Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Avec les musulmans et les non musulmans

La sentence de la célébration de Noël (naissance de Jésus)

Cheykh Abdelaziz Ibn Baz

La sentence de la célébration de Noël  (naissance de Jésus)

    La louange appartient a Allah, que la prière et le salut d'Allah soient sur le Messager d'Allah, sur sa famille, ses compagnons et sur ceux qui se suivront  sa guidée.

    Il ne fait aucun doute qu'Allah glorifié et exalté soit-Il a légiféré deux fêtes aux musulmans et pendant lesquelles , ils s'y rassemblent pour le rappel et la prière, et ce sont: La fête de fin du Jeûne du mois de ramadan et la fête du sacrifice, et ceci en remplacement des fêtes de la période de l'ignorance( Jahiliyya ou periode préislamique ), Il a légiféré des fêtes constituées des  sortes de rappels et d'adorations comme le jour du vendredi, le jour d'Arafah, et les jours de Tachriq (11,12 et 13 jour du12 mois de l'Hégire).

    Il (glorifié et exalté soit-Il) ne nous a légifère aucune  fête de naissance, ni celui du Prophète (salut et prière d'Allah sur lui) et ni celui de quiconque, cependant, les preuves juridiques venant  du saint coran  et de la tradition prophétique (Sounnah) ont certes démontré que la célébration des naissances (anniversaires) est une innovation [nouveauté] dans la religion [islamique] et c'est le fait de ressembler aux ennemis d'Allah parmi les juifs, les chrétiens et autres.

      L'obligatoire aux gens de l'islam (musulmans) c'est de la délaisser  et de mettre en garde contre elle, de reprouver  cela à celui qui la célèbre, de reprouver la diffusion  et la propagation de tout ce qui approuve sa permission dans la radio, dans les journaux ou la télévision et ceci vu la parole du Prophète (salut et prière d'Allah sur lui): «  Quiconque innove dans notre affaire-ci (notre religion) une chose qui n'en fait pas partie, alors cette chose est rejetée » Rapporté par unanimité  -Al-Boukhary et Mouslim -.

Et par la parole du Prophète (salut et prière d'Allah sur lui) : « Quiconque fait un acte sur lequel il n'y a pas notre ordre alors cet acte est rejeté».Rapporté par Mouslim  dans son recueil authentique

Et dans le recueil authentique de Mouslim (Sahih Mouslim), de Jaabir  (qu'Allah l'agrée) qui rapporte que le Prophète disait dans le sermon du vendredi: «…Ensuite, celui qu'Allah guide personne ne peut l'égarer, et celui qu'Allah a égaré personne ne peut le guider, certes la parole la plus véridique est le livre d'Allah et la meilleure guidée est la guidée de Mouhammad, certes les plus mauvaises choses sont les choses nouvelles et chaque chose nouvelle est innovation, et chaque innovation est égarement et chaque égarement est en Enfer". Les récits selon ce sens sont nombreux.

Et dans le Mousnad de l'imam Ahmad avec une bonne chaine de transmission, d'après Ibnou Oumar (qu'Allah les agrées) le Prophète (salut et prière d'Allah sur lui) a dit : << Quiconque imite un peuple en fait partie >>.Et dans les deux recueils authentiques d'après Abou Saïd (qu'Allah l'agrée) le Prophète (salut et prière d'Allah sur lui) a dit: « Vous allez certainement suivre les voies de ceux qui sont venus avant vous, empan par empan [dans une autre version], coudée par coudée, même s'ils entraient dans un trou de lézard, vous les auriez suivis. » Nous avons demandé : « Ô Messager d'Allah ! [Ce sont] les juifs et les chrétiens ? » Il répondit : « De qui s'agit-il [n'est ce pas les juifs et chrétiens?] » (Rapporté par Al-Boukhari, 3269 et par Mouslim, 2669). Et dans ce sens, d'autres récits prophétiques montrent l'obligation de mettre en garde contre le fait de ressembler aux ennemis d'Allah dans leurs fêtes et autres.

