Les enquêteurs de l'ONU exigent un accès illimité à la Birmanie     France : L'occupation de la mosquée jugée cinq ans après     Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures     Achoura 2017 : date officielle     Abu Dhabi : Présentation de manuscrits rares du Coran dans le cadre d’une grande exposition
 
Discussion en ligne avec l’administrateur du site (En cours de construction)
 
 
 
  

Il est donc interdit de les imiter en décalant une festivité de quelques jours, telle que la fête de Pâques ou de Noël...
L’Association cultuellede Sens et sa région a acheté à la commune un terrain...
Photo et commentaire  
 




 
Accueil>Dans le couple

La magnanimité du prophète Mohammad envers ses épouses.

Le message de l'Islam

Le Prophète (paix et salut sur lui) représente le modèle suprême parmi les hommes quant à sa magnanimité devant l’offense de ses épouses et son endurance. Il n’a jamais été reporté qu’un autre homme que le Prophète ait fait preuve de tant d’indulgence et de mansuétude envers ses femmes, et ce en dépit de sa glorieuse position et sa haute valeur chez Allah-exalté soit-Il- et parmi les hommes. Et vous, lecteurs et lectrices, avez pu constater, des preuves et indices que j’ai relevés au cours de mes recherches, le degré de patience et de magnanimité en général. Mais je souhaite cependant, à ce stade, restituer ce qui fait meilleur état de preuve de ce sujet, au travers des citations suivantes :

1 - `Omar Ibn Al-Khattâb, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : “Nous peuple de Qoraïche nous dominions nos femmes. Quand nous vînmes chez les Ançars, nous vîmes que leurs femmes les dominaient et les nôtres se sont mises à imiter les leurs. Je m’emportai une fois sur ma femme mais elle me récusa, je ne le supportai point. Elle me dit alors : Pourquoi t’étonner que je te réplique? Par Allah, les épouses du Prophète (paix et salut sur lui) le contestent, une d’elles le déserte même du jour à la nuit. J’en fus terrifié et lui répondit : Maudite soit celle parmi elles qui le fait. Je mis mes vêtements et descendit pour voir Hafsa et lui dit : Eh Hafsa, est-ce que l’une d’entre vous se fâche avec le Prophète (paix et salut sur lui) jusqu’à la nuit? Elle répondit par l’affirmative. Je lui dis alors :

Malheur à toi! Pourrais-tu te prémunir contre la colère d’Allah pour la colère de Son Prophète et éviter ta perte?” (hadith de Al-Boukhari)

Voyez comment Omar (Qu'Allah l'agrée) s’est agacé d’une simple réplique de la part de sa femme, alors que le Prophète (BP sur lui) accepte les discussions de ses femmes et endure leur colère; même quand elles se retiennent de lui adresser la parole, lui le noble Prophète et le grand Imam. Cela n’est dû qu’à sa majestueuse magnanimité et son immense patience .

2 - Plus étrange que cela est-il que le Prophète (paix et salut sur lui), malgré tout, leur tenait de belles paroles, comme si de mal n’avait été fait ou dit par elles. D’après `Aïcha (Qu'Allah l'agrée) elle a raconté : “ Le Messager d’Allah (paix et salut sur lui) me dit : “«Je sais lorsque tu es satisfaite de moi et lorsque tu es en colère contre moi.»

Je lui dis : «Mais comment sais-tu cela?»

Il me dit : «Lorsque tu es satisfaite de moi, tu dis : Non par le seigneur de Mohammad! Et lorsque tu es en colère contre moi, tu dis : Non par le Seigneur d’Ibrahîm!»

Je lui dis : «Tu as dis vrai (ou sans doute), par Allah Ô messager d’Allah, je ne peux déserter que ton nom: (Rapporté par Al-Boukhâri)

3 - Anas (Qu'Allah l'agrée) rapporte : “Le Prophète ((paix et salut sur lui)) était chez l’une de ses femmes et l’une des Mères des croyants envoya un plat qui con­tenait de la nourriture. La femme chez qui le Prophète (paix et salut sur lui) éta­it, frappa la main du servant et le plat tomba et se fendit. Le Prophète rassembla les morceaux du plat puis se mit à rassembler la nourriture du plat et la mit dans ce qui restait (du plat) en disant : « Votre mère a été jalouse ». Puis il retint le servant jusqu’à ce qu’ on lui eût donné un plat de la femme chez qui il était et donna ainsi le plat en bon état à celle dont le plat fut cassé. Et il laissa le plat brisé chez celle qui l’avait cassé.” (Al-Boukhâri) .

Source: LE PROPHÈTE EN TANT QUE MARI

Notez  




Autres articles
Le droit de la femme à l'égard de son époux après le divorce
Les moyens remédiant aux divergences conjugales
L'islam préfère la durabilité du mariage à la répudiation
L'équité envers ses épouses est une obligation religieuse et un devoir social.
La sentence religieuse sur l'avortement ?
 

Nouveau commentaire


 
 
 
512 caractères max

Les commentaires sont modérés : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un modérateur du site.

Il est évident que les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne seront pas publiés. Les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article ou incorrecte d’un point de vue islamique ne seront pas prises en compte.


 
 
 
     
       
 
Website for Muslims
Website for non Muslims
Francais
Espanol
Chinese site
Pусский
 
Copyright © 2011 - Tout droits réservés - islammessage.com