Side Links

  |      |   

 

Autre fait marquant pratiquement la fin du mois de Ramadan demeure le versement de l'aumône de la rupture (Zakat Al-fitr), ce devoir religieux de haute portée est l'une des rares œuvres d'adoration imposées à toutes les couches de la société: Homme, femme, jeune, vieux, pubère, pré pubère ,libre ou esclave tous sont tenus à s'acquitter obligatoirement de la Zakât al- fitr lorsqu'ils possèdent de quoi se nourrir et sa famille pour au moins un jour et une nuit. D'aucuns parmi les savants en ont même recommandé au bébé qui n'est pas encore né.

La prescription de cette zakât vise de multiples finalités, dont entre autre:

1-      Répondre aux besoins des nécessiteux et les pauvres le jour de la fête, et soulager leur souffrance pendant ce moment de joie et de partage.

2-      Expier les péchés mineurs et les manquements commis lors du jeûne.

3-      Parachever les bonnes œuvres  pendant le mois de Ramadan et compléter leur récompense.

D’après Ibn Abbas « L’Envoyé de Dieu a rendu obligatoire Zakât al Fitr car elle purifie le jeûneur de ses propos futiles et indécents et constitue une nourriture pour les pauvres »

Doit-on donner la zakât en argent ou en nourritures?

Les savants en grande partie sont d'avis que la Zakât Al-fitr doit être versée en nourriture et non en espèce, la quantité versée correspond à environ 2,7 kilos de produit alimentaire le plus consommé dans le pays, comme par exemple le riz, le blé, le maïs, cependant un autre avis plus flexible émanant d'Abu hanifa autorise son versement en espèce d'autant plus que le motif en est d'assister le pauvre et le rendre heureux pendant la fête.

Le versement de la zakât al-fitr a lieu à partir du 29ème jour de Ramadan jusqu'au jour de la fête (avant la prière de la fête).

 

Dr. Mory Aboubacar Konate


 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message