    Le plus noble et meilleur des créatures c'est le Prophète Mouhammad, de son vivant, il n'a point célébré sa propre naissance, et ses compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux) non plus ne l'ont célébré après lui et de même ceux qui les ont suivi dans le bien dans les trois siècles élus. Si la célébration de la naissance du Prophète ou autre, était un bien, ces meilleurs (prédécesseurs) devaient  nous précéder dans cela. De même, le Prophète (prière et salut d'Allah sur lui) l'aurait enseigné à sa communauté, et les aurait incité à le faire ou aurait fait cela lui-même.

Lorsque rien de cela ne fut réalisé nous comprîmes que la célébration des naissances fait partie des  innovations [nouveautés]  dans la religion, obligeant, ainsi son délaissement et la mise en garde contre elle par suivisme de l'ordre d'Allah et l'ordre  du Messager (prière et salut d'Allah sur lui).

  Certains savants ont mentionné que le premier ayant innové dans la célébration des anniversaires sont les Chiites Fatimites au quatrième siècle, puis ceux qui se réclament de la Sounnah les ont suivis dans cette innovation par ignorance et  imitation à eux, ainsi qu'aux juifs et aux chrétiens, après cette innovation s'est rependue parmi les gens.

L'obligation aux savants des musulmans est d'éclaircir le jugement  d'Allah  sur cette innovation puis de la reprouver et de mettre en garde contre elle, vu ce qu'elle entraine comme grand pervertissement ,propagation de l'innovation et disparition des traditions prophétiques, et de ce qui s'y trouve comme ressemblance aux ennemis d'Allah parmi les juifs et les chrétiens et autres parmi les différents mécréants qui commémorent ces genres  de célébrations .

    Les gens de science dans le passé  et  dans le présent ont certes écrit et expliqué le jugement d'Allah sur cette innovation, qu'Allah les récompense par le bien et fasse que nous soyons parmi ceux qui les suivront dans le bien.

Ceci est une parole précise avec la quelle nous avons voulu aviser les lecteurs vis-à-vis de cette innovation afin qu'ils soient éclairés. J'ai certes fais une rédaction longue concernant ce sujet, et elle fut publiée dans les journaux locaux et autres plus d'une fois.

Il ne fait aucun doute que l'obligatoire aux responsables de notre gouvernement  et au ministère de l'information en particulier et à tous les responsables dans les pays musulmans d'interdire la propagation de cette innovation, et ainsi que l'appel vers elle, ou la propagation de ce qui  approuve sa permission auprès des gens conformément à l'obligation du conseil pour Allah et à ses serviteurs, œuvrant ainsi sur ce dont Allah a obligé comme l'interdiction du vice, la contribution dans l'amélioration des situations des musulmans et sa purification de ce qui contredit la législation pure.

    J'implore Allah par Ses beaux noms et attributs élevés  d'améliorer les conditions des musulmans, de leur donner la réussite afin qu'ils s'accrochent au livre d'Allah et à la tradition de son Prophète (salut et prière d'Allah sur lui),et ainsi la mise en garde sur tout ce qui contredit ces deux-là, de purifier leurs dirigeants et leur donner le succès afin qu'ils jugent par la loi d'Allah sur ses serviteurs et de combattre ce qui la contredit, car Il est certes le détenteur de la réussite et y est Tout Puissant .

     Qu'Allah prie et salut notre Prophète Mouhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons.

 

Source originale en Arabe:Revue de l'université islamique de Médine- Recueils des fatwas- partie 4 du Cheikh Abdoul-Aziz Ibnou Baz (Qu'Allah lui fasse miséricorde).

Traduit par: Le Message de l'Islam

 

Notez  




Autres articles
Se féliciter à l'occasion du nouvel an musulman?
Allah aime celui qui parle gentiment aux gens
Que dit l'Islam sur la célébration de jour de la Saint-Valentin?
Le devoir d'alliance et de compassion entre les musulmans
La contrainte et les conséquences qui en découlent en droit islamique
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com