Side Links

  |      |   

Le Parlement allemand a appelé à mettre fin à l'oppression et à la violence contre les musulmans Rohingyas au Myanmar, dans une résolution adoptée récemment.
La résolution, qui a obtenu un soutien massif de la part des législateurs, a demandé au gouvernement de coalition de la chancelière Angela Merkel, d’utiliser de son influence sur les autorités du Myanmar pour les amener à mettre fin aux violations des droits de l'homme dans le pays et à reconnaître les droits des Rohingyas.
"Les Rohingyas devraient se voir accorder tous les droits civils et politiques et la citoyenneté du Myanmar", a souligné la résolution, qui a également insisté sur "la sécurité et le retour volontaire et dans la dignité" des musulmans Rohingyas.
La résolution adoptée a été soumise par l’alliance chrétienne-démocrate (CDU / CSU) au pouvoir, au parti social-démocrate (SPD) et au parti de l'opposition libre-démocrate (FDP).
Le Parti de la gauche socialiste, Die Linke, a également soutenu la résolution, tandis que le parti d’extrême droite, Alternative pour l'Allemagne (AFD), a voté contre.
Rappelons que depuis août dernier, quelque 750000 musulmans Rohingyas ont fui le Myanmar à la suite d'une répression brutale menée par les forces de sécurité birmanes.
Selon l’organisation Médecins sans frontières (MSF), au moins 9.000 Rohingyas, dont 730 enfants de moins de 5 ans, ont été tués dans l'Etat d'Arakan entre le 25 août et le 24 septembre 2017.

 

http://www.iinanews.com 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message