à la personne de franchir la mosquée sans y rester, comme le prouve ce verset, mais aussi la parole du Prophète –paix et salut sur lui- à Aïcha :   « donne-moi le tapis de prière qui est dans la mosquée » elle répondit : « mais je suis dans ma période de règles » il rétorqua : « tes règles ne sont pas dans tes mains » Rapporté par Mouslim, Abu dâoud, tirmidhî, Nassâï et ibnou Majâh. (cf fiqh as-sunna T1p77-78)

 

Notez  




Autres articles
Les effets méritoires de la prière sur le Musulman
Les vertus de la prière de la nuit dans le Coran et la Sunnah
La prononciation du nom d'Allah est-elle obligatoire avant l’accomplissement des ablutions?
Celui qui ne priait pas doit il rattraper?
Comment connaitre les heures des 5 prières avec ou sans montre?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